L.A.P.D. ferme ses portes
L'aventure se termine ici mais promis, ce n'est pas un adieu ! L.A.P.D ferme ses portes mais nous vous invitons à nous
rejoindre par ici

 

 KYLA ▶ twinkle, twinkle little star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1715-kyla-twinkle-twinkle
Date d'inscription : 13/12/2017
Messages : 8
Pseudo : july ; weaslove.
Avatar : leighton marissa meester.
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Mer 13 Déc - 19:33

Kyla Carmichael
twinkle twinkle little star, how I wonder what you are ! up above the world so high, like a diamond in the sky.
twinkle, twinkle little star.
Perfect Disorder
Surname kyky.
First name kyla clara.
birthday 13 mai 1992 ; los angeles.
age 25 ans.
origins américaines et françaises.
sexual orientation pansexuelle ; "je tombe amoureuse de la personne. Pas de ses organes génitaux".
relationship status célibataire.
university une fois son diplôme de fin d'étude en poche, elle a quitté le système scolaire.
money maker professeure de danse (et danseuse pour danse avec les stars) ; présidente d'une association qu'elle a monté avec des connaissances suite aux accusations contre Weinstein et le mouvement #metoo.
Social climber très aisée

Première chose à laquelle tu penses au réveil la danse que je vais avoir à créer pour le prochain spectacle / show.
Première chose que tu fais en rentrant le soir enlever chaussures et soutien gorge, quand j'en porte un.
Une musique qui te fait changer d’humeur en un rien de temps iggy azalea ; team.
L'activité qui te remonte toujours le moral la danse.
Si ta vie était un film, ce serait: dirty dancing.

Ce qui te fait le plus facilement pleurer voir quelqu'un heureux.
Ton plus grand complexe ma petite taille.
Ta plus grande fierté ma famille, mon parcours.
Ton mot préféré danse.
Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux avoir une idée pour une danse / création.

Définis-toi avec une expression avoir le coeur à la danse.
Ta personnalité en un mot  joviale.
Ta personnalité (au lit) en un mot  bestiale.
Plutôt sexe ou abstinence ?  sexe.
Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ?  je dote tous les êtres humains d'un cerveau.



Who are you ?
you're the judge oh no
Ce qu’il y a à savoir de moi ? Je m’appelle Kyla Carmichael et j’ai 26 ans. J’ai grandi à Los Angeles et je n’ai pas fait d’études puisqu’une fois mon diplôme en poche, j’ai quitté le système scolaire américain. Ce n’est pas qu’il ne me correspondait pas, c’est juste que ce n’est absolument pas ce que je souhaitais faire. Depuis mon plus jeune page, je veux devenir une danseuse. J’ai commencé la danse à l’âge de 3 ans et je n’ai plus arrêté depuis. 23 ans donc que mes pieds finissent en sang de temps à autre, que j’ai mal aux orteils à la fin de la journée et que se balader en culotte et en débardeur est aussi normal que de porter une robe pour certaines. Je suis plutôt occupée par toutes mes activités parce que je suis professeure de danse dans ma propre école de danse (école que j’administre avec mon meilleur ami, danseur lui aussi), danseuse professionnelle pour l’émission Dancing with the stars et je suis aussi présidente d’une association pour les hommes et les femmes victimes de viol, agressions sexuelles, harcèlement et autres. L’association s’appelle Us Too en référence au mouvement #MeToo. L’association fonctionne sur le même principe que les alcooliques anonymes : on partage quand et si on en a envie, c’est un endroit safe où chacun peut s’exprimer sans avoir peur d’être jugé. J’ai un grand frère et une petite sœur dont je suis plutôt proche. Ma jumelle est morte à la naissance, je ne l’ai donc jamais connu. Mon frère, Wyatt, est mon confident. Je suis très proche de lui et je lui raconte tout, ou presque. Il ne sait rien de ce qu’il s’est passé en Russie. Avec ma petite sœur, Méline, c’est un peu différent. Elle a toujours été la bête noire de la famille, l’enfant qui n’était clairement pas désiré mais qui est arrivé comme par magie (ou pas). Du coup, la communication avec elle est assez difficile. Elle se met dans des situations pas possible et j’ai très peur pour elle mais tout ce que je dis ne sont que des conneries et elle sait tout mieux que tout le monde. De loin, je la surveille et il en est de même de Wyatt. Lui a une relation bien plus saine avec elle et j’en suis vraiment contente. Ma mère est américaine et mon père français, ils se sont rencontrés pendant le voyage Erasmus de mon père à Los Angeles il y a plus de trente cinq ans. Son colocataire était le meilleur ami de ma mère et c'est ainsi qu'il l'a rencontré. Je suis donc américano-française et je suis bilingue. Douce, posée, calme, je suis aussi une grande sentimentale et je rêve toujours du prince charmant sur son cheval blanc. Je peux avoir un caractère de merde et un répondant du tonnerre quand je n'ai pas envie de coopérer ou d'être sympa. Il ne faut pas trop me chercher, ma bonté à une limite et la dépasser c'est risquer de se brûler.

j’adore les animaux de compagnie ◊ je danse du matin au soir, du soir au matin ◊ je ne bois que des boissons light ◊ il m’arrive de fumer quand je suis vraiment très stressée ◊ j’aime sortir faire la fête ◊ je déteste dormir la fenêtre ouverte et sans couette, même en hiver ◊ il est rare de me voir en basket ◊ je n’aime pas le vin mais j’adore la bière ◊ je suis aussi féminine que porcassou ◊ je rêve de fonder une famille ◊ j’ai déjà eu des relations homosexuelles et des relations hétérosexuelles ◊ j’ai un tatouage qui suit la forme de mon sein gauche : c’est écrit ya tibia lioubliou en cyrillique (ça veut dire je t’aime) et dans l’écriture de Dimitri ◊ je ne suis pas du genre rancunière ◊ je n’ai aimé que deux hommes dans ma vie : mon premier petit ami qui m’a brisé le cœur et Dimitri qui m’a brisé ◊ j’ai un penchant pour les relations malsaines et destructrices, allez savoir pourquoi ◊ je suis très proche de mes parents, surtout de mon papa ◊ je veux un chat mais je suis souvent de sortie et j’estime que les animaux ne doivent pas passer leur vie enfermée dans un appartement ou une cage ◊ je fais du bénévolat quand je le peux ◊ le 24 décembre, je le passe à l’orphelinat avec mes parents, mon frère, sa fille et ma sœur et ce depuis toujours, c’est notre tradition à nous ◊ je suis marraine de la fille de mon frère et ma sœur est sa seconde marraine #girlpower ◊ j’adore la bouffe et surtout celle des fast food.
innocents & witnesses ◈ J'ai déjà tué un homme mais personne ne le sait. Du coup, les armes blanches, à feu et tout ce qui va avec, ce n'est pas pour moi. Je reste loin de tout ce qui s'y rapproche de près ou de loin. Je rase les murs le plus possible pour ne pas avoir à croiser un être indésirable. Je fais tout pour être la citoyenne modèle, pour rester dans mon domaine et ça s'arrête là. Je ne connaissais pas les victimes mais dès que j'entends un coup de feu, mon coeur s'emballe et les images me reviennent.
Wish
we could turn back time to the good old days
Criminal record
you're the judge, set me free
Droite dans mes bottes, l’enfant parfaite qui ne dépasse pas quand elle colorie, qui ne fait de mal à personnes c’est moi. Douce et sage comme une image, voilà comment tout le monde me connaissait à l’époque. Seulement, tout a changé lorsque je suis partie vivre en Europe pour deux ans. De mes 22 à mes 24 ans, j’ai sillonné l’Europe pour m’améliorer en danse, faire de nouveaux concours, rencontrer de nouvelles personnes qui pourraient m’aider dans mon domaine : la danse. Au début, tout s’est bien passé. J’ai fait de très belles rencontres, j’ai pu performer pour l’émission Danse avec les Stars en back up. Une grande victoire pour moi parce que c’était la première fois que mon nom était écrit dans les magazines français. Bien entendu, je n’avais pas énormément de poids face aux grands noms de l’émission mais cela m’a permis de me faire connaître. Et peut-être même de me faire connaître des mauvaises personnes, à mon grand regret.
À l’aube de mes 23 ans, mon chemin croise celui de Dimitri, un riche russe au bras long. Mais je ne vois rien de tout cela. Tout ce que je vois, c’est ce grand brun au regard de feu qui me fait vibrer avec un seul coup d’œil. Tout se passe si bien. Je danse, je vis, j’aime et je suis heureuse. Six mois de douce relation avant la descente en enfer. Décembre en Russie, à Saint Pétersbourg plus précisément. J’avais tout d’Anastasia, cette princesse qui trouve l’amour au détour d’une discussion. Si j’avais su qu’il avait plus de Raspoutine que de Dimitri… Tout a changé. Il a changé, ma vie a changé. Un coup, deux coups, trois coups. Le visage boursoufflé, la lèvre éclatée et le maquillage à profusion. Ce n’était pas Dimitri qui levait la main sur moi mais bien ses hommes, ceux qui travaillaient pour lui et, plus précisément, pour son père. J’étais leur cadeau, leur joujou, celle qu’on souillait, qu’on frappait et qu’on violait avant de la laisser seule dans cette chambre d’hôtel sans dessus dessous. Des semaines à subir, à souffrir, à ne rien dire parce que ma famille était menacée, que des photos de ma nièce m’étaient envoyées dès qu’un employé remarquait un nouveau bleu, une démarche un peu suspecte. La peur grandissait et le soir, les bras de Dimitri me réconfortaient autant qu’ils me faisaient mal. Des robes à foison, des bijoux à six, sept, huit chiffres. Des cadeaux pour panser les blessures et la peur. Jusqu’au jour où. Jusqu’au jour de trop. Dans cette chambre d’hôtel. Igor. Les cheveux longs. Je le vois encore. La cinquantaine et sa main qui s’écrase sur mon visage. Je glisse et tombe au sol. Le visage contre le parquet, les yeux en direction du lit, une arme à feu dans mon champ de vision. Les mots de Dimitri reviennent à mon esprit. « Tire, fuis et ne reviens jamais » L’amour, le vrai. La délivrance. Et la cavale aussi un peu. Je tends le bras alors qu’Igor se sert un verre de vodka. J’attrape l’arme à feu. Elle est froide, gelée dans ma main. J’ai regardé tellement de séries et de films policiers qu’enlever le cran de sécurité, faire entrer la balle dans la chambre est un jeu d’enfant. Allongée sur le sol, je pointe l’arme vers mon bourreau. Mon dernier bourreau. Parce que cette vie de martyr finit aujourd’hui. Et elle ne finit pas avec moi, elle finit avec lui. Alors qu’il rit et se penche vers moi, mes mains tremblent. Un coup et je vise son épaule. Un cri retentit dans la chambre alors qu’il se jette sur moi. Et c’est à ce moment que je tire une seconde fois. Le visage blême, il me tombe dessus. J’hurle alors que son sang se répand sur ma robe grise. Et là, je le vois. Dimitri, entrant dans la chambre, enlevant le corps sans vie d’Igor et me prenant dans ses bras. Des mots en russe que je ne comprendrais que quelques heures plus tard, quand je prendrais le temps de comprendre ce qu’il s’est réellement passé. Il m’oblige à enlever ma robe et mes sous-vêtements et je ne bouge plus. Va-t-il, à son tour, abuser de moi comme ces hommes le font depuis bien trop longtemps ? Il balance les habits dans un sac et m’en temps d’autres. Un dernier baiser et j’écoute ce qu’il me dit. On m’attend en bas pour m’emmener à l’aéroport. Je décolle dans une petite heure et demi et je ne devrais jamais revenir en Russie, je ne devrais jamais le contacter et il ne me contactera plus jamais. L’amour, la passion nous a consommé. Et je dois filer avant qu’il soit trop tard. « ya tibia lioubliou » Je me lève et file, tentant de me souvenir comment marcher, comment avancer et surtout, comment ne pas tomber. Tuer un homme. Même en légitime défense, ce n’est pas rien… Un an que c’est arrivé, un an que je me reconstruis. Je n’ai jamais été Kyla Carmichael pour eux, toujours Dimitri’s bitch, Katya. Dimitri n’est plus. Forcément, il a trahi son père, son héritage. Deux morts sur la conscience et la peur qu’ils me retrouvent pour me donner le même traitement… Et il n’y a que la danse pour me donner le courage et la volonté d’aller mieux.
Black mirror
los angeles perfect disorder
Prénom/pseudo julie / wildest dream.
âge/anniversaire 25 yo.
Pays france.
Présence 4/7.
Personnage inventé.
Intrigue non, je vais déjà m'installer, on verra après.
Où as-tu trouvé le forum ? oula... j'étais inscrite à l'ouverture et puis...
Qu'en penses-tu ? il est vraiment trop beau, j'en suis amoureuse. moins actif qu'à ses débuts mais ça permettra de se faire une place, c'est pas plus mal.
Newsletter bah ouai.
En cas de suppression non.
Ta plus grande peur vis à vis du forum pas réussir à m'intégrer / m'installer.
Autre chose ? non c'est tout.
Bottin
Code:
<span class="bottinpris">◼ LEIGHTON MEESTER</span> • Kyla Carmichael

________________



Dernière édition par Kyla Carmichael le Jeu 14 Déc - 18:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1715-kyla-twinkle-twinkle
Date d'inscription : 13/12/2017
Messages : 8
Pseudo : july ; weaslove.
Avatar : leighton marissa meester.
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Mer 13 Déc - 19:33

Lane boy
call me back
you're the judge, oh no, set me free
Des cris retentissent dans la salle d’accouchement. Ce sont les miens, mes premiers cris et il y en aura bien d’autres. La caméra de mon père film mon petit corps dégueulasse qui file à l’autre bout de la pièce avec les médecins et sages-femmes en charge de cet accouchement. Accouchement qui ne devait pas être difficile. Accoucher de jumelles en 1991, ce n’est pas comme accoucher de jumelles en 1940, c’est bien moins risqué et mes parents ont pris les meilleurs docteurs qui puissent exister. Après l’accouchement catastrophique de Wyatt, ils ne voulaient pas accoucher n’importe où, mettre la vie de leurs filles dans les mains de n’importe qui. Seulement, même avec toutes les précautions du monde, rien n’aurait pu prévoir le retournement de situation qui vient de se produire. La caméra tombe par terre et film le sol alors que ma mère hurle, que les médecins courent partout. On m’entend toujours au fond. Mais on n’entend pas ma sœur, on n’entend pas ce deuxième bébé pleurer toutes les larmes de son corps parce que putain qu’on se les gèle dehors !
Je suis assise sur mon lit chez mes parents et je coupe la vidéo. Ils ne savent pas qu’on l’a toujours. Mon père l’a balancé dans la poubelle quand il est rentré de l’hôpital avec maman et moi. Enfin, jusqu’à ce que Wyatt, ce petit curieux explorateur, la récupère et la cache dans sa chambre. Il ne l’a jamais regardé jusqu’au moment de déménager quand il avait 18 ans et moi 14. Il est parti à UCLA et il a emménagé en dortoir pour vivre la véritable expérience de l’université. Et c’est ce jour là, en rangeant ses placards de fond en comble qu’il a retrouvé de nombreuses choses dans une boite. Des lettres, des cailloux et même du sable. Ainsi que cette vidéo qu’il a voulu regarder. Je me souviens encore de ce jour. Il m’appelait depuis l’autre bout du couloir pour me montrer un truc qu’on avait jamais vu. Bah oui, forcément, les parents ne voulaient pas que l’on voit cette vidéo. Je sais que ma jumelle est morte-née mais je n’ai jamais eu à m’imaginer tout ce qui s’est réellement passée ce soir là. Et là, j’ai tout sous les yeux, une fois encore. Mon père gazouille avant de devenir complètement fou. Il dérape complètement et ça m’arrache toujours autant le cœur. Onze ans plus tard, j’ai toujours autant l’impression que mon sang quitte mon corps et que je deviens froide voire même gelée en regardant mes premiers instants de vie se confondre avec le décès de ma sœur. Le cordon ombilical s’est enroulé autour de son cou et … Je ne vous explique pas la suite. J’ai toujours senti ce manque dans ma poitrine. Mes parents ne me l’ont jamais caché mais ce n’est pas pour autant que ça ne fait pas mal. Je sors la cassette de la caméra qui est relié à la télévision par des câbles et la pose par terre. Un coup de talons dessus et j’écrase cette cassette que je ne veux plus jamais voir. Je ne veux pas que mes parents apprennent que je l’ai vu, je ne veux pas que Méline tombe dessus. Ça n’a jamais été facile avec elle. Mes parents ne voulaient pas d’une troisième enfant, d’une seconde fille puisque leur seconde fille était décédée. Seulement, une petite inadvertance et ma mère n’a su que bien trop tard qu’elle attendait un enfant. Un déni de grossesse. Y a pas que dans les films que ça arrive, je vous le promets. Ma mère s’est endormie un soir, se pensant prête pour retenter l’expérience alors que mon frère et moi avions respectivement 8 et 4 ans… Et le matin, pouf, le ventre énorme. Sept mois de grossesse et ils n’ont rien vu venir. Le corps peut faire des choses vraiment étranges quand il l’a décidé. Sa réflexion était devenue réalité et, même si Méline n’y pouvait rien, ma mère s’est sentie trahie, comme si son corps la punissait et lui collait un enfant dans les bras à peine elle retrouvait une once d’espoir. Une surprise qui ne lui a pas fait franchement plaisir et même si elle a toujours essayé d’accepter Méline, ça n’a jamais vraiment fonctionné. Ma sœur a d’ailleurs décidé de quitter la famille à 16 ans. Je revenais d’une longue journée de répétitions quand j’ai découvert sa chambre vide et un mot sur le lit. Partie pour New York. On se voit à Noël. Et on était mi janvier quand j’ai vu ce mot. Elle a gardé contact avec mon frère, elle est revenue pour la naissance de sa fille, pour le baptême, pour les Noël et… C’est a peu près tout. Pendant quatre ans, on ne l’a pas vu. Bon, j’étais en Europe pendant deux ans mais tout de même. Elle a décidé de revenir en août dernier pour continuer ses études à UCLA et profiter de notre nièce/filleule.

Alors que je ramasse les bouts de cassette afin de les mettre dans la poubelle de la cuisine, mon porte vibre et c’est mon meilleur ami qui m’appelle pour aller danser un peu. La danse, c’est toute ma vie. Depuis mon plus jeune âge, je danse. J’ai commencé par la danse classique avant d’élargir ma palette. Et depuis que j’ai 8 ans, je fais de la danse de couple. Salsa, samba, rumba, jive, jazz, valse, foxtrott… Ces mot sont si doux à mon oreille. J’accepte l’invitation de mon meilleur ami et je me change rapidement. Face au miroir, je glisse un doigt sur ces quelques lettres en alphabet cyrillique. Cette écrire si douce et pourtant si doucereuse. Le bonheur, l’amour et la souffrance. Je ne sais pas pourquoi je me suis fait tatouer ces mots, ses mots pour tout dire. Je t’aime. Ya tibia lioubliou. Peut-être pour ne pas oublier, pour ne jamais oublier. Mais comment pourrais-je oublier ces mois de tortures, de destruction ? Et ce sacrifice. Le sacrifice de mon innocence mais aussi le sacrifice de Dimitri. Je souffle doucement et enfile mon t-shirt sur ma poitrine nue avant de mettre chaussettes et baskets. Mon sac de danse est toujours prêt et, pour tout dire, il y en a toujours des habits et des chaussures qui trainent au studio, ce studio que j’aime tant. C’est le cadeau de mes parents suite à mon retour de France, d’Europe, après l’horreur. Je ne sais pas comment ils ont su que j’avais besoin de m’occuper l’esprit, de faire quelque chose de ma vie pendant mes mois « off » mais ils l’ont su. Et c’était le meilleur cadeau qu’ils pouvaient me faire je dois bien l’avouer. Un cadeau commun avec Joshua. Il en avait envie et il savait dans quoi il s’engageait avec moi. Après tout, ça fait 16 ans qu’on se connait, 16 ans que l’on créait ensemble alors bon… Je monte dans ma voiture et me dirige vers le studio de danse se situant en plein centre-ville. Nous sommes dimanche, noël est dans une semaine et je n’ai encore aucun cadeau de fait. Mais je n’ai pas peur. Parce que tant qu’il y a la danse, tout ira bien dans ma vie, absolument tout. Et puis, peut-être qu’on prendra une petite heure pour faire nos emplettes avec Joshua. Ouai, ça serait une véritable bonne idée ça…

________________



Dernière édition par Kyla Carmichael le Sam 16 Déc - 17:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 42
Avatar : Blanca Suarez
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Mer 13 Déc - 19:34

Je t'aime d'amour. Point.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1715-kyla-twinkle-twinkle
Date d'inscription : 13/12/2017
Messages : 8
Pseudo : july ; weaslove.
Avatar : leighton marissa meester.
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Mer 13 Déc - 20:23

@T. Nolan Moi aussi je t'aime

________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1335-kai-nom-d-un-anti-vi http://perfectdisorder.forumactif.org/t1336-kai-norton-on-roule-notre-bosse-ensemble#26900 http://perfectdisorder.forumactif.org/t285-kai-norton-213-482-6262#2004 http://perfectdisorder.forumactif.org/t286-kai-norton-kenor#2015
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 1650
Pseudo : Nana / Ananas
Avatar : Adam Senn
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Jeu 14 Déc - 17:32

:ouloulou: Ce personnage a l'air tellement intéressant Bienvenue à toi dans le coin
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/03/2017
Messages : 42
Avatar : Blanca Suarez
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Jeu 14 Déc - 17:39

La fille elle dit même pas que c'est grâce à moi qu'elle est ici. Merci je note ! rain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1715-kyla-twinkle-twinkle
Date d'inscription : 13/12/2017
Messages : 8
Pseudo : july ; weaslove.
Avatar : leighton marissa meester.
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Jeu 14 Déc - 17:57

Merci Kai
@T. Nolan Grace ou à cause de toi ? :siffle:

________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 968
Pseudo : Luluche
Avatar : Sophia Bush
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   Dim 17 Déc - 15:32

Welcome to los angeles
don't worry baby
admin référent : Arizona
My thoughts Wow, ta Kyla en a vraiment bavé et malgré tout elle reste forte et battante ! J'adore ça La partie du meurtre de légitime défense est vachement prenant :O En tout cas j'aime bien le fait qu'elle se batte pour le droit des femmes et notamment avec ce super hashtag #metoo ! Bienvenue à chez toi en tout cas :heart:
Welcome ! La validation de ta fiche marque officiellement ton entrée dans la famille LAPDienne. Toutes nos félicitations ! Nous sommes certains que tu passeras un excellent séjour parmi nous et que tu trouveras rapidement ta place au sein de notre communauté. Pour t'aider, voici une petite liste de liens utiles qui devrait te permettre de trouver tous les sujets importants pour bien commencer ton aventure.

Premiers pas sur le forum Avant tout, il est important de se familiariser avec les détails techniques du forum. Si tu ne l'as pas encore fait, n'hésite pas à lire les différentes annexes qui te permettront de mieux situer ton personnage dans l'univers du forum.

- Questions / Suggestions
- Les sujets à ne pas manquer
- Annexes
- Devenir un tueur
- Gestion des points
- Comprendre les taux de suspicion
- Suivi des intrigues

Se tisser des liens Il est temps de passer à l'étape suivante: celle de l'intégration. Nous savons ô combien il peut être effrayant et difficile de trouver sa place sur un nouveau forum, ce qui explique pourquoi nous tenons impérativement à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que tu sauras trouver ta place au sein de notre famille. Chaque membre compte à nos yeux, car vous apportez tous quelque chose d'unique au forum. De nombreux systèmes sont en place pour faciliter ton intégration et il est évident que tu peux contacter un administrateur en cas de besoin. Nous te souhaitons bonne chance, bien que nous sommes persuadés que tout se passera bien pour toi: n'aie pas peur, nos membres sont tout sauf méchants ! Un système d'admin référent existe également sur le forum pour t'aider au mieux dans ton aventure.

- Admin référent
- Fiches de liens
- Demandes de RP

Autres liens utiles Sont regroupés ici d'autres sujets qui pourraient t'être utiles durant ton séjour parmi nous. Si les pré-liens coûtent des points, nous aimerions t'offrir ton premier pré-lien gratuitement afin de te remercier d'avoir choisi de t'inscrire sur LAPD. N'hésite pas à découvrir les autres sujets que nous avons soigneusement préparé pour nous assurer que ton expérience parmi nous resterait inoubliable.

- Créer un pré-lien
- Créer un scénario
- Réseaux sociaux
- Carte de Los Angeles
- Commande d'avatars

Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui ! Ne t'inquiète pas pour ton avatar, nous le recenserons automatiquement pour toi, pense cependant à vérifier que tu n'as pas été oublié après validation, sait-on jamais. Si jamais tu cherches quelque chose qui n'a pas été mis en avant dans ce sujet, n'hésite pas à contacter un membre de l'équipe administrative : nous nous ferons toujours un plaisir de te répondre dans les plus brefs délais.

Sur ce, nous te souhaitons un excellent séjour parmi nous, enrichi par des sujets passionnants et des rencontres inoubliables,

Affectueusement,
Le staff

________________



" Temptation & Sincerity "
Chaque personne qu'on s'autorise à aimer, est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: KYLA ▶ twinkle, twinkle little star   

Revenir en haut Aller en bas
 

KYLA ▶ twinkle, twinkle little star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Double FITA Star
» [2ème journée] Red Star FC 93 - Le Havre B
» ALL STAR GAME 2009
» [13ème journée] Bordeaux Contre Red Star 93 (Multiplex U17 ,CFA,equipe 3)
» Up Star de Tjos


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Validées