L.A.P.D. ferme ses portes
L'aventure se termine ici mais promis, ce n'est pas un adieu ! L.A.P.D ferme ses portes mais nous vous invitons à nous
rejoindre par ici

 

 Lovely Night ( Ft. Liam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/08/2017
Messages : 36
Avatar : Jack Falahee
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Lovely Night ( Ft. Liam)   Mar 29 Aoû - 21:36

Lovely Night
Encore une autre journée où Oswald est resté cloîtré chez lui sans sortir. En revanche, c'est le type qui s'est réveillé à ses côtés qui fut contraint de mettre le nez dehors ce matin, très tôt. Effectivement Oswald s'était levé du mauvais pied et il a jeté l'inconnu dehors avec qui il venait de passer la nuit. Un inconnu qui n'avait pas fini de s'habiller et qui fut accueillit par une averse. Une vraie douche froide comme réveil, sans mauvais jeu de mots. Y'a des jours comme ça avec Oswald, il ne faut juste pas chercher à le comprendre. Soit il ne vous lâche plus de la journée en restant dans vos bras, soit il vous prend par la bite pour vous jeter dehors. Il a ses humeurs, comme tout le monde, mais Oswald peut se retrouver à la limite de l'extrême. Comme ce matin finalement, mais ça lui est fichtrement égal. Oswald a ensuite sauté dans sa douche avant d'atterrir dans son lit pour se recoucher une fois qu'il eut changer ses draps. C'est à ce moment là qu'il s'est rendu compte qu'il lui manquait quelque chose chez lui : une femme de ménage. Juste avant de se rendormir, Oswald avait noté l'idée dans un coin de sa tête. Mais au réveille il l'oublierait car il a un bon fond, dans l'fond. Et son ménage, il préfère le faire lui même car il est trop méfiant pour laisser quelqu'un entrer chez lui sans sa surveillance. Qui sait où cette personne pourrait fouiller...

Bef, Oswald s'était réveillé une nouvelle fois aux alentours de 13~13h30 et il avait passé principalement son après-midi à écrire. Jusqu'ici, rien de bien passionnant car après tout, on garde toujours le meilleur pour la fin. Ici en l'occurrence, il s'agissait de la fin de la journée d'Oswald. Ce dernier avait repris une nouvelle douche, sauté dans un costume, et hop direction le Viper Room. Après une journée de merde, il se devait de choisir un lieu où il savait qu'il passerait une bonne soirée.

« Une seule rayure et vous payerez cher, la peinture est récente. » Voilà ce qu'il avait dit au réceptionniste qui devait garer sa voiture et garder ses clefs. Récemment sur un coup de tête, Oswald avait été faire repeindre sa voiture. D'un noir tirant sur le gris, il avait demandé à ce qu'on mette du rouge. Et comme la couleur était exactement celle qu'il recherchait, il ne supporterait pas qu'un imbécile vienne railler son véhicule chéri.

Oswald avait un certain privilège au Viper-Room : son nom était inscrit sur les listes VIP. Et pour lui, c'était un sacré avantage. Sa table préférée était celle qui donnait une vue d'ensemble sur le reste de l'endroit. On lui servait toujours une bouteille de champagne français dans un sot de glace ainsi qu'un verre de rhum pur. Ses deux plaisirs qu'il consommait quand il venait ici. Le rhum était pour lui et le champagne optionnel. Le reste de la soirée, il ne bougera pas de son canapé. Une oreille écoutait la musique, l'autre les discussions voisines, et ses yeux observaient chaques personnes. C'était quelque chose qu'il aimait faire, plus particulièrement au Viper. Suivre quelqu'un du regard, lui inventer une vie, s'en inspirer pour ses livres... Ce soir il n'avait pas lâché des yeux le patron des lieux : Liam Moretti. Oswald avait déjà eu l'occasion de lui parler, mais sans plus. Tandis qu'il relevait les manches de sa chemise blanche, il s'était dirigé vers la table où Liam était assis pour venir s'asseoir en face de lui. « Monsieur Moretti seul à une table, c'est mon jour de chance ! Laissez-moi vous tenir compagnie. Ou plutôt, tenez-moi compagnie, un peu. » Oswald avait croisé ses bras sur la table pour se pencher légèrement en avant, un sourire collé aux lèvres. « Je peux vous offrir quelque chose ? Un verre, une bouteille, une danse,.. autre chose ? » A la place "d'autre chose", il avait hésité à dire "moi". Mais il était encore trop tôt, Oswald voulait s'amuser avec Liam, et non pas lui révéler ce qu'il avait en tête dès maintenant.
tag: liam | words: 728 | notes: xxx
robb stark

________________

+The one who dreams+
AND HERE'S TO THE FOOLS WHO DREAM, CRAZY AS THEY MAY SEEM. HERE'S TO THE HEARTS THAT BREAK, HERE'S TO THE MESS WE MAKE.
Revenir en haut Aller en bas
 

Lovely Night ( Ft. Liam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mervent by night
» funky 80's ls night!
» ANNECY By night sous la neige = vive le ski de fond
» Ladies Night!
» LOVELY, SF,réservée par teresa !!!!!!! (2008)


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: West Hollywood