Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t320-leaven-been-in-the-da http://perfectdisorder.forumactif.org/t405-leaven-o-notebook
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 76
Avatar : Bar Rafaeli
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 0:46

Leaven S. Campbell

Trente ans • Américaine • Pansexuelle • En couple
Études en communication et presse • Animatrice radio • Classe moyenne • Feat. Bar Refaeli

QUI ES-TU?
Leaven Swaden Campbell. Ca glisse sur la langue, ça englobe la bouche, ça entrouvre les lèvres dans une délicatesse tendre. Pourtant, ça ne correspond pas vraiment à cette jeune femme de trente ans. Oh, bien entendu, elle n'est pas du genre abrupte et encore moins violente, elle incarne même une certaine douceur relative mais il ne faut pas croire qu'elle est naïve, elle n'est plus en tout cas. Leaven à son petit caractère, c'est une tête de mule qui s'affirme, n'a pas peur des mots ni de leur conséquence. C'est une femme avec des convictions bien ancrées et dès lors qu'elle a un avis, il est difficile de la faire changer. N'est-ce pas là un pur produit Américain? Probablement. Pourtant elle garde une certaine méfiance vis-à-vis des faux semblants et surtout envers les hommes de manière plus générale. Heureusement pour elle, son métier d'animatrice radio l'oblige à se montrer plus sociable qu'elle ne le veux vraiment, elle qui a tendance à s'enfermer dans sa petite bulle de confort. Quand ce n'est pas son métier qui la sort de son trou, c'est son petit-ami qui l'entraîne dans des foules pour y faire des rencontres presque hasardeuses. Comment elle est tombée amoureuse d'un type qui la sort de sa zone de confort? Parce que Leaven est une femme qui tombe amoureuse d'un caractère, d'une personne pour qui elle est - en sommes, c'est une pansexuelle qui se revendique mais dont les sentiments et le respect l'amènent à rester heureusement fidèle à Clarence.




PORTRAIT CHINOIS
• Première chose à laquelle tu penses au réveil: Me rendormir.
• Première chose que tu fais en rentrant le soir: Vérifier la présence d'autrui.
• Une musique qui te fait changer d’humeur en un rien de temps: Because I'm Happy.
• L'activité qui te remonte toujours le moral: Cuisiner!
• Si ta vie était un film, ce serait: Fight Club.


• Ce qui te fait le plus facilement pleurer: La misère animale.
• Ton plus grand complexe: Mon père.
• Ta plus grande fierté: Mon indépendance.
• Ton mot préféré: Force.
• Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux: Les prospecteurs.


• Définis-toi avec une expression: Stay Strong!
• Ta personnalité en un mot: Facile.
• Ta personnalité (au lit) en un mot: Surprenante.
• Plutôt sexe ou abstinence ? Comment dire non à Clarence?
• Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ? Le monde entier serait vegan et on foutrait la paix aux animaux.




CASIER JUDICIAIRE
Le casier judiciaire de Leaven est actuellement vierge mais il n'aurait pas du l'être, il ne l'a pas toujours été. Il y a plusieurs années, la jeune femme fréquentait un certain Adam, manipulateur, voleur à ses heures, dépourvu de tout sens moral. Ce dernier s'est servi de Leaven et de son handicap pour voler d'honnêtes personnes. Lorsqu'elle s'en ai rendu compte, Leaven s'est pointée dans un commissariat pour le dénoncer mais ce qu'elle ignorait, c'est qu'elle allait devoir prouver sa propre innocence. Pendant de longues semaines, aux yeux de la loi, la jeune femme a été fichée comme complice de vol et recèle. Suite à quoi, elle a été innocentée et son casier judiciaire est resté vierge.

En dehors de cette histoire, et bien entendu comme tout le monde, Leaven est passible d'amende pour avoir téléchargé de la musique illégalement ou pour avoir été en état d'ivresse sur une voie publique mais jusque-là, on ne la jamais prise la main dans le sac - sauf par ses amis obligés de la ramener sur leurs dos mais ça, c'est une autre histoire.




PRÉNOM: Aurore. PSEUDO: Cocaïne. ÂGE & ANNIVERSAIRE: 25 ans ; 12 août. PAYS: France.  GROUPE(S) SOUHAITÉ(S): Press&Media. NIVEAU DE RP: Moyen. PRÉSENCE: Autant que possible. PERSONNAGE: Inventé. AIMERAIS-TU PARTICIPER À L'INTRIGUE DU MOMENT? Non. OÙ AS-TU TROUVÉ LE FORUM? Sous une frite. QU'EN PENSES-TU? Parfait.    ANCIEN MEMBRE DE FRAT? Oui. AUTRES COMPTES: Adélaïde Sullivan prochainement. SOUHAITES-TU T'INSCRIRE AU MP DE MASSE?  Oui [x] Non [ ] TA PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DU FORUM? Prout. UN DERNIER MOT? Que la première qui approche mon Clarence ou brise le cœur de mon ronron, je lui donne des coups de canne d'aveugle, vous êtes prévenues.    
Code:
<span class="bottinpris">◼ BAR REFAELI</span> • Leaven S. Campbell




AVATARS © Cocaïne ; ICON © heyic0ns

________________




Dernière édition par Leaven S. Campbell le Mar 30 Aoû - 2:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t320-leaven-been-in-the-da http://perfectdisorder.forumactif.org/t405-leaven-o-notebook
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 76
Avatar : Bar Rafaeli
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 0:46

It was just like a movie

« IT WAS JUST LIKE A SONG »




(MALADIE)

Les reflets.
Les formes.
Les tableaux.
Les couleurs.
Les paysages.
Les sculptures.
Les photographies.

S'imagine-t-on un jour devoir en être privé?
Peut-on penser qu'un jour on puisse ne plus les voir?
Peut-on pendant une seconde réaliser la vie sans tout cela?

Katherine ne se l'imaginait pas. Son bambin dans les bras, elle lui souriait, tendrement, maladroitement aussi. Elle ne voulait pas que son bébé puisse ressentir le stress qui traversait ses organes les uns après les autres, se stoppant dans son palpitant qui ne demandait qu'à sortir de sa cage thoracique. Leaven n'avait qu'un an et elle semblait déjà différente. Outre ses iris qui avaient cette tendance à s'éclaircir là où chez tous les autres ils se foncent, elle semblait fuir les regards ou tout du moins ne pas y répondre. Katherine souriait, elle souriait de toutes ses dents et pourtant les larmes embuaient ses yeux alors qu'elle déposait le bébé dans son berceau, profitant de l'absence de son mari et de la sieste de son jeune garçon de trois ans pour un moment d'exclusivité avec sa fille. Pendant un long moment, la mère tentait d'attirer l'attention de sa fille par des gestes lents et doux. Les spécialistes avaient raison. « Leaven, chérie. » La petite fille ne réagissait et ne souriait qu'à son prénom ou qu'à des bruits, peinant cependant à s'orienter. Katherine devait se rendre à l'évidence: son unique fille était bel et bien malade, atteinte d'une rétinopathie pigmentaire. « Ca va aller mon ange. On va te montrer la vie au maximum. » Le sourire du bébé lui réchauffait le cœur tandis qu'elle chassait une perle salée de sa joue. Jusqu'aux trois ans de Leaven, Katherine a tenu sa promesse avant que l'étincelle dans le regard anormalement clair de sa fille ne s'éteigne définitivement.

(FAMILLE)
Sa mère. La douceur incarnée.
Son père. Le monstre de cruauté.
Son frère. Le pilier tant aimé.

Petite dernière de la famille, Leaven était fortement désirée par sa mère, moins par son père et attisait la curiosité de son frère âgé de trois ans à l'époque. Les relations entre les uns et les autres se sont très vite établies. Elle était - est toujours probablement - la princesse de sa mère, sa poupée de cire un peu fragile à protéger tout en lui laissant de la liberté pour apprendre de ses erreurs et à vivre avec son handicap. Quant à son père, il était son premier bourreau, sa première misère humaine. A l'instar de son frère, il lui arrivait de prendre des claques pour un oui ou pour un non, selon l'humeur et le taux d'alcool dans le sang de son géniteur, parce qu'il n'était que cela finalement. Aaron, lui, a toujours su la protéger autant physiquement en s'interposant qu'en lui bouchant les oreilles quand leur père s'acharnait trop fort sur maman.

Du point de vue de la femme qu'elle est devenue aujourd'hui, tout a changé.

Sa peur envers son père s'est muée en amertume, en haine et en méfiance envers la gente masculine. De sa mère, elle en garde une merveilleuse image. Si quand elle était gosse, elle n'arrivait pas à comprendre que sa mère ne puisse pas se défaire de l'emprise de son père, maintenant qu'elle a grandi et a eu ses propres expériences, l'image de femme forte et libérée colle dorénavant à la peau de sa génitrice, cette héroïne. Le seul dont l'image n'a jamais vraiment évoluée, c'est son frère, Aaron. De son plus jeune âge à maintenant, il était, est et restera son propre héros, ce pilier dont elle a besoin pour avancer dans la vie, pour la guider dans ses choix. Si trois ans de différence les séparent, il n'est pas anodin qu'on les compare à des jumeaux, caractériellement parlant. Ils s'aiment, ne le disent que peu souvent mais se le montrent davantage.

(MANIPULATION)
On est idiot quand on est adolescent, n'est-ce pas? On est idiot à s'en rendre aveugle, dans tous les sens du terme. On est idiot parce qu'on croit en l'amour, en ce prince ou cette princesse qu'on nous conte dans les histoires du soir. On est idiot parce qu'on se pense invincible, indestructible. On est idiot parce qu'on vit sans se soucier de ce qui, aux yeux d'un adulte, peut permettre étrange. On est idiot parce qu'on écoute rien et qu'on en fait qu'à sa tête.

Leaven n'était pas passée entre les mailles du filet.
Idiote. Honteuse d'avoir été idiote.
C'est ainsi qu'elle finissait.

Elle avait dix-neuf ans. Qu'on se le dise, ce n'était pas encore un âge mature pour qui que ce soit, pas même pour la jeune femme qui a dû grandir bien plus vite que les autres. En quelques semaines, elle avait bien changé. Elle ne riait plus autant, elle ne confiait plus à son frère sur cette amourette qu'elle avait avec un certain Adam Broesworth.

Amoureuse.
Idiotement amoureuse.

C'était son premier amour, son premier véritable. Elle en était persuadée, aveuglée. Elle disait de lui qu'il n'était qu'un peu brute de coffrage, qu'il avait simplement du caractère. N'importe qui ça serait rendu compte qu'il était juste con et manipulateur. Aaron l'avait remarqué mais elle restait entêtée. Pour lui, Leaven n'était qu'un jouet, qu'un appât, qu'un faire-valoir pour mieux voler. Elle qui pensait rendre service, elle qui croyait bien faire les choses en allant dans les magasins pour acheter deux-trois bêtises dont il avait soit disant besoin. Elle n'était là que pour distraire les victimes qui ressortaient souvent sans portefeuille ou sans téléphone.

Amoureuse.
Idiotement amoureuse.

(RÉVÉLATION)

Idiote un temps.
Idiote longtemps.

Les années passaient, elle ne se rendait compte de rien, s'éloignait des siens. Elle reprochait à Aaron de trop vouloir la protéger, d'empiéter sur sa liberté. En réalité, il était dans le vrai, elle se voilait seulement la face jusqu'à ce que ça éclate, jusqu'à ce qu'un membre nouvellement accueilli dans la bande ne prenne en pitié la Campbell nouvellement majeure. Il lui as tout dit et si dans un premier temps elle avait pleuré de rage, pleuré d'être ainsi brisée, c'est la vengeance qui coulait vite dans ses veines, qui faisait battre son cœur dans un rythme irrégulier. Une paire d'heure s'était écoulée avant qu'un policier ne veuille prendre sa déposition. Suite à quoi, quelques jours plus tard, une perquisition a été faite au domicile d'Adam. Ce qu'elle croyait n'être que des petits vols étaient en réalité un réseau beaucoup plus grand, plongé dans les cambriolages de propriétés privées dont les clés étaient volées grâce - à cause d'elle - ainsi que dans les recèles.

Comprendre qu'elle n'était qu'un pion était douloureux mais elle trouvait dans le procès d'Adam une certaine satisfaction. Une satisfaction qui allait lui coûter très cher.

« Tu peux déjà dire adieu à Oréo. »
« Toi et ta famille, vous allez le regretter. »
« Tu sais ce qui t'attends s'il va en prison... »
« On va plus te reconnaître quand on te tombera dessus! »

Sans jamais le dire à personne, Leaven avait encaissé les menaces, le regret d'avoir dénoncé Adam lui rongeant les reins. Elle se sentait honteuse d'avoir été ainsi manipulée et maintenant, pour rajouter une couche, elle avait peur. Peur pour elle, peur pour sa famille, peur pour son chien, peur pour tout. Quand le couperet était tombé, quand Adam était emmené pour se rendre à sa cellule où il allait croupir pendant six ans, c'est Leaven qu'on condamnait par la même occasion.

Elle aurait pu en parler, elle aurait dû en parler. A la place elle fuyait, lâchement, n'emmenant que son chien, des vêtements et ses économies. Sans un mot, sans un bruit, elle quittait Glendale pour Los Angeles, elle quittait sa famille pour la solitude, elle quittait la peur pour la sécurité des siens.

(RECONSTRUCTION)
Six ans loin des siens. Six ans à se cacher, à fuir son passé. Elle était devenue blonde, elle se faisait nommer Swaden pour son travail, son deuxième prénom, pour que jamais les amis/toutous d'Adam ne remontent jusqu'à elle. Six ans avant que son chemin ne recroise enfin celui de son frère, presque par hasard. Une association pour la défense des animaux, le besoin d'un photographe, jouer les modèles le temps de quelques heures. Il avait suffit de ça et d'un heureux hasard qu'il ait migré lui aussi à Los Angeles. Six ans et elle le serrait enfin dans ses bras. Cette sensation de respirer de nouveau, ce besoin de le sentir près d'elle, d'être sûre que c'était bien lui se sont fait ressentir des jours durant. Elle renouait avec son passé, avec sa famille envers qui elle demandait milles pardons pourtant toujours incapable d'expliquer son geste, ses mots restaient toujours coincés dans sa gorge.

Ils avaient fini par s'y faire, ils avaient compris que jamais, probablement, ils ne sauraient pourquoi elle était partie sans donner la moindre indication et sans fournir la moindre nouvelle. Aaron avait arrêté de chercher, sa mère ne posait plus de questions et même ses nouvelles connaissances qu'elle avait faite grâce à son frère ne voulaient plus comprendre. Oublier. C'était l'objectif de chacun. Recommencer. Tout effacer. Mais ne dit-on pas que le passé nous revient toujours? Chasser le naturel et il revient au galop... Adam était d'un naturel pressé...

(VENGEANCE)
Novembre 2014.
Leaven s'en souviendrait probablement toute sa vie.


On la plaignait souvent de son handicap mais elle gardait le sourire. On la regardait souvent avec pitié et empathie mais toujours dans sa bouche le mot bonheur prônait. La blonde était ainsi, heureuse de vivre malgré tout. Elle avait cette façon de tourner les choses toujours dans le positif, persuadée que ses galères étaient derrière elle. Dans les tableaux sombres qui ponctuaient déjà sa vie, elle voyait toujours une éclaircie, un point de lumière, une petite faille où les rayons d'un joyeux soleil se faufilaient pour mieux vous réchauffer la peau et vous donner du baume au cœur. Ce jour-là, Leaven n'avait pas le sourire et ne pouvait pas dire qu'elle nageait dans le bonheur. Ce jour-là, elle n'arrivait pas à voir du positif, ni même une quelconque porte de sortie. Ce jour-là, c'est la tristesse et la peur qui brisait son cœur.

Ce jour-là, Adam s'est vengé.

Si on avait aujourd'hui l'idée de lui demander ce qu'il s'était passé, l'animatrice serait bien incapable de répondre. Elle ne se souvenait que de la souffrance et des mots qui claquaient à ses oreilles comme une fatalité. Jouet, faible, écœurant, fragile, détruire, mourir. Elle ne s'en souvenait pas mais les faits étaient là. Pendant trois longs jours qui lui avaient paru une éternité, Adam l'avait séquestré et torturé dans son propre appartement, dans son propre lit. Elle n'oubliait pas cette envie d'en finir qui lui avait rongé les reins pendant des heures. Elle voulait mourir, elle ne voulait plus rien sentir. Elle voulait simplement que la vengeance d'Adam pour l'avoir envoyé en prison s'arrête. Puis le trou noir. Évanouie sous une énième blessure qui avait fini par prendre le reste de son énergie, ce n'était que quelques jours plus tard, après un coma artificiel orchestré par les médecins pour l'aider à guérir sans souffrir, qu'elle apprenait que c'était son frère et son petit-ami - avec qui elle était en froid à l'époque -  qui l'avaient sortie de là, alertés par les geignements plaintifs de sa chienne guide, Oréo.

Quant à Adam, chasser le naturel et il revient au galop...
Il était de retour derrière les barreaux.

(MIRACLE)
Depuis ce jour, la blonde n'a plus jamais remis les pieds dans son appartement, déménageant définitivement avec son petit-ami. La pente était difficile à remonter. Leaven se renfermait sur elle-même, ne sortait plus, ne dormait plus non plus et ne voulait même plus aller travailler, elle qui aimait tant son travail. Adam l'avait condamné, une nouvelle fois, à vivre dans la peur et dans la colère. Bien que son petit-ami faisait tous les efforts du monde pour la faire sourire, elle n'y arrivait pas. Le manque d'envie. Le manque d'intérêt. Son esprit si joyeux sombrait lentement dans le pessimisme. A quoi bon sourire et aimer la vie quand on est condamné à mourir tôt ou tard après de nombreuses emmerdes? Il était fort probable qu'elle ait frôlé la dépression à cette période mais un petit miracle d'à peine quelques centimètres et quelques kilos, lui rappelait en pleine tête toute la beauté du monde et la chance qu'elle avait d'être toujours en vie. Ce petit miracle? Valentina.

Décembre 2014.
C'était presque noël.
A vrai dire, c'était mieux que noël.

En avant post, Leaven poussait la porte de la chambre de la maternité, ses doigts fins glissant contre les murs mais elle restait essentiellement guidée par son compagnon qui était, bien entendu, avec elle - il fallait dire que depuis Adam, il ne lâchait plus d'une semelle. Réceptionnée par son frère dans une étreinte pleine de tendresse, elle glissait un félicitation à ses oreilles, la voix brisée par l'hiver, oui, mais surtout par l'émotion. Son frère était papa. Elle était tata. Bien entendu, la sensation était bien différente de celle que l'on ressent quand on devient mère mais elle ne pouvait pas nier que ce petit bout de chou avait ramené chez elle un sentiment d'amour inexplicable. Valentina lui avait ouvert les yeux malgré elle. Ce bébé qu'elle tenait bientôt dans ses bras était la preuve vivante que le monde n'était pas fait que pour vous foutre des bâtons dans les roues mais bien pour vous exploser du bonheur à la face à vous en faire chialer toutes les larmes de bonheur possibles. Les cheveux de Valentina sous ses doigts, son petit nez qu'elle distinguait sans mal, ses joues bien remplies, ses doigts enserrant les siens, son palpitant battant à l’unisson quelques instants avec le sien. C'était ça le bonheur, c'était ça la vie qui valait la peine d'être vécue.

(PRINCIPES)
Bien que Leaven n'avait pas besoin d'une mauvaise passe pour investir de sa personne dans le monde, cet épisode ombragé de sa vie lui avait permis de s'ouvrir un peu plus. Déjà membre de plusieurs associations pour la protection animale mais également pour l'être humain, la demoiselle se sentait pourtant incomplète, comme s'il manquait quelque chose à ce tableau qu'elle voulait parfait. Bien entendu, elle ne pouvait pas prétendre l'être mais elle avait cette envie d'avoir des principes de vie clean et de tenter de s'y tenir le plus possible.

Ça a commencé en février 2016 avec sa décision de donner une retraite paisible à Oréo, sa chienne guide d'aveugle qu'elle avait reçu pour son seizième anniversaire. La chienne se faisait vieille et n'était plus capable d'assumer son rôle. En protectrice des animaux, la jeune femme se devait de lui rendre sa liberté. Pour ça, Leaven allait devoir s'en séparer, lui faire ses adieux pour mieux l'envoyer dans une famille qui saurait s'en occuper sans que la chienne ne se sente obligée de guider et protéger sa maîtresse. L'arthrose du pauvre animal l'empêchait de se déplacer comme elle le voulait et de faire les gestes qu'on lui demandait. La blonde avait pleuré pendant longtemps à l'idée de devoir se séparer de celle qui l'avait finalement accompagné toute sa vie, dans les joies comme dans les peines mais après une longue discussion avec son petit-ami, ils ont finalement décidé non seulement d'adopter un nouveau chien dont Leaven avait cruellement besoin pour garder son indépendance durement acquise mais également de garder Oréo près d'eux pour le reste de sa vie. C'est comme ça que Thor, le Golden Retriever de Clarence, se retrouvait assez vite à devoir cohabiter avec Oréo mais également une nouvelle copine: Lady Sif.

Puis, finalement, pour compléter ses convictions les plus profondes, après des mois d'adaptation, en mars 2016, Leaven pouvait enfin se proclamer vegan. Quel paradoxe de se dire défenderesse des droits des animaux tout en continuant de manger de la viande. Ce n'était plus possible pour elle et bien qu'elle continuait d'en cuisiner pour les chiens - parce qu'elle n'avait pas le choix pour les garder en bonne santé - le pauvre Clarence pouvait désormais s'asseoir sur un bout de viande grillé, à moins de se le faire lui-même. En revanche, elle se faisait un plaisir de lui faire goûter d'autres choses et des substituts de viande qui donnaient clairement l'impression d'en manger, autant au goût qu'à la texture. On sait jamais, si des fois il pouvait s'y mettre aussi...

(AMOUR)
L'amour de la vie.
L'amour des siens.
L'amour d'un homme.

Son homme.

Clarence Maddox Burns.
De toute son épopée, Leaven ne retenait que ça, ou presque. Il était naturellement entré dans sa vie par le biais de son travail, une rencontre presque hasardeuse au zoo où il était soigneur et où elle animait une émission un peu spéciale pour l'été. Elle se souvenait encore de sa tentative de drague qui s'était révélée être un fail immense et un coup dans l'ego de l'homme peu conscient à l'époque qu'elle était aveugle. Pourtant, c'était probablement la première fois qu'un sourire s'affichait sur le visage de Leaven grâce à lui. Et des sourires parce que Clarence était dans les parages, elle en a eu de nombreux.

D'abord le premier, l'officiel, quand le jour de l'an 2014, il était venu à son travail pour venir la chercher et l'emmener dans une fête où son frère, et meilleur ami de Clarence, les attendait. Pour être tout à fait franche, la soirée s'était terminée à deux dans une intimité que de nombreux miroirs ont pû refléter...

Rapidement un second quand le blond lui a demandé d'emménager avec lui. S'ils allaient trop vite? Très certainement mais encore à l'époque, elle se disait qu'ils n'avaient qu'une vie et elle se savait déjà terriblement amoureuse.

Finalement, la seule fois où son sourire fut brisé, ce n'était même pas de la faute de son compagnon, pas entièrement en tout cas. Les mois de septembre et novembre 2015 furent eux aussi douloureux pour l'animatrice. La jeune femme avait tourné le dos à leur histoire, elle l'avait quitté. Rien ne le laissait présager mais depuis la naissance de Valentina presque un an plus tôt, elle savait que les instincts paternels du soigneur s'étaient d'autant plus réveillés, appuyant sa décision de demander à la jeune femme de fonder une famille. Une famille qu'elle était incapable de lui donner, emprisonnée par sa peur de laisser comme héritage génétique son handicap. Ils avaient de 50% à 75% de chance que leur enfant finisse aussi aveugle qu'elle et cette idée - en plus de celle d'être incapable de s'en occuper et de priver Clarence d'une famille qu'il voulait tant - l'avait donc poussée à mettre fin à leur histoire de presque deux ans. Elle voulait le bonheur de Clarence avant le sien.

C'était pourtant de nouveau au zoo, un lieu que Leaven qualifiait à présent de porte-bonheur pour leur couple, qu'elle s'était rendue compte que le bonheur de Clarence passait par le sien, que peu importait ce qui pouvait arriver, c'était eux contre le reste du monde. Si ce n'était pas avec lui qu'elle fondait une famille, ça serait avec personne. Finalement, quelques mois après leurs retrouvailles, en vacances au ski et ayant oublié de prendre sa pilule avec elle, Leaven cédait à la demande de Clarence, s'autorisant à essayer de vaincre ses peurs en achetant ni pilule ni préservatif. Depuis ce jour, aucun des deux n'a touché un moyen de contraception et l'achat en commun d'une maison depuis le 1er juillet 2016 est probablement le plus gros indice de leur désir et leurs essaies répétés d'agrandir la famille Burns.

AVATAR © tumblrhunter ; ICONS © giphy & tumblr hunt

________________




Dernière édition par Leaven S. Campbell le Mar 30 Aoû - 3:19, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1366-clarence-welcome-to- http://perfectdisorder.forumactif.org/t1367-clay-hear-me-roar http://perfectdisorder.forumactif.org/t341-clarence-burns-213-598-2148#2751 http://perfectdisorder.forumactif.org/t341-clarence-burns-213-598-2148
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 155
Avatar : Chris Hemsworth
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 0:51

POUSSEZ-VOUS Y'A RIEN A VOIR ELLE EST LA ELE EST PRISE, DOMMAGE HEIN.
Bienvenue chez toi ma belle, on va ENCORE être le couple le plus beau du forum, c'est fatigant...

________________

And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t46-order-sensitivity-co http://le-kayak-broccoli.forumactif.org/t59-fiche-de-liens-oscar
Date d'inscription : 20/03/2016
Messages : 619
Pseudo : Feu Ardent
Avatar : Thom Morell
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 1:02

:roll: @Clarence M. Burns ça va les chevilles ? :roll:

J'en connais une qui a voulu faire sa Mariah Carey et se faire désirer Bienvenue ici, je suis content de voir que Leaven a toujours l'air aussi jeune après tant de mois :siffle:

Bonne chance pour la rédaction de ta fiche, et il nous faudra impérativement un lien ou un RP à un moment

________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t320-leaven-been-in-the-da http://perfectdisorder.forumactif.org/t405-leaven-o-notebook
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 76
Avatar : Bar Rafaeli
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 1:06

J'avoue @Clarence M. Burns j'en soupire déjà, aucune concurrence.
Merciiiii Babe

@Oscar Luccheti Merciiiii Et c'est même pas vrai, c'est mon mal de crâne qui m'a retenu, rien de plus. xD

________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t46-order-sensitivity-co http://le-kayak-broccoli.forumactif.org/t59-fiche-de-liens-oscar
Date d'inscription : 20/03/2016
Messages : 619
Pseudo : Feu Ardent
Avatar : Thom Morell
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 1:11

Mouais ... :siffle: J'te retiens toi, j'te retiens :heart: (Courage pour le mal de crâne )

________________


Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 1:17

Bienvenue sur LAPD ! Courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 1:28

Bar est trop belle, excellent choix
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1379-aaron-burden-of-the- http://perfectdisorder.forumactif.org/t1491p10-aaron-try-to-make-a-fire-burn-again http://perfectdisorder.forumactif.org/t243-aaron-campbell-213-579-1991#1276 http://perfectdisorder.forumactif.org/t446-aaron-campbell-acampbell
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 267
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : henry cavill
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 1:33

Alerte à la bombe, alerte à la bombe. ÉCARTEZ-VOUS.

Ok alors celui qui fait du mal à cette fille, je lui refais son portrait.

Bienvenue chez toi ma chérie, je dois avouer avoir failli perdre patience moi aussi, j'ai cru que tu nous snoberais et ne reviendrais pas. Mais tu es là et ô joie que de te voir parmi nous. MON CŒUR REVIT.

Hâte de lire toute ta fiche. Hâte de rp avec toi. Hâte tout court !

________________

Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander⠀/ Maupassant
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   Lun 29 Aoû - 1:41

Bienvenue chez toi belle gosse
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED   

Revenir en haut Aller en bas
 

LEAVEN ▶ BEEN IN THE DARK FOR WEEKS AND I'VE REALIZED YOU'RE ALL I NEEDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» projet DARK DOG MOTO TOUR 2010
» DUCATI MONSTER 900IE DARK
» Départ du Dark Dog Tour
» le dark dog tour en solo... (par MJ!)
» Deer Man of Dark Woods


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Autour du jeu :: Fiches de présentation :: Validées