Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 De l'Art de faire la Guerre à Vénus [PV Eva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
and all the devils are here



Sujet: De l'Art de faire la Guerre à Vénus [PV Eva]   Sam 18 Mar - 12:24



❝De l'Art de faire la guerre à Vénus. ❞
Eva & Derek

Dites donc, elle est sacrément bien protégée, Blondie. Regardez moi tout ces chiens de la casse, flingue au poing, qui me regardent derrière leurs lunettes de soleil noires comme si ma présence ici relevait de l'Ennemi Public n°1... Bon, il n'ont pas tout à fait tord... Mais si je suis là, c'est parce que Madame m'a conviée à la rejoindre après que j'ai demandé à la rencontrer. Je passe le portail de sa propriété, sans arme et sans cortège de protection... Je suis seul, comme promis et je n'ai pas dans l'idée d'aller la liquider dans sa villa. Bien au contraire. Je suis un homme de classe, moi messieurs. Un homme de parole... Si j'étais venu ici dans le but de la tuer, je lui aurais dis.

Un grand gaillard s'approche de moi avec un appareil détecteur de métaux et me grogne d'écarter les bras en croix :

"Sérieusement ? Madame n'a pas les moyens de se payer un détecteur de métaux automatique ? Je reste sans voix..."

J'aime bien faire chier ce genre de grand gorille sans cervelle. Cependant, je m'exécute docilement, écartant les bras et le laissant inspecter le moindre centimètre de mon corps. L'appareil se met alors à couiner bruyamment lorsqu'il passe le long de ma veste de costard deux pièce hors de prix. Je vois sa babine se retrousser, ses sourcils se froncer... Et j'esquisse un léger sourire :

"Du calme, Godzilla. C'est mon briquet."

Il tend une main vers moi, comme pour aller chercher l'objet du délit lui même, et je me recule en haussant les sourcils :

"Hey molo mon gars."

Je sors le briquet de la poche intérieure de ma veste tout en susurrant :

"Voilà. Vu le prix du bazar, tu peux le garder si tu veux. Ça paiera sûrement la chimio de ta mère, Dave Spencer."

Ouais, je le connais. Comme je connais chaque foutu gars posté devant cette foutue villa. Je suis renseigné sur tout le monde ici, j'ai mes informateurs... Et il me regarde avec sa tête de con, l'air surpris que j'en connaisse déjà trop sur lui. je me permets une petite tape sur son épaule tout en amorçant le pas vers la porte d'entrée de la villa Milano.

"Sans rancune, bébé, on se voit toute à l'heure..."

Petit clin d'oeil, attitude suffisante... On m'ouvre la porte et je me retrouve alors dans un immense hall d'entrée impeccablement entretenu. C'est un majordome qui m'accueille, le visage impassible :

"Si monsieur veux bien me suivre, Mademoiselle Milano vous attends au salon."

Bordel de dieu. Qu'est-ce que c'est que ça ? J'ai foutu les pieds chez la Queen Elisabeth ou bien ? On voit que l'Italienne a des gouts de luxe... Ça tombe bien, puisque je lui ai proposé de venir la chercher pour l'emmener dans le meilleur restau de Santa Monica... Un lieu neutre pour parler affaires. Et me voilà donc arrivé dans le salon de Madame, où je la trouve assise dans un magnifique canapé de cuir blanc. Elle congédie rapidement son serviteur et m'offre un sourire radieux. Peut être un peu hypocrite.

"Miss Milano. Quel plaisir de vous rencontrer enfin."

Notre poignée de main est franche. Je sens beaucoup d'aplomb chez cette femme, et cela m'amuse un peu. Elle est splendide et comme je le lui avais suggéré, elle porte une tenue très chic qui lui sied à merveilles.

"Vous êtes très en beauté ce soir, je vois que les ragots ne mentent pas à votre sujet."

Mon regard d'un bleu glacial, parcours toute sa personne sans gêne. C'est une très jolie femme, il n'y a rien à redire là dessus. Mais je ne suis pas venu ici pour niaiser, non. Je suis venu ici pour faire la connaissance d'une femme que l'on dit redoutable dans la Mafia.

Et mieux on connait ses ennemis, plus il est facile de les terrasser.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
 

De l'Art de faire la Guerre à Vénus [PV Eva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peinture de guerre de la chouchou'mobile !!!! [Peinture]
» Là, c'est pour faire plaisir aux amoureux de la HAYABUSA !!!
» Comment faire une vache?
» DEMANDE DE SCHEMA POUR SE FAIRE UN PORTE MOTO SUR ATTELAGE
» A quoi ça sert de faire du vélo ?


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Los Angeles :: Westside Sector :: Santa Monica