L.A.P.D. ferme ses portes
L'aventure se termine ici mais promis, ce n'est pas un adieu ! L.A.P.D ferme ses portes mais nous vous invitons à nous
rejoindre par ici

 

 Dis le moi [PV. Talya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1352-eden-snow-edge http://perfectdisorder.forumactif.org/t1362-eden-h-snow-snow-fall http://perfectdisorder.forumactif.org/t367-eden-h-snow-213-433-588#3144 http://perfectdisorder.forumactif.org/t366-eden-h-snow-snowgirl#3141
Date d'inscription : 29/08/2016
Messages : 186
Pseudo : Nana
Avatar : Erin Heatherton
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Dis le moi [PV. Talya]   Ven 17 Mar - 22:13

Dis le moi ... !


Elle est là. Face à moi. Probablement pas sobre. Probablement sans vouloir l’être. La soirée se rapproche de la fin. L’ambiance à l’intérieur de la boite de nuit s’en fait ressentir. Et je suis là, à détailler son visage, ses traits, ses lèvres, d’un œil intéressé, curieux, comme il l’a toujours été. Je sens mon sourcil vaciller une seconde sous la fausse colère qui m’habite et qui vit au creux de mon estomac. Pourquoi est-ce que je suis en train de lui en vouloir ? Savoir qu’elle a eu cette … Aventure avec Alex. Aventure ? Est-ce bien le terme exact ? Histoire plutôt ? Ou une histoire d’aventure peut-être ? Aucun terme n’arrive à percer dans mon esprit pour décrire ce qui vient de m’assommer. Elles, ensemble. Comment ai-je pu être aussi stupide ? Comment ai-je pu croire que l’amitié d’Alex soit réelle ? Comment ai-je pu croire que Talya tenait réellement à moi ? Je me suis trompée. Je me suis fait avoir. Et maintenant que je l’ai face à moi, je perds mes moyens, je perds cette rage qui m’a envahie quand j’ai appris la chose. Une sortie. Une seule. Dans une boîte de nuit. Et voilà que mes idées sont bouleversées par les sentiments que je possède. Que je ressens. Pour ce bout de femme face à moi. La réalité me frappe alors. Comme ce visage devant moi. Serais-je en train de m’avouer que j’ai des sentiments pour elle ? Pour Talya ? Oui. Je n’ai pas peur de le dire. Oui, je suis en train de tout avouer. Je plaide coupable. Totalement.

« Est-ce vrai ? » Ma volonté est sans doute d’entendre le contraire. Que l’alcool a parlé plus que de raison. Que cela n’est qu’une blague. Mais je l’ai vu. Leur regard. Elles l’ont vécu, ce truc, peu importe ce que c’est. Elles l’ont vécu. Et moi je suis là. Au beau milieu. Entre elles. Sans savoir où me foutre, à me poser des milliers de questions. J’ai envie de disparaître. De les laisser vivre leur truc et surtout, surtout, de m’oublier. Mais bon sang, mon cœur me retient ici. A la détailler, encore et encore. L’endroit lugubre. Le peu de lumière à l’arrière de cette boite de nuit. L’ensemble de la scène me retient ici. Face à elle. « Est-ce que je me trompes ? » Je me retiens. Je respire fortement. Je retiens le cri qui se fige au fond de ma gorge. « Talya, dis-moi, est-ce que je fais fausse route en ayant tous ces sentiments pour toi ? » L’alcool me fait parler. Dire les choses que je n’ose pas d’habitude. Avouer mes sentiments, ce genre de choses difficiles à s’avouer, difficiles à digérer, difficiles à gérer, difficiles à libérer. Je la regarde. « Putain, mais … » Je hausse le ton. Sans le vouloir. Je me pince les lèvres. Et finalement lâches prise. « Dis le-moi si tu veux retourner avec elle, dis le moi maintenant avant que je ne m’attache trop à toi ! » Et dans un geste je décroise les bras pour mimer une colère invisible. Mes nerfs se crispent et dans un élan de folie je m’avance vers Talya, assez vite, assez proche, pour que son dos vienne heurter le mur et que mes lèvres embrassent les siennes. Une seconde, ou deux, où je profite. Je profite de ce gout. De cette sensation. Avant de me retirer et de soupirer doucement. « Dis le moi … » Je respire. « … S’il te plait. » Et je me détache. Plonge mon regard dans le sien. Sens ma gorge se nouer. Mon œil se mouiller.


________________

INNOCENCE DOES NOT EXIST


Mes actions, mes paroles, définissent les parcelles que je suis. Mais mon cœur et mon âme, sont destinés à la personne qui saura les tourner à son avantage.
Revenir en haut Aller en bas
 

Dis le moi [PV. Talya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Hollywood