Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 ANDREA ▶ gangsters don't cry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Invité
and all the devils are here



Sujet: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 19:57

Andrea Di Pietro
today, it will be me dead or you. but whoever it is, they'll wake up in hell tomorrow.
Perfect Disorder
Surname di pietro, le nom qui inspire la peur, la crainte, l'angoisse, les saloperies, les emmerdes en tout genre, le nom qui n'inspire jamais rien de bon, si ce n'est parfois quelques doux frissons.
First name andrea, l'italien pur et dur, sans surnom, le prénom redouté, parfois pas même prononcé, sans oser le faire effleurer les lèvres.
birthday né un trois novembre à bari, dans le sud de l'italie, chef-lieu de leur renommée grandissante.
age trente piges bien sonnés, sans une seule once de vieillesse apparaissante, ni même de sagesse pour autant qu'on y est, toujours autant de fougue et de connerie au fond du regard, de la témérité dira-t-on.
origins italien, pur sang italien, de lignée complètement italienne, avis à celui qui le démentira. de toute façon, la fierté et l'ego italiens sont trop présents pour en douter.
sexual orientation hétérosexuel sans l'ombre d'un doute.
relationship status célibataire, homme de ces dames, nues à ses pieds en un claquement de doigts.
university néant.
money maker trafiquant d'armes principalement, commence à inclure la drogue dans le business, fils d'un des grands patrons de la pègre de LA, futur successeur dans l'immense réseau.
Social climber très (très) aisée. parfois trop. non, c'est jamais trop.

Première chose à laquelle tu penses au réveil la journée qui va se profiler
Première chose que tu fais en rentrant le soir compter les liasses de billets
Une musique qui te fait changer d’humeur en un rien de temps gnosiennes n°3 lent, erik satie
L'activité qui te remonte toujours le moral acheter une nouvelle voiture/prendre soin des bébés
Si ta vie était un film, ce serait: le parrain

Ce qui te fait le plus facilement pleurer rien
Ton plus grand complexe mes cicatrices au torse, ma plus grande faiblesse
Ta plus grande fierté la famiglia
Ton mot préféré bastardo
Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux aucun motif nécessaire

Définis-toi avec une expression oeil pour oeil, dent pour dent
Ta personnalité en un mot  explosif
Ta personnalité (au lit) en un mot  ..explosif?
Plutôt sexe ou abstinence ?  sexe
Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ? je me fais devenir maitre du monde.. mon but ultime en soi



Who are you ?
you're the judge oh no
andrea di pietro, dit patron, monsieur, ou encore espèce de petit fils de pute. un mètre quatre-vingt dix pour soixante-quinze kilos, yeux marrons, cheveux châtains parfois inexistants, trente ans, la fougue d'un minot de vingt et la sagesse d'un de quarante. rital pur sang, la fierté, la famille, le sens de l'honneur et le profond dégoût pour la trahison qui vont avec. hétérosexuel sans l'ombre d'un doute, célibataire, homme à femmes, charmeur de ces dames, éternel assoiffé de chair fraîche, amoureux des corps nus. trafiquant d'armes et de drogues, fils du parrain di pietro malade, aîné en train de reprendre les rennes de l'empire, pour se retrouver à la tête du réseau mafieux. immensément riche, trop pour un seul homme, qui s'amuse à gâter sa soeur à qui rien n'est refusé. découverte récente de son statut de père d'un petit garçon de deux ans, milo, dont andrea a obtenu la garde exclusive, le changement de nom de famille du garçon et la sortie de la mère de la vie de milo, une ancienne conquête sans importance. aîné de fratrie composée de nev et gemma, qui comptent plus que quiconque à ses yeux et pour qui il serait prêt à tuer la terre entière. amateur de belles voitures, il n'y en a pas moins de dix dans son garage pour l'équivalent de quelques millions (ford mustang gt, aston martin vanquish, audi r8, maserati ghibli, bmw x6m, jeep wrangler, dodge charger daytona, porsche 911 turbo s, corvette z06 et volkswagen scirocco), ainsi que quelques range rover evoque pour les affaires. extrême dans les émotions, dans les réactions, impulsif et imprévisible, bien que réfléchi quand ça concerne le business. passionné et passionnel, sans demi-mesure. aime à la folie ou hait à en tuer. sanguin, violent, dangereux et effrayant. à craindre. rancunier, vengeur et stratège. tout aussi bien aimant et généreux, dépense sans compter pour faire plaisir, et serait prêt à se plier en quatre pour un sourire.
groupe ◈ usual suspects, en (futur) gros baron, parrain, patron de la mafia italienne, don di pietro si on ose pousser encore, andrea risque d'être un suspect constant, et même vite finir chez les practically guilty, tout n'est qu'une question de temps. enfin, encore faudra-t-il réussir à l'attraper.
Wish
we could turn back time to the good old days
Criminal record
you're the judge, set me free
il faudra bien s'accrocher, la liste est longue, probablement non exhaustive.
· non respect du code de la route (pris)
· conduite en état d'ivresse (pris)
· profération de menaces envers les forces de l'ordre (pris)
· faux ou usage de faux (pas pris)
· coups et blessures aggravés (pris)
· corruption (pas pris)
· consommation de substances illicites (pas pris)
· vol en bande organisée (pris)
· port d'arme non autorisé (pas pris)
· destruction, dégradation ou détérioration de bien (pris)
· extorsion en bande organisée avec arme illicite (pas pris)
· direction ou organisation de trafic d'armes illégales (pas pris)
· direction ou organisation de trafic de stupéfiants (pas pris)
· utilisation d'explosifs et mise en danger d'autrui (pas pris)
· proxénétisme (pas pris)
· torture ou acte de barbarie (pas pris)
· enlèvement ou séquestration suivi de mort ou avec tortures (pas pris)
· meurtre (pas pris)
Black mirror
los angeles perfect disorder
Prénom/pseudo amélie
âge/anniversaire si vieille, si vieille.. sinon c'est le trente août et je veux un gâteau avec un homme nu dedans, et plein de cadeaux aussi
Pays france pour l'instant
Présence régulière à très régulière j'dirais
Personnage inventé
Intrigue oui
Où as-tu trouvé le forum ? j'ai été trainée de force :siffle:
Qu'en penses-tu ? ça bô (ça veut dire que j'aime, dans mon langage étrange)
Newsletter il parait que c'est obligé :arrow:
En cas de suppression non
Ta plus grande peur vis à vis du forum qu'il ne dure pas, je pense que c'est la plus grande peur à chaque fois qu'on s'inscrit quelque part, mais étant donné que la force d'un forum est faite par ses membres, il suffit qu'on reste là et ça tiendra, voilà voilà
Autre chose ? nique la police :siffle:
Bottin
Code:
<span class="bottinpris">◼ DAVID PRAT</span> • Andrea Di Pietro


Dernière édition par Andrea Di Pietro le Mer 8 Mar - 13:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 19:57

Lane boy
call me back
you're the judge, oh no, set me free
you must've known the storm was coming
when the clouds appeared


les néons s'éclairent sur ma peau trop pâle et tiraillée, mes traits fatiguées, mon regard embrouillé, mon esprit embrumé, du gars qui vient de se réveiller et qui est complètement paumé. complètement, en entier. une machine s'anime, des bip stridents s'accélèrent et l'odeur du désinfectant parvient à mes narines.
j'suis dans un putain d'hôpital?
putain. mes couilles.
j'essaye de me relever, brusquement, mon torse me tire, je manque de hurler et me laisse retomber en arrière aussi sec.  une douleur vive, lancinante, aiguë, atroce, à la limite du supportable qui m'habite et refuse désormais de me foutre la paix.
putain de bordel de merde.
gemma se jette presque sur moi, me serre dans ses bras, aussi fort qu'elle le peut avec ses bras d'enfants, embrasse mon visage des dizaines de fois au moins, pleure, et refuse de me lâcher. j'ignore depuis combien de temps elle est là, sûrement trop.
il faut peu de temps pour que mon cerveau arrive à reconnecter les fils entre eux et comprendre ce qu'il s'est passé. il faut peu de temps pour que je me souvienne, que je réalise ce qu'il s'est passé. ouais, ça s'est vraiment passé.
la salope, elle m'en a filé, des coups de couteau. cette grosse pute.
si j'avais la force, je me collerais une bonne grosse gifle pour avoir été aussi con. mais je l'ai pas, la force. mentale, plus physique. j'ai plus rien, physiquement. j'ai plus rien, j'suis plus rien.
et maintenant? maintenant quoi? qu'est-ce qu'il se passe?
papa entre dans la chambre, de son calme toujours aussi olympien, mais la braise, le feu brûle au fond de ses yeux. papa fait sortir gemma en vitesse de la chambre. maman reste à l'entrée de la chambre, peinée, tête baissée, sans oser passer un pied à l'intérieur. son tour viendra. après. j'sais pas si nev a été informé.

papa a crié, papa a montré son mécontentement, sa rage, sa déception.
des mois de soins ont passé, l'empire installé à brisbane par mes soins a commencé à couler, et j'y suis retourné juste à temps pour tout rattraper.
tout rattraper et me venger.

sale chienne, j'te jure que tu vas bouffer.
j'ai attendu patiemment qu'elle sorte de taule, j'ai attendu patiemment des années parce que putain, la vengeance est un plat qui se mange froid. j'ai attendu patiemment qu'elle se reconstruise, même, pour bien la démolir.
je descends de la voiture ce soir, bien décidé à lui en faire voir de toutes les couleurs.
normalement, elle devrait être six pieds sous terre depuis longtemps. elle le serait si j'avais pas ordonné qu'on me la laisse. elle aurait croupi en prison, comme cette merde qu'elle est. mais je la veux pour moi tout seul.
mes baskets couinent sur le carrelage du hall de l'immeuble. j'ai décidé de ne pas mettre mes belles pompes, parce que je sais que je finirais les pieds recouverts de sang.
j'ouvre la porte de l'appartement comme s'il m'appartenait, comme si c'était là mon territoire. j'en suis le roi.
daddy's home, bitch.
les coups ont fusé, autant que les insultes. les os ont craqué, la vengeance est tombée, aussi sale que brutale. œil pour œil, dent pour dent. et un peu plus au passage. tout s'est terminé en beauté, dépendant du point de vue que l'on prend.
je l'ai écorchée vive, cette pute, je lui ai fait payer tout le mal qu'elle m'a fait, qu'elle a fait à ma famille, qu'elle a causé à mon business. je lui ai brisé les côtes une par une, je lui ai fait cracher ses dents, j'ai déformé son visage pour qu'elle soit méconnaissable, j'ai gravé 'traitor' du bout du couteau, sur sa peau.
j'ai laissé parler mon sentiment de vengeance, ma haine, mon imagination, avant d'avoir finalement pitié pour elle, avant d'en avoir assez d'entendre hurler, avant de lui avoir tiré une balle dans la tête.
voilà comment les problèmes sont réglés.
di pietro's way.

**

(janvier 2017)
milo sur mes talons, sa petite main qui serre la mienne fort, très fort, et sa tête qui tourne vers moi toutes les trente secondes, qui cherche à comprendre ce qu'il se passe, où on s'en va, où est-ce qu'on marche d'un pas si décidé.
enfin, c'est moi qui l'ait le pas décidé.
lui, a du mal à suivre, trébuche, et je finis par l'attraper dans mes bras. ça ira plus vite comme ça.
- arrête de me regarder comme ça milo, j'te l'ai déjà dit, on va voir papi.
enfin, la première rencontre, tant attendue, celle qui me fout les jetons, les frissons, l'angoisse, même si rien ne paraît.
- y aura maman aussi?
- non, j'te l'ai déjà dit, maman est partie et elle reviendra pas.
je me retiens pour ne pas m'énerver. le pauvre gosse y est pour rien, si sa mère n'est pas suffisamment bien pour garder le droit de l'éduquer, ni même de l'approcher d'ailleurs. qui en a jugé? moi. qui l'a faite partir? moi.
on entre dans la grande villa de papa et maman, et milo se colle contre moi, un peu apeuré de se retrouver dans cet endroit qu'il ne connait pas, avec ce père qu'il connait encore si peu.
- andrea, chéri! tu es enfin arrivé!
maman est presque en train de nous courir dessus pour nous serrer dans ses bras, aussi bien milo que moi. si moi je me laisse faire sagement, trop respectueux pour rechigner envers la mamma, milo, lui, rit et la repousse légèrement.
un vrai sale môme. comme son père.
- où est papa?
- il se repose dans le salon. allez-y.
papa est malade. papa est mourant. papa doit laisser tout son héritage à ses enfants, et papa craint de ce qu'il va se passer ensuite. mais les affaires ne seront pas évoquées aujourd'hui. pas devant le petit.
on entre dans le salon alors que je repose milo sur ses pieds et reprends sa main dans la mienne. on approche de papa et je vois déjà une étincelle qui brille dans ses yeux, quelque chose qui s'allume et qui éclaire son visage blafard, un sourire qui tire sur ses lèvres et ses bras qui se tendent pour accueillir le petit contre lui.
- ton portrait craché, c'est ton portrait craché.
et le lot de conneries qui va avec.
- la relève sera bien assurée, t'en fais pas papa.


Dernière édition par Andrea Di Pietro le Mer 8 Mar - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:06

AMOOOOOOOOOOOOOOUR
cette famille Di Pietro

hâte de lire cette fiche
Bienvenue mon chaton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:08

BEBE D'MA VIE
euh tu vas t'calmer direct avec la famille toi, éteins le feu que t'as au cul stp shocked  shocked

merci mon chaton, enfin réunies
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t155-meghan-you-ll-never-b http://perfectdisorder.forumactif.org/t1451-meghan-green-light#29179
Date d'inscription : 11/08/2016
Messages : 454
Pseudo : Beylin
Avatar : Gigi Hadid
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:09

UNE DI PIETROOOOOO

bienvenue à toi hâte d'en savoir plus

________________


Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:12

une.. UNE shocked la virilité qui en prend un coup

merci, t'es belle, épouse-moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t155-meghan-you-ll-never-b http://perfectdisorder.forumactif.org/t1451-meghan-green-light#29179
Date d'inscription : 11/08/2016
Messages : 454
Pseudo : Beylin
Avatar : Gigi Hadid
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:15

ça se voit que je suis l'admin boulet ?

je t'épouse quand tu veux

________________


Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:23

ça se voit à peine t'es repérée c'est tout
parfait, t'as l'honneur de pouvoir devenir une di pietro, si c'est pas beau ça :siffle:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:27

WELCOME TOI.  
Je te connais pas, mais tu es le sang, alors je t'aime déjà.  



Nyla Callahan a écrit:
AMOOOOOOOOOOOOOOUR
cette famille Di Pietro

hâte de lire cette fiche
Bienvenue mon chaton

:ouloulou:
vous nous cachez des choses.  
Il s'est passé quoi avec mon bro ?
(à force de laisser traîner tes mains partout tu vas finir par avoir des problèmes )

@Meghan Watson a écrit:
ça se voit que je suis l'admin boulet ?

je t'épouse quand tu veux

Tu crois que ça se passe comme ça toi, dans tes rêves. :whut:
Tu dois d'abord convaincre toute la famille que t'es assez bien pour lui. :face:  (et tout le monde sait que tu l'es pas. )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   Mar 7 Mar - 20:29

moi aussi je t'aime déjà, tu le sais
t'inquiète, on cache rien en vrai, andrea ramasse pas les miettes après son frère tu crois quoi c'est pas un peuchère qui prend ce qu'il reste hein
pauvre meghan
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREA ▶ gangsters don't cry   

Revenir en haut Aller en bas
 

ANDREA ▶ gangsters don't cry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» vidéo de Andrea Raducan
» Châteauraynaud et D'Andrea à Albi
» Protéger les billes des mouches selon Luca Andrea
» Décès d' Andrea Pininfarina
» Andrea de Adamich


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Autour du jeu :: Fiches de présentation :: Validées