L.A.P.D. ferme ses portes
L'aventure se termine ici mais promis, ce n'est pas un adieu ! L.A.P.D ferme ses portes mais nous vous invitons à nous
rejoindre par ici

 

 (F) The Girl with the Sun in her eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1666-jack-won-use-your-im http://perfectdisorder.forumactif.org/t1668-jack-won-so-i-chained-myself-to-a-friend http://perfectdisorder.forumactif.org/t1669-jack-won-213-667-1421 http://perfectdisorder.forumactif.org/t1667-jack-won-jwon
Date d'inscription : 27/07/2017
Messages : 52
Pseudo : Nasty / Alex
Avatar : Min YoonGi / Suga
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: (F) The Girl with the Sun in her eyes   Jeu 21 Sep - 22:42

Lucy
in the skies with diamonds
Look for the girl with the sun in her eyes


Premièrement, merci de vous intéresser à Lucy, et merci de la lecture de cette fiche :heart:
Le prénom est négociable, le nom sera celui qui vous convient. Cependant, j'aime bien l'idée que son prénom soit tiré d'une chanson, Jack serait parfaitement du genre à lui jouer h24. Tant que c'est raccord chronologiquement, vous pouvez improviser. L'avatar est libre aussi, à vous de choisir ses origines, son ethnie, son apparence, etc. À vous également de voir si elle a gardé son look rock du lycée ou si elle a changé depuis, les deux me vont.

(♀️) Lucy (modifiable) - libre ● ft. avatar au choix

De 22 à 24 ans, études au choix, Life-long Friends/Soulmates ●
Deux gosses. Ils en ont fait des conneries, ensemble. Les deux gamins qu'on était se connaissaient par coeur, ils partageaient leurs goûts qui dénotaient de la foule lycéenne. La musique qu'ils écoutaient, ce qu'ils lisaient, ce qu'ils pensaient. Ils étaient solitaires, oui. Mais ils l'étaient, par force du destin, ensemble.
Ça, c'était moi, Lucy, et Jack. On était proches. De meilleurs amis, même si ce terme ne me plaît pas du tout. Trop exclusif, trop enfantin. On avait déjà couché, tout le monde le savait d'ailleurs. Ouais, la salope du lycée c'était moi. Réputation qui ne m'a pas quittée jusqu'à ce que je m'envole pour NYC. Pourtant notre relation n'avait jamais été difficile, encore moins douloureuse. Jamais autant que le regard des autres élèves. On ne s'était pas mis ensemble, on ne voyait aucun problème à ce que deux potes couchent quand ils en ont envie, sans se prendre la tête après. Simple plan cul, ou couple sans emmerdes, à vous de me dire. Jamais nous n'avions eut de tabous, Jack était ma relation la plus saine, la seule personne à qui je faisais confiance. Comme un frère jumeau, né d'une autre mère.
À la fin du lycée, j'étais partie étudier à New York. Trop fiers pour avouer que nous avions le coeur brisé, on avait continué à se parler sur messenger, sur skype. Jusqu'à ce que les cours et nos vies respectives ne prennent le dessus. On s'était perdus de vue, de la façon la plus idiote possible. Je m'en voulais, et au fond, je lui en veux toujours un peu aussi.

Rien n'avait été ambigu, jusqu'à ce que je revienne à Los Angeles dans le cadre d'un échange étudiant. Je l'avais immédiatement prévenu de mon retour. Un réflexe idiot que j'avais eu en ouvrant la lettre qui me confirmait mon transfert à l'UCLA. Ça faisait plus d'un an qu'on ne s'adressait plus la parole du tout, même plus pour Noël. Et pourtant il était le premier prévenu.
C'était étrange de lui parler après s'être autant éloignés, mais Jack était venu m'attendre à l'aéroport deux semaines plus tard, pour mon retour. En partant, je l'avais laissé lui, ainsi que ma famille. De tout ce petit monde, le Coréen m'avait le plus manqué. Une douleur quasi physique.

Mon avion s'était posé, ma maison se trouvait à portée de bras.

Jack m'attendait, me cherchait avec une nervosité palpable que je sentais d'ici. La même touffe de cheveux - bruns ce coup-ci, les mêmes yeux qui me cherchaient d'un peu plus haut maintenant. Ce con avait grandi, pas moi. Il me toisait maintenant d'une dizaine de centimètres.
Putain, ce sourire qu'il avait fait en me voyant. Et ces bras qui m'avaient attirée contre lui. Ces bras, ses bras. Il me serrait avec la langueur d'un homme, non plus la force brute de l'adolescent que j'avais abandonné. Notre amitié n'avait pas changé, juste mûrit.
À partir du jour où Jack m'a aidée à déménager, notre relation reprenait comme si de rien n'était. Comme si ce que j'avais vécu à New York n'était plus valide. Comme si sa situation précaire était normale. Nous nous étions retrouvés, avec le goût amer du temps perdu, certes. Nous étions ensemble.
Enfin.

Mais Jack m'avait lâchée. Mes pieds sur le sol froid de l'aéroport s'enfonçaient comme dans des sables mouvants. Ce pincement au coeur, je ne le reconnaissais plus. Il était différent. Il faisait mal, comme si l'un de mes ventricule se contractait au point d'imploser. Il était différent, je n'avais pas vu la couleur naturelle de ses cheveux depuis cinq ans. Que s'était-il passé ?
Plus rien ne serait comme avant.

Voici quelques détails supplementaires sous spoil, n'hésitez pas à les adapter & modifier en cas de besoin. Ce perso est le vôtre après tout
Spoiler:
 

En cas de soucis ou de questions, ma boite à mp est ouverte  

________________

Faut-il qu'un homme soit tombé bas pour se croire heureux.
Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.
Revenir en haut Aller en bas
 

(F) The Girl with the Sun in her eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vines Cow Girl aux Gypsy des Prés Secs
» [28/09] [Maëlstrom] test scénar Sauvez la pompom girl, ...
» la fouge girl
» lacrime56 ---) Chaussures de cross country
» Défouloires


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Les personnages attendus :: Pré-liens