Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 ANDREAS ▶ your lies become you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1394-andreas-your-lies-be http://perfectdisorder.forumactif.org/t1404-andreas-redemption-was-never-really-my-thing http://perfectdisorder.forumactif.org/t760-andreas-213-419-5471#12749 http://perfectdisorder.forumactif.org/t761-andreas-aklein http://perfectdisorder.forumactif.org/t762-andreas-aklein
Date d'inscription : 18/09/2016
Messages : 232
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : marcus hedbrandh
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: ANDREAS ▶ your lies become you   Lun 27 Fév - 23:13

Andreas Klein
Perfect Disorder
Surname Klein
First name Andreas, Ryan
birthday 16/03/88 à Londres
age 28 ans
origins Anglaise
sexual orientation Bisexuel
relationship statusCélibataire
university Diplômé en marketing
money maker Consultant en marketing chez RED, agence de publicité
Social climber Classe moyenne

Première chose à laquelle tu penses au réveil Café. Douche. Vite.
Première chose que tu fais en rentrant le soir Douche. PS4. Vite.
Une musique qui te fait changer d’humeur en un rien de temps N'importe laquelle d'Avicii.
L'activité qui te remonte toujours le moral Le surf.
Si ta vie était un film, ce serait: Le Chat Potté. Tout est dans le regard.

Ce qui te fait le plus facilement pleurer Quand le mur Manuel Neuer se troue. Encore plus en championnat.
Ton plus grand complexe Mon chien, enfin celui d'Adélaïde. Sa face écrasée et ses couinements ne finiront jamais de m'embarrasser.
Ta plus grande fierté Mes origines.
Ton mot préféré Compétition.
Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux Quand j'suis en pleine partie de FIFA.

Définis-toi avec une expression Qui aime bien châtie bien.
Ta personnalité en un mot Persévérant.
Ta personnalité (au lit) en un mot  Coquin.
Plutôt sexe ou abstinence ? C'est quoi l'abstinence ?
Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ?  J'impose la gratuité des churros partout dans le monde.



Who are you ?
you're the judge oh no
Je me présente, Andreas Klein, 28 ans, originaire de Londres et consultant marketing chez RED, agence de publicité localisée à Los Angeles. Moi, expéditif ? Ne vous plaignez pas trop, l’une de mes plus grandes qualités, c’est d’aller toujours à l’essentiel sans passer par quatre chemins. Parce qu’entre nous, que mon second prénom soit Ryan ou que je sois du signe astrologique poisson, tout le monde s’en fout. Ce ne sera l’info du siècle pour personne normalement (bon, sauf pour toutes mes admiratrices secrètes mais elles, je les pardonne). Que dire de plus... Vous voulez des précisions, c’est ça ? Je vais faire un effort, mais c’est bien parce que c’est vous. Je suis arrivé à Los Angeles à l’âge de 12 ans, avec ma mère et ma petite sœur. Mon père est allemand et a toujours vécu à Berlin. D’ailleurs, à force de le côtoyer et de me rendre en Allemagne, je suis bilingue anglais-allemand avec un fort accent “british” d’après mes amis et pour ceux que ça intéresse, j’ai la nationalité anglaise. Concernant mon statut, je suis célibataire mais pas chômeur en la matière, si vous voyez ce que je veux dire. Ma bisexualité n’est connue que par deux ou trois personnes à peine, et entre nous, je souhaite que cela ne s'ébruite pas davantage. Sinon, je ne croule pas sous l’or mais je gagne assez bien ma vie, en espérant grimper rapidement les échelons. Pour ce qui est de ma personnalité, si l’on me demandait de me décrire, j’emploierais les mots entreprenant, bosseur, un peu -beaucoup- arrogant, pragmatique, indépendant, dragueur, insouciant, ordonné, pudique, joueur, réfléchi… affectueux durant mes heures perdues. J'ai déjà entendu dire que j'étais baratineur ascendant beau parleur mais enfin, on retiendra juste que j'suis beau, hein.
groupe ◈ Usual Suspects, parce qu'il n'est pas aussi angélique et bien rangé qu'il n'y paraît.
Wish
we could turn back time to the good old days
Criminal record
you're the judge, set me free
Qu'on se le dise, Andreas est issu d'un milieu social relativement aisé et n'est en plus pas d'une nature particulièrement insurgée ou turbulente. A vrai dire, il n'a pas grand chose du voyou et loin de lui l'envie d'y ressembler. Savoir s'amuser et profiter de la vie n'ont pour lui aucun lien avec être rebelle contre la société, même si... soit, admettons-le, il lui est arrivé quelques fois de se ficher des règles. Mais ça, c'est plutôt son tempérament de canaille qu'autre chose. Rien de bien méchant. S'il a commis des infractions dans sa vie, ce sont celles de Monsieur Tout-le-monde, ni plus ni moins. Entendez par là des excès de vitesse, de la consommation de drogue, du tapage nocturne... Bon, rien de transcendant, et ce n'est pas demain la veille que vous entendrez parler de lui comme d'un assassin ou d'un violeur.
Black mirror
los angeles perfect disorder
Prénom/pseudo Eugénie/elea.
âge/anniversaire 25 ans/5 juillet 1991
Pays France
Présence Régulière
Personnage Inventé
Intrigue aimerais-tu participer à l'intrigue du moment ? non
Où as-tu trouvé le forum ? Dans ma poche
Qu'en penses-tu ? Je ne veux jamais le quitter
Newsletter souhaites-tu recevoir les mps de masse ? non
En cas de suppression acceptes-tu que ton personnage puisse devenir une des victimes en cas de suppression ? non
Ta plus grande peur vis à vis du forum Qu'il meure
Autre chose ?  
Bottin
Code:
<span class="bottinpris">◼️ MARCUS HEDBRANDH</span> • Andreas Klein

________________

Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger





Dernière édition par Andreas Klein le Mar 28 Fév - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1394-andreas-your-lies-be http://perfectdisorder.forumactif.org/t1404-andreas-redemption-was-never-really-my-thing http://perfectdisorder.forumactif.org/t760-andreas-213-419-5471#12749 http://perfectdisorder.forumactif.org/t761-andreas-aklein http://perfectdisorder.forumactif.org/t762-andreas-aklein
Date d'inscription : 18/09/2016
Messages : 232
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : marcus hedbrandh
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   Lun 27 Fév - 23:30

Lane boy
call me back
you're the judge, oh no, set me free

RECUEIL DE TÉMOIGNAGES

“Le divorce a changé des choses, c’est sûr, mais il a surtout été l’aboutissement d’une période nébuleuse faite de disputes et de reproches incessants. Du jour au lendemain, mes parents ont presque cessé de se parler. Ou disons qu’ils se contentaient du strict minimum et ce strict minimum avait un nom, ou plutôt deux : le mien et celui de ma sœur. Si ce n’était pas pour discuter des gardes alternées de leurs gamins, des résultats scolaires ou bien de la pension alimentaire, alors ils préféraient se confondre dans un long et profond silence.

Alors, oui, quand on voit ses parents rompre tout contact et s’en satisfaire, forcément, on s’interroge. Se sont-ils aimés un jour, pour que cela se solde de cette façon ? De quoi sommes-nous réellement le fruit ? Et surtout, pourquoi séparer notre vie à nous, les « gosses », en deux ?

C’était en l’an 2000. Je vivais encore à Londres et j’avais 12 ans, tandis que ma sœur allait sur sa... 9e année. Déjà à l’époque, elle et moi n’étions pas si proches que ça, et pourtant nous étions tous les deux les gamins les plus heureux du monde lorsque notre mère nous envoyait à Berlin, deux week-ends par mois. Dans ce magnifique appartement que l’on pourrait aussi bien trouver dans les plus belles rues de South Kensington. Des plafonds hauts, des lustres impressionnants, un mobilier et une décoration aussi classiques que l’est mon père… Je me suis toujours senti bien, là-bas. Sans doute parce que mon père avait une présence rassurante sans être oppressante pour autant ; j’ai bien conscience désormais qu’il a eu la place « idéale » dans le couple divorcé. Celui qui ne s’occupe pas de la scolarité, ou à peine. Celui qui  reçoit ses progénitures le week-end, pour les distractions. Celui dont on ne veut ni ne peut se passer puisqu’il nous permet de souffler du train-train quotidien et surtout, d’une mère psycho-rigide.

Mon père est mon idéal à moi. Pas mon héros, juste mon idéal. Celui dont je m’inspire jour après jour pour atteindre un autre idéal que lui-même a atteint : celui d’une vie faite de succès, de billets verts et de fierté.

Ma mère, à l’évidence, n’a pas eu la bonne place. Mais je crois que même si elle avait eu la bonne, cela n’aurait rien changé. Entre elle et moi, ça n’a jamais vraiment marché et ça ne marchera sans doute jamais. Elle m’a mise au monde, et ensuite… Enfin ce n’est pas comme si on pouvait commander la « bonne entente » avec quelqu’un, quand bien même nous sommes sorti de ses entrailles, si ?

Des petits détails aux grands faits, il y a tout un arc-en-ciel de choses que je ne supporte pas chez elle. C’est physique, c’est moral, c’est un peu de tout et de rien. Ses goûts vestimentaires, décoratifs. Ses passions, ses intérêts, ses désintérêts. Les bêtes poilues qui défilent dans son cabinet de véto, les mecs inintéressants qui défilent dans sa vie, et surtout le tout dernier, qui me sort littéralement par les yeux. De tout ça, j’en suis devenu allergique. Et pourtant, c’est elle qui m’a engendré, qui m’a élevé. Ce sont mes racines, celles dont je ne peux me couper et qui me rattacheront pour toujours à elle. Comme dirait un certain personnage de film, si quelqu’un lui faisait du mal, c’est sûr que je voudrais le tuer aussitôt, et en même temps, je pourrais vous nommer une centaine de personnes que j’aime plus que ma mère. L’ai-je déjà aimée ? Sans doute. Mais ce sentiment s’est étiolé avec le temps et aujourd’hui, j’ai l’impression de ne plus ressentir aucune affection à son égard, plutôt une aversion. En fait, je pense que ma mère n’était pas faite pour devenir mère. Qu’elle nous a fait Emma et moi parce que c’était ce que le monde attendait d’elle. Et pour être complètement honnête avec vous, prendre conscience de cela ne me fait ni chaud ni froid. Tout ce que je demande, c’est que l’on garde nos distances, elle et moi. Il y a plein de choses qu’elle ne sait pas sur ma personne et ce n’est pas prêt de changer.

Alors vous pouvez en tirer toutes vos conclusions psychologiques étranges, si ça vous chante. Que si je ne suis proche ni de ma mère, ni de ma sœur, c’est que je dois avoir aujourd’hui des relations conflictuelles avec les femmes. Que si aujourd’hui je ne crois plus en l’amour, c’est parce que j’ai souffert de la séparation de mes parents, sans rien y comprendre d’ailleurs. J’vous entends déjà, et c’est p’t’être vrai mais entre nous, vous ne savez pas tout, et ce qui compte, c’est le passé ou le présent ?”
Andreas Klein lui-même.



“Andreas et moi, c’est compliqué… Et je me demande souvent ce que j’ai fait, un jour, pour mériter autant d’acharnement de sa part.

Oh quand je suis loin, tout va bien dans le meilleur des mondes. J’entends même qu’il est un charmant jeune homme, bosseur et visiblement heureux de vivre. Mais ce n’est pas vraiment la facette que je vois de lui quand nous sommes dans la même pièce, et j’ai bien conscience qu’il m’en veut. Que je suis la fautive à ses yeux, mais de quoi… Difficile à savoir, d’autant plus qu’il préfère être odieux en ma présence plutôt que de me dire directement ce qu’il a à me reprocher. Bon, vous me direz… Je ne suis pas particulièrement bavarde non plus, je ne l’ai jamais été. Le parent accessible et chaleureux, cela a toujours été Carsten et… ça le sera toujours.

Je crois que ça me manque, parfois. Cette alchimie mère-fils dont je suis témoin en fréquentant quelques amies qui ont elles aussi un fils. Alors j’essaye d’aller vers Andreas, de m’intéresser à lui… Vraiment, j’essaye, mais chaque fois, cela se résulte en un énième échec. Quand il n’a pas envie de discuter, ce n’est pas la peine de forcer. Et je crois que je me lasserai à lui courir après, si cela doit durer des années.”
Lauren Jones, mère d'Andreas.


“Quel affreux garnement, ce gosse. Je me souviens particulièrement de l'époque post-adolescence. Il sortait du lycée et n’avait qu’une envie, s’émanciper de sa mère en se trouvant un appart. Son père avait sûrement d’autres chats à fouetter en Europe alors Andreas a demandé l’aide financière de Lauren. Evidemment, elle a refusé. Vouloir partir à cet âge pour des raisons aussi légères que “je ne supporte plus ton nouveau mec” - ce nouveau mec étant moi, vous l’aurez compris - n’était pas recevable pour elle. Ce jour-là, j’ai tenté d’être ferme pour l’aider, trop peut-être, et en suis venu aux mains avec Andreas car il m’a répondu impoliment. Oh cela n’a pas été la seule claque qu’il a reçu mais que voulez-vous faire d’autre avec des jeunes aussi rebelles ? Ils ne comprennent que ça, l’action.

Andreas a d’ailleurs fui le domicile familial pendant 4 jours suite à cette altercation, simplement pour montrer son mécontentement. Allez savoir qui l’a recueilli pendant ces quelques jours, mais il est finalement revenu la queue entre les jambes, face à l’évidence que la vie ne pouvait pas toujours tourner dans son sens.”
Phill Williamson, ex-beau-père d'Andreas.


“Ah lui, il a bien trouvé sa place dans le monde spécial de la pub. Gand consommateur des bonnes choses de la vie, il sait aussi être sérieux quand il le faut et les supérieurs sont toujours satisfaits de son boulot, globalement. Jamais à court d’idées, toujours motivé… Ajoutez à cela son petit accent british et sa façon de s’habiller, pas mal élégante et qui doit d’ailleurs lui venir tout droit de son pays d’origine, ça nous fait un mec avec lequel les filles aiment bien boire un café entre midi et deux, mais aussi un gars fort apprécié dans la boite.

En fait, j’ai du mal à lui trouver des défauts, de mon point de vue à moi. Il faut dire qu’il est assez irréprochable à l’agence… Mais je serais prêt à parier que ce n’est pas aussi rose dans sa vie privée. Andy est le premier à nous dire qu’il enchaîne les conquêtes mais est-ce qu’il n’en rajoute pas un peu sur les bords ? Ça serait bien son genre, à ce beau parleur. Entre nous, il a forcément des faiblesses ! Ou une fille qu’il aime, quelque part… Ce qui reviendrait au même. Je ne l’ai juste pas encore assez fréquenté à l’extérieur du bureau pour les connaître.”
Nathan Hart, collègue à Millennium Advertising, son ancienne boite.


“Il cache bien son jeu, mon frère. À jouer au plus fort toujours, et à faire croire que rien ne pourrait le toucher… Sauf que ce n’est pas le cas. Je connais le spécimen, moi. C’est un sensible qui prétend être intouchable, rien de plus ! Alors avec ses potes, ça marche, mais avec moi qui me le coltine depuis 23 ans…

Et puis, je connais son secret. Evidemment, il ne sait pas que je le sais. S’il le savait… Il aurait envie de me bâillonner pour l’éternité et de m’enfermer dans cette cave glauque avec laquelle il m’a tant de fois menacée. C’est sûr que ça ferait mal à sa réputation de tombeur de ces dames si le monde venait à savoir qu’il n’aime pas qu’elles… Mais moi, je l’ai toujours su. Ça se devine, ce genre de choses. Non pas qu’il soit super efféminé (même s’il est du genre à monopoliser la salle de bain le matin) mais… je ne sais pas comment expliquer, dans sa façon d’être, de réagir à certaines choses… je l’ai compris il y a déjà plusieurs années, bien avant de tomber sur lui et cet autre gars, dans son bar favori. Alors moi je m’en fiche, il fait bien ce qu’il veut et avec qui il veut, mais si maman venait à l’apprendre… ça aurait l’effet d’une bombe dans la famille. Plus fermée d’esprit qu’elle, vous mourrez !”
Emma Klein, petite sœur.


“Avant de finir dans les mêmes draps, on s’était croisés plusieurs fois en soirée. Ce que je m’étais dit à son sujet ? Qu’il était certes agréable à regarder, mais qu’il m’avait tout l’air d’être un brin macho, moqueur ou encore immature. J’ai du mal à le positionner, à ce niveau. Andreas, on l’entend rire à des kilomètres et c’est le roi des blagues pourries. Pour détendre l’atmosphère, vous pouvez toujours compter sur lui, mais pour ce qui est des conversations sérieuses...

L’autre matin, je lui ai demandé s’il avait déjà aimé une fille. Vous savez, d’un amour avec un grand A. J’étais curieuse. Après un vague soupir, il m’a dit que oui mais que ça n’avait plus aucune espèce d’importance à ce jour. J’ai donc supposé une peine de cœur. Il n’avait pas l’air chaud à l’idée d’en parler, ça c’est certain, mais vous connaissez les filles, ça ne lâche pas aussi facilement le morceau. Alors je lui ai demandé à quoi elle ressemblait, cette fille, parce que ça m’intéressait de savoir. Ô quelle chose fâcheuse n’avais-je pas osé demander. Il a commencé à marmonner, s’est levé, s’est rhabillé et a fini par s’échapper, inventant une “prochaine fois” pour adoucir un tant soit peu son départ hâtif. Sacrée délicatesse, hein.

En réfléchissant, je ne sais même pas ce que je répondrais, s’il voulait me revoir. Car je sais que l’on peut perdre nos plumes avec ces hommes qui ne savent pas parler, mais d’un autre côté...”
Lana Kendrick, aventure d’un soir qu'il évitera de rappeler.



________________

Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger





Dernière édition par Andreas Klein le Mar 28 Fév - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1641-santiago-money-makes
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 486
Pseudo : Chucky / EsterC
Avatar : Alexis Ren
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)

Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   Lun 27 Fév - 23:55

Klein Klein...

________________

   
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1335-kai-nom-d-un-anti-vi http://perfectdisorder.forumactif.org/t1336-kai-norton-on-roule-notre-bosse-ensemble#26900 http://perfectdisorder.forumactif.org/t285-kai-norton-213-482-6262#2004 http://perfectdisorder.forumactif.org/t286-kai-norton-kenor#2015
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 1621
Pseudo : Nana / Ananas
Avatar : Adam Senn
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   Mar 28 Fév - 1:02

Yo poto ! Fais moi une belle fiche ou je viens te botter les fesses, encore

________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1394-andreas-your-lies-be http://perfectdisorder.forumactif.org/t1404-andreas-redemption-was-never-really-my-thing http://perfectdisorder.forumactif.org/t760-andreas-213-419-5471#12749 http://perfectdisorder.forumactif.org/t761-andreas-aklein http://perfectdisorder.forumactif.org/t762-andreas-aklein
Date d'inscription : 18/09/2016
Messages : 232
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : marcus hedbrandh
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   Mar 28 Fév - 11:36

@Eva Milano l'escalope milanaise :siffle:

@Kai Norton on dirait que l'idée te plaît... fais gaffe

________________

Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger



Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1343-adelaide-let-me-phot http://perfectdisorder.forumactif.org/t613-adelaide-notebook http://perfectdisorder.forumactif.org/t614-adelaide-sullivan-213-152-7178 http://perfectdisorder.forumactif.org/t616-adelaide-sullivan-adsully
Date d'inscription : 31/08/2016
Messages : 572
Pseudo : Cocaïne
Avatar : Nina Agdal
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   Mar 28 Fév - 19:13

Homme de ma vie.
(ce gif utilisé pour l'histoire là, pfiouuu...)

Citation :
Mon chien, enfin celui d'Adélaïde. Sa face écrasée et ses couinements ne finiront jamais de m'embarrasser.

Je sais que tu l'aimes, je le sais!!!

________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t155-meghan-you-ll-never-b http://perfectdisorder.forumactif.org/t1451-meghan-green-light#29179
Date d'inscription : 11/08/2016
Messages : 450
Pseudo : Beylin
Avatar : Gigi Hadid
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   Mer 1 Mar - 10:47

Welcome to los angeles
don't worry baby
admin référent : Kai  
My thoughts Ce personnage, je meurs    D'habitude c'est la corvée de lire les histoires mais avec toi c'est différent, tu as un style super fluide et de très jolies formules, ça se lit vite et on en redemande. J'adore toutes les nuances apportées à Andréas du fait de son passé, j'aime beaucoup son caractère et surtout la façon dont il évolue au fil des années   Enfin bref, la fiche est dingue, tout comme le perso et je vais venir te harceler pour un lien tahvu  
Welcome ! La validation de ta fiche marque officiellement ton entrée dans la famille LAPDienne. Toutes nos félicitations ! Nous sommes certains que tu passeras un excellent séjour parmi nous et que tu trouveras rapidement ta place au sein de notre communauté. Pour t'aider, voici une petite liste de liens utiles qui devrait te permettre de trouver tous les sujets importants pour bien commencer ton aventure.

   Premiers pas sur le forum Avant tout, il est important de se familiariser avec les détails techniques du forum. Si tu ne l'as pas encore fait, n'hésite pas à lire les différentes annexes qui te permettront de mieux situer ton personnage dans l'univers du forum.

   - Questions / Suggestions
   - Les sujets à ne pas manquer
   - Annexes
   - Devenir un tueur
   - Gestion des points
   - Comprendre les taux de suspicion
   - Suivi des intrigues

   Se tisser des liens Il est temps de passer à l'étape suivante: celle de l'intégration. Nous savons ô combien il peut être effrayant et difficile de trouver sa place sur un nouveau forum, ce qui explique pourquoi nous tenons impérativement à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que tu sauras trouver ta place au sein de notre famille. Chaque membre compte à nos yeux, car vous apportez tous quelque chose d'unique au forum. De nombreux systèmes sont en place pour faciliter ton intégration et il est évident que tu peux contacter un administrateur en cas de besoin. Nous te souhaitons bonne chance, bien que nous sommes persuadés que tout se passera bien pour toi: n'aie pas peur, nos membres sont tout sauf méchants ! Un système d'admin référent existe également sur le forum pour t'aider au mieux dans ton aventure.

   - Admin référent
   - Fiches de liens
   - Demandes de RP

   Autres liens utiles Sont regroupés ici d'autres sujets qui pourraient t'être utiles durant ton séjour parmi nous. Si les pré-liens coûtent des points, nous aimerions t'offrir ton premier pré-lien gratuitement afin de te remercier d'avoir choisi de t'inscrire sur LAPD. N'hésite pas à découvrir les autres sujets que nous avons soigneusement préparé pour nous assurer que ton expérience parmi nous resterait inoubliable.

   - Créer un pré-lien
   - Créer un scénario
   - Réseaux sociaux
   - Carte de Los Angeles
   - Commande d'avatars

   Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui ! Ne t'inquiète pas pour ton avatar, nous le recenserons automatiquement pour toi, pense cependant à vérifier que tu n'as pas été oublié après validation, sait-on jamais. Si jamais tu cherches quelque chose qui n'a pas été mis en avant dans ce sujet, n'hésite pas à contacter un membre de l'équipe administrative : nous nous ferons toujours un plaisir de te répondre dans les plus brefs délais.

   Sur ce, nous te souhaitons un excellent séjour parmi nous, enrichi par des sujets passionnants et des rencontres inoubliables,

   Affectueusement,
   Le staff
   

________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1394-andreas-your-lies-be http://perfectdisorder.forumactif.org/t1404-andreas-redemption-was-never-really-my-thing http://perfectdisorder.forumactif.org/t760-andreas-213-419-5471#12749 http://perfectdisorder.forumactif.org/t761-andreas-aklein http://perfectdisorder.forumactif.org/t762-andreas-aklein
Date d'inscription : 18/09/2016
Messages : 232
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : marcus hedbrandh
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   Mer 1 Mar - 17:30

@Adélaïde Sullivan je l'aime quand il dort sans ronfler, autant dire jamais... bisous sur ta face ma belle

@Meghan Watson merci pour la validation ! Et tes compliments merci beaucoup ça me fait plaisir que ma fiche et le personnage plaisent :heart: mais attention je te prends au mot et je t'attends sur ma fiche :siffle:

________________

Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: ANDREAS ▶ your lies become you   

Revenir en haut Aller en bas
 

ANDREAS ▶ your lies become you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gta san andreas
» Andreas Kloden Zip Team
» Andreas Engqvist mis sous contrat avec les Habs
» my bonnie lies over the ocean.......
» Ultramontane & Company - Andreas Hestler - good ride :)))))


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Autour du jeu :: Fiches de présentation :: Validées