Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1335-kai-nom-d-un-anti-vi http://perfectdisorder.forumactif.org/t1336-kai-norton-on-roule-notre-bosse-ensemble#26900 http://perfectdisorder.forumactif.org/t285-kai-norton-213-482-6262#2004 http://perfectdisorder.forumactif.org/t286-kai-norton-kenor#2015
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 1622
Pseudo : Nana / Ananas
Avatar : Adam Senn
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   Lun 31 Oct - 22:11

Sommes-nous toujours vivants ? Intrigue ONE


Les yeux papillonnants. Le jeune homme tente de se faire à la soudaine luminosité qui l’agresse rapidement.  Depuis combien de temps est-il inconscient ? Où est-il ? Qui l’a amené ici ? Que s’est-il passé au parc ? Cet homme sur l’estrade, est-il réellement mort ? La blancheur des murs le martèle et il referme les yeux. En proie à de nombreuses questions. Un froissement sur sa droite l’interpelle. Il n’est pas seul. Il tente de bouger son bras gauche, mais il sent bien que cela lui demande trop d’efforts et il préfère rester immobile. Pourquoi avait-il eu autant de mal à respirer ? Pourquoi est-il tombé sur le sol sans aucune maîtrise de lui-même ? Et si … Et s’il s’agissait de l’homme à bouclettes à côté de lui … Il pourrait lui foutre sa raclée. Ou plutôt, la raclée qu’il mérite. Nouvelle tentative pour ouvrir les yeux. Cette fois avec plus de réussite. Commençant probablement à s’habituer à cette agression de lumière. Kai tourne la tête, mais tout ce qu’il voit c’est ce fichu rideau qui sépare son lit de celui qui doit se trouver de l’autre côté. Alors dans un espoir vain il prend la parole. D’une voix rauque. Digne d’un matin trop agressif. « Il y a quelqu’un ? » Non il y a personne, c’est Casper.

Il devait se rendre à l’évidence. Il va devoir se lever pour avoir le cœur net. Mais il en est incapable. Complètement. Il espère une réponse et garde le silence. Le regard fixé sur le plafond, tout aussi blanc que les murs. Il est dans un hôpital. Cela lui parait évident maintenant. Un exercice de respiration. Oui, il est en vie. Pour le moment. Mais pour combien de temps ? La crise qu’il a eue, va-t-elle se manifester de nouveau ? Lui qui n’a jamais eu de soucis de ce côté-là ? Lui, bon sportif, non habitué à la défaite, pourrait-il perdre de nouveau connaissance ? Cela ne l’enchante pas du tout et il appuie sur le bouton d’appel. Une infirmière, il lui faut une infirmière. Qu’est-ce qui cloche chez lui ? Et qui est l’inconnu derrière le rideau ? « Il y a quelqu’un ? » répète-t-il dans l’espoir d’avoir un petit réconfort.



@Aristide Kendricks @Damian Carstairs @Ozalee Carstairs

________________



Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   Sam 5 Nov - 11:23

    Le maire est mort. Au parc, les autorités tentent de maintenir un semblant d’ordre. Les ambulances arrivent, une à une, et la musique produite par les sirènes étaient assourdissante ! Toujours au sol, j’observe Ozalee, complètement apeurée. Perdue. Elle semble chercher quelqu’un du regard. Affolée. Complètement. Je tente de me mettre debout, sans grand succès. Je m’appuie sur une table et je retombe presque aussi tôt. Je vois Ozalee se déconfirent, les yeux fixés sur un point. Inconsciemment, je lui saisis la main, pour tenter de la rassurer. C’est alors qu’un homme en blanc tenta de communiquer avec Ozalee. Sans grand succès : « Elle n’entend plus rien ! ». Jaugeant la gravité des symptômes, l’ambulancier décida d’entraîner la rouquine vers une ambulance. Apeurée, elle ne lâche pas ma main et me regarde dans les yeux. Elle ne bouge pas d’un iota. Je comprends qu’elle ne veut pas partir seule. « Je veux partir avec elle ! ». Devant se semblant de mutinerie, l’ambulancier obtempère.

    Arrivé à l’hôpital, une équipe soignante prend en charge la jeune femme. Je suis complètement perdu devant tout ce remue-ménage. Des brancards ce succèdent les uns après les autres. Finalement, après lui avoir prodigué quelques soins, elle s’endort. Je la veille. Je somnole. Je me réveille en sursaut, la gorge sèche. J’observe la jeune femme. Les yeux toujours fermés. Paisible. Les infirmiers lui avaient probablement donné une petite dose de calment.

    Dans le couloir, c’est toujours effervescence. Des gens arrivent encore. Je sors de la chambre où je me trouve avec Ozalee et j’observe la scène. Des gens éplorés qui recherchent désespérément un membre de la famille, des amis. J’ai alors un flash. Où sont-ils ? Kai ? Alice ? Thea ? Je commence à paniquer. D’ailleurs, je ne m’étais même pas rendu compte que je marchais normalement. Au bout du couloir, une fontaine à eau. Je me dirigeais vers elle. J’avais soif. Les chambres se succédaient. Dans le brouhaha ambiant, j’entendis une voix familière sortir d’une de ces chambres. Je m’arrête net. Kai ? D’où venait sa voix ? Je me concentrais, balayant le couloir du regard. Je l’entendis une nouvelle fois. Là-bas. J’avais la chambre en visu. Je me précipitai pour le voir. Deux lits. Des rideaux tirés. Je tirais le premier. Et je vis Kai. « Ah ! Tu es là vieille branche ! Alors on se fait chouchouter par les petites infirmières ? ». Je repris ma respiration. « Tu sais que j’ai eu peur ? ». Je me rendis compte que je parlais fort alors que Kai n’était pas seul dans sa chambre vraisemblablement. « Qu’est ce qui s’est passé ? C’est qui le gars à côté ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   Dim 6 Nov - 14:26

Tétanisée, prostrée au sol, dans un état de panique tel que je n'en ai jamais eu... J'ai peur. Le maire s'est effondré sur l'estrade, les gens s'affolent, et moi, je n'entends plus rien. Au loin, j'aperçois Damian qui court vers moi et qui s'effondre, m'arrachant un cri que je n'entends pas moi-même. Je veux le rejoindre, mais je suis déséquilibrée à tel point que j'en tombe à genoux, le cœur battant, les larmes aux yeux. Je comprends pas, et je déteste ne pas comprendre. Tout ce que je sais, c'est que je ne suis pas la seule touchée, je vois autour de moi des gens s'effondrer. Kai essaye de me rassurer, mais perd connaissance également, et là, c'est le geste de trop, je ne bouge plus, comme ces enfants qui se disent que s'ils ferment les yeux, on ne les voit plus. Jusqu'à ce qu'une main attrape la mienne. Je la serre sans même savoir de qui il s'agit, réflexe enfantin, rassurant, jusqu'à ce que je rouvre les yeux: Aristide. Je serre sa main un peu plus fort, essayant de retenir mes larmes comme je peux, jusqu'à ce qu'un homme arrive, essaye de me parler. Je secoue la tête avec incohérence, essayant en vain de lui faire comprendre que je n'entends strictement rien. Et il me fait signe de me redresser. Nouveau hochement de tête négatif, je refuse, j'ai peur, et je veux mon frère. Je veux Damian, je sais pas où il est, je l'ai perdu, et s'il était mort ? Je relève les yeux vers Aristide, qui semble comprendre mon désarroi, et c'est seulement quand il se redresse pour m'entraîner que j'accepte de suivre, gardant toujours sa main serrée dans la mienne.
J'ai pas forcément suivi ce qu'ils m'ont fait à l'hôpital, et quand j'essayais de parler de Damian, je n'obtenais aucune réponse intelligible. Je m'agite, je regarde autour de moi, et ce jusqu'à ce qu'on me force au silence à grand renfort de calmants. Doucement, je sombre, n'ayant pour dernière vue que le regard soucieux du jeune homme qui m'a accompagnée jusqu'au bout alors qu'il ne me devait rien.

Quand j'émerge à nouveau, c'est éveillée par les bruits des couloirs de l'hôpital, les gens qui s'agitent, les brancards en mouvement. Je bat des cils, mes prunelles vertes s'animent, et je cherche un semblant de stabilité pour me lever précipitamment. Sur les lèvres, un seul prénom. « Damian. » J'ai encore l'image nette et imprégnée dans mon esprit du brun qui s'effondre en tentant de me rejoindre. Est-ce qu'il a été emmené ici ? Est-ce qu'il va bien ? Je dois le trouver. Non, pire encore, j'en ai besoin, et mon coeur palpite à l'idée qu'il lui soit arrivé quelque chose de pire encore qu'à moi. Alors, dans un bruit sourd, je pousse la porte de ma chambre, je m'agite dans les couloirs, mais les médecins et le reste du personnel semblent tous écrasés par la masse impressionnante de patients. Une télévision dans le couloir énonce les faits que je soupçonnais déjà: Le maire est mort. Un nouvel élan de panique me saisit. « DAMIAN! » Que je hurle au milieu des couloirs comme si ça allait apporter mon frère par miracle. Des gens se tournent vers moi, une infirmière vient dans ma direction, et je part dans la direction opposée. Le prochain qui me met sous sédatifs je le tue. Premier virage, je repère des visages connus dans une chambre, ou je rentre précipitamment en fermant la porte derrière moi. Et je soupire de soulagement en voyant Aristide, et Kai, qui semblait aller un peu mieux. Du moins, il a les yeux ouverts, c'est un premier pas. « Dieu soit loué vous allez bien. » Dis-je dans un nouveau soupir en passant ma main sur mon visage, faisant les cent pas devant l'entrée. « Désolé les garçons, je .. J'peux pas rester. Mon .. frère est là quelque part, je sais pas ce qu'il a eu, je l'ai vu là bas je ... J'ai besoin de le trouver. » L'Ozalee qui fait toujours attention à maitriser ses émotions se brise, j'ai peur, et mes mains tremblent. Je détourne les yeux. « S'il lui est arrivé quelque chose.. » Si je le perds, je n'ai plus rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   Dim 6 Nov - 22:07

Le noir, le noir dompte mes songes… Les images me reviennent en boucle, cette sensation de ne pas être à la hauteur. J’étais tranquillement posé dans un coin à observer le monde se déroulait face à moi. J’ai mangé quelques petits fours sans aucun soucis en buvant mon granita. Cela ne m’a pas percuté qu’ils auraient pu être empoisonnés… Le discours du Maire, un chacripan dans la gorge et le cauchemar commence. La foule en délire et la quinte de toux. J’ai du mal à respirer… J’ai posé mes mains sur ma gorge essayant de la dégager au maximum quand j’ai entendu un cri provenant d’Ozalee. Quand je l’ai vue affolé, j’ai cru qu’elle avait été empoisonnée… Je ne voulais pas de ça pas pour elle. Elle était tout pour moi et si je la perds qu’est-ce que je deviens ? Surtout si mon père apprend cela je serai plus là pour le témoigner.  Quand j’ai voulu m’approcher d’elle, je me suis écroulé sur le sol et j’ai perdu connaissance…

Puis soudainement je me suis réveiller, dans mon lit au Manoir. J’avais mal au crane une sacrée gueule de bois qui ne passe pas et puis à côté de moi dans mon lit se trouve Ozalee, nue comme un ver, aussi belle qu’Aphrodite. Ses cheveux déferlant sur son dos de façon si divine. Elle se réveille et elle semble heureuse… Pour moi cela me semblait si réel, que tout le reste n’était que le cauchemar d’un ivrogne…  « Il y a quelqu’un ? » voilà que maintenant j’entends des voix, surement un reste de mon cauchemar… Ozalee se réveille et je lui embrasse les épaules, sa nuque… Je mordille son oreille doucement et je l’entends me susurrer : « Réveille-toi Damian… Je t’en prie réveille-toi… » Pourquoi me disait-elle cela, j’étais réveiller. Je lui susurre des mots doux à l’oreille, j’étais comme au paradis. Je lui dis que j’étais réveillé et que je l’aimais… « Ah ! Tu es là vieille branche ! … C’est qui le gars à côté ? » Ca baragouine dans mon oreille comme des putains d’acouphènes, je reconnaissais cette voix c’était celle d’Aristide, pourquoi je pense à lui alors que je suis en compagnie de la fille de mes rêves. Et puis un bruit sourd se fait entendre « DAMIAN! » alors que la Ozalee qui partageait mon lit semblait entreprenante, j’entends sa voix hurler mon nom. C’est comme si cela devenait un cauchemar vivant… Je me retrouve piégé, j’ai la tête qui tourne comme drogué et soudain je tombe dans un puit sans fond…

Mes yeux s’ouvrent avec difficulté, j’ai une migraine monstrueuse… Mon corps grince comme un vieux coucou rouillé… L’odeur de mort me brule les narines, je n’ai jamais aimé les hôpitaux… Les bips me parasitent et j’entends des pas « Dieu soit loué vous allez bien. » C’était Ozalee, mais a qui parlait elle, j’étais là ! et elle ne le savait pas pourquoi ?  En observant autour de moi, j’observe les rideaux tirés, j’ouvre la bouche en tentant de dire des mots, mais je n’y arrive pas. Comme si ma gorge était poussiéreuse comme si je n’avais pas parlé depuis des siècles…. « Désolé les garçons, je .. J'peux pas rester. Mon .. frère est là quelque part, je sais pas ce qu'il a eu, je l'ai vu là bas je ... J'ai besoin de le trouver. » Une larme coule sur mon visage… Je n’arrive pas à parler, elle était là bordel pourquoi je n’arrivais pas à parler… Je n’arrive pas à me relever et puis je suis comme bloqué… « oza… » j’expire je tente de prononcer un mot tant bien que mal.  « S'il lui est arrivé quelque chose.. » MAIS JE SUIS VIVANT… Et puis j’arrive à tousser « Aie… » Enfin ! j’arrive à parler… « Oza ! » Disais-je en essayant de lui donner signe… Le rideau se tire et puis je la vois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1335-kai-nom-d-un-anti-vi http://perfectdisorder.forumactif.org/t1336-kai-norton-on-roule-notre-bosse-ensemble#26900 http://perfectdisorder.forumactif.org/t285-kai-norton-213-482-6262#2004 http://perfectdisorder.forumactif.org/t286-kai-norton-kenor#2015
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 1622
Pseudo : Nana / Ananas
Avatar : Adam Senn
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   Mar 8 Nov - 20:09

Sommes-nous toujours vivants ? Intrigue ONE


Le réveil est brutal. Les lumières agressives. Les bruits assourdissants. Rien ne parait normal. Tout est multiplié. Comme les sentiments, les appréhensions qui se font assommantes, empoisonnantes. Tel un mauvais coup de massue asséné plusieurs fois, déroutant l'esprit et la réflexion. Sans repères, Kai sent la panique. Rare est ce moment. Il cherche un repère. Demandes plusieurs fois si quelqu'un est présent. Est-il seul ? Peut-on venir l'aider ? Ou doit-il finalement rester seul ici et prendre le risque de s'évanouir à nouveau ... Ne plus se réveiller ? A cette pensée, il remue les doigts. Il se sent faible. S'enfonçant dans son oreiller, il aimerait être ailleurs. Et dire qu'au parc, tout se passait bien, rien ne pouvait prédire que tout cela arrive. Le maire qui s'évanouit ... Est-il mort finalement ? Il ne le sait pas, ayant touché le sol avant l'homme politique. Est-il le seul dans cette situation ? Non, sûrement pas. Il aurait dû se méfier de cette histoire de buffet à volonté ! Personne ne répond. Le rideau à ses côtés ne bouge pas. Il regarde alors le plafond. Mais qu'est-ce qu'il fou ici !?

Une voix qu'il connaissait bien sorti Kai de ses pensées. Aristide. Putain qu'il était content de le voir ! Sa tête de débile et son intelligence à revoir ! Kai échappe un rire quand il entend la réplique que vient de lui asséner son meilleur ami. Chouchouter par les infirmières ... Encore faudrait-il qu'elles soient sexys ces infirmières. Il grimace un peu quand le rire se transforme en douleur. Oula ! Très mauvaise idée de  rire. " Si je le savais ... " Commence-t-il en chuchotant. Sans aucune force supplémentaire pour hausser la voix. Jugeant que sa réponse soit idéale pour toutes les questions, il ne sait pas ce qui a bien pu se passer et il sait encore moins qui est ce fameux gars de l'autre côté du rideau. " T'as rien eu toi ? " Demande Kai, toujours d'une voix faible alors qu'Ozalee débarque aussi. Allez, on fait open bar ! Norton tente de lui sourire quand elle arrive, mais il ne sait pas si cela ressemble vraiment à ça. Et abandonne bien vite quand elle parle de son frère. Kai ne se souvient pas l'avoir vu alors il garde le silence, sachant qu'il ne sera d'aucune aide pour sa  quête. Avec empathie, il s'imagine une seconde à sa place et ressent le sang d'encre qu'elle doit probablement se faire. " Ne t'inquiète pas. " Tente-il doucement de dire, mais sa voix faible ne laisse que quelques murmures percer au travers de ses lèvres. Il se rend compte qu'il est vraiment mal en point.

La scène est digne d'un grand film. Le rideau se tire et tous trois tournent le visage dans un mouvement simultané pour connaître l'identité de la mystérieuse personne. Le soulagement. Damian, en chair et en os. Qui semble aussi mal en point que l'Hawaïen. Kai regarde Ozalee et lui sourit. " Tout est bien qui finit bien. " Articule-t-il heureux de voir que la situation n'est pas aussi chaotique. Un regard vers Aristide. " Ne pense pas à faire pareil, on ne s'embrasse pas toi et moi ! " Règle numéro un avec son meilleur ami, le freiner ! Ah c'est un bon déconneur, mais il peut aller loin dans sa connerie et Kai n'avait pas envie de finir broyer par les bras musclés d'Ari.



________________



Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   Ven 11 Nov - 10:53

    Il me demanda si je n’avais rien eu. Fier comme Artaban je lui répondis : « Non, je suis un warrior, moi Monsieur ! Même pas mal ! », Dis-je sérieusement avant d’ajouter : « En fait, Harry Potter m’a envoyé le maléfice de Jambencoton et Paf, impossible de tenir sur mes jambes ! Rien de grave en somme ! ». Sur ces entrefaites, Ozalee arriva paniquée. Elle s’était réveillée, rassurée de nous voir sains et sauf, elle cherchait désespérément son frère. Damian. Il devait être quelque part. Elle ne devait pas s’inquiéter. Je passai l’un de mes bras autour de son épaule et tentai, tant bien que mal, de la réconforter : « On va le retrouver. Je suis sûr qu’il n’est pas bien loin. Il te cherche peut-être lui aussi ! ». C’est alors, que dans le lit d’à côté, je sentis la personne bouger. Les rideaux étant fermés, nous ne pouvions connaître l’identité de l’inconnu(e). J’entendis un bruit, comme une toute petite voix. Toute à coup, nous entendîmes les rideaux se tirer. Nous nous retournâmes et nous vîmes Damian. En chair et en os. Kai fut le premier à s’exprimer, soulevant le ‘Happy End’. J’ajoutai simplement : « Quand on parle du loup ! Il sort du bois ! ». J’étais heureux de le voir, de voir Ozalee rassurée. Tout le monde avait survécu à ce cataclysme. Observant Damian, je trouvai qu’il avait une mine affreuse, les traits tirés… mais il conservait toujours ce petit quelque chose qui le rendait excitant en toute occasion, même les plus inattendues. Alors qu’Ozalee retrouva son frère, Kai se sentit obligé de me mettre en garde contre ma potentielle envie de lui faire un câlin : « Tu es jaloux en fait ! » Silence. « En même temps, dans ton lit, tu ne peux pas faire grand-chose… Tu es une pauv’ petite chose, toute chétive qui à besoin de réconfort, parce que ta maman chérie n’est pas là ! » Je m’approchai de lui… « Mais tu as de la chance, moi je suis là ! Allez fais un gâté ! ». J’écartai les bras avant qu’une de mes mains commencent vigoureusement à lui gratter le cuir chevelu tandis que l’autre, tentait d’atteindre les côtes de Kai pour le faire sursauter. Nous étions vraiment des gamins !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   Ven 11 Nov - 16:42

J'ai pas tellement réfléchi avant de rentrer dans la salle. Peut-être étais-je en train d'interrompre une conversation importante, mais là, tout ce que j'ai en tête, c'est Damian, et le fait que je ne laisserais pas les infirmières me retenir en me disant que j'ai besoin de repos ou quoique ce soit dans le genre. Hell no, personne m'arrêtera, pas tant que je ne saurais pas comment il va. Où est-ce qu'il est. Néanmoins, je laisse échapper mon soulagement en voyant que Kai comme Aristide vont bien. C'était tellement le chaos là bas, que dans mes derniers souvenirs, personne n'allait particulièrement "bien". Mais presque aussitôt, je leur explique que je ne peux pas rester, pas tant que je n'ai pas trouvé Damian. Je panique, je perds pied, et ce malgré la tentative d'Aristide de me réconforter, un bras autour de mes épaules. Je pose une main sur le rebord du lit de Kai, tentant en vain d'arrêter de trembler, mâchoire serrée. Je déteste me sentir aussi faible, mais là, c'est plus fort que moi, et je pense que le fait d'avoir été tranquillisée n'arrange pas vraiment les choses. « J'espère.. » Commençais-je alors par répondre, la gorge serrée, jusqu'à ce que j'entende une voix. Je regarde d'abord les garçons à tour de rôle, interloquée, avant de regarder vers le rideau, me jetant dessus, tirant d'un coup sec pour y découvrir le brun. « Damian! » Je réfléchis pas à deux fois, me hissant au bord du lit pour aller dans ses bras, le coeur battant. L'adrénaline retombe, et pendant que les garçons commencent à se chamailler de leurs côtés, je me redresse, prend délicatement le visage de Dam entre mes mains. « Tu vas bien? Je t'ai vu là bas.. » Murmurais-je, mon visage près du sien, avant de me ressaisir, de me redresser pour me tourner vers Kai et Aristide. Malgré tout, j'attrape doucement la main de mon aîné dans la mienne. « Vous ne vous arrêtez jamais en fait? » Demandais-je avec un petit sourire en coin, avant de dire, un peu plus sérieuse: « Vous avez eu des infos sur ce qui s'est passé là bas? »  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: [INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[INTRIGUE] Sommes-nous toujours vivants ? [PV. DAM & ARI & OZA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sommes nous surveillés
» Sommes-nous visibles ?
» Nous sommes 7 milliards...quel est votre "rang"....
» Combien sommes nous.....
» Sommes-nous sur la bonne voie?


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Take a break :: corbeille des rps