Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 AARON ▶ burden of the captain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1379-aaron-burden-of-the- http://perfectdisorder.forumactif.org/t1491p10-aaron-try-to-make-a-fire-burn-again http://perfectdisorder.forumactif.org/t243-aaron-campbell-213-579-1991#1276 http://perfectdisorder.forumactif.org/t446-aaron-campbell-acampbell
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 267
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : henry cavill
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: AARON ▶ burden of the captain   Lun 27 Fév - 0:02

Aaron Campbell
Perfect Disorder
Surname Campbell
First name Aaron, Liam
birthday 18/11/1982 à Glendale (nord de Los Angeles)
age 34 ans
origins Américain
sexual orientation Hétérosexuel
relationship status Père célibataire
university Diplômé en art & photographie
money maker Photographe depuis 2007 et galeriste depuis l'été 2016
Social climber Aisée

Première chose à laquelle tu penses au réveil A ma fille Valentina, ou alors à mon programme de la journée.
Première chose que tu fais en rentrant le soir Me servir un verre de whisky et me détendre dans mon fauteuil attitré.
Une musique qui te fait changer d’humeur en un rien de temps Une musique de jazz.
L'activité qui te remonte toujours le moral Les jeux sous les draps.
Si ta vie était un film, ce serait: Will Hunting.

Ce qui te fait le plus facilement pleurer Me sentir impuissant avec un proche.
Ton plus grand complexe Mon début de calvitie.
Ta plus grande fierté Mon ascension sociale et professionnelle.
Ton mot préféré “Regard”
Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux S'il cherche à me nuire.

Définis-toi avec une expression “Vouloir, c’est pouvoir.”
Ta personnalité en un mot Ambitieux.
Ta personnalité (au lit) en un mot Primitif.
Plutôt sexe ou abstinence ? Sexe
Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ? Je redonnerais à l’art toute son importance et l’enseignerais davantage à l’école, mais aussi partout ailleurs.



Who are you ?
you're the judge oh no
Je m’appelle Aaron Liam Campbell, j’ai 34 ans et je cumule deux activités ; d'une part je suis photographe professionnel dans mon propre studio, le A. Campbell Photography, et d'autre part, j'ai récemment fait l'acquisition d'une galerie d'arts située à Pasadena. Pour l'histoire, c'est dans le milieu de la mode que j’ai réussi à me faire un nom. Quelques personnalités figurant parmi tous celles que l’on surnomme populairement les « stars de Hollywood » sont passées et passent encore devant mon objectif, ce qui n’est évidemment pas sans me procurer une certaine fierté. Pour le reste, voyons… Je suis originaire de Glendale, une plus petite ville à quelques minutes au nord de Los Angeles, où ma mère vit toujours, d’ailleurs. Pour ma part, je ne suis ni marié, ni fiancé, mais j’ai la chance d’être le papa d’une petite fille d’un an et demi déjà. Sa mère et moi essayons de nous partager intelligemment la garde de Valentina, afin que cela soit le moins pénible pour elle. Mes préférences sexuelles, vous souhaitez savoir ? Eh bien, elles sont aux femmes, exclusivement ! Ensuite, au niveau financier, il n’y a pas l’ombre d’une crise. À vrai dire, les affaires vont bien, très bien même, et je peux vous dire que mes années précédentes en tant que photographe de mode reconnu m’ont permis de multiplier généreusement les zéros sur mes comptes en banque. Chez moi, l’argent n’est pas tabou, au contraire. Quant à ma personnalité, s’il fallait me décrire, j’emploierais les termes protecteur, ambitieux, intransigeant, sociable, cultivé, secret, loyal, digne de confiance, optimiste, peu patient, peu tolérant, passionné.
Press & media ◈ Parce qu'il a tout d'abord été photographe de presse, puis de mode, avant de se lancer dans la photographie plus générale. Aaron a photographié parmi les plus grands noms de Hollywood et sa carrière est florissante depuis plusieurs années. Récent acquéreur d'une galerie d'arts, il se hisse au rang des entrepreneurs amoureux de l'art pour qui les médias n'ont plus beaucoup de secrets.   
Wish
we could turn back time to the good old days
Criminal record
you're the judge, set me free
Depuis quelques années, les seules infractions que commet Aaron sont des excès de vitesse au volant de sa BMW M4 Cabriolé blanche. Il faut dire qu'il adore les sensations de vitesse, et au pire, payer une contravention n'a rien de fatal pour son compte en banque.
Quand il était plus jeune et dans sa période un peu je m'en foutiste des autorités (entre les potes, c'est plus fun), il a fait davantage de conneries. Outre un ou deux petits vols quand il était adolescent, il s'est aussi introduit plusieurs fois chez de riches inconnus absents pour quelques grandioses soirées, par exemple. Il lui est aussi arrivé d'en venir aux mains dans la rue un soir, étant alcoolisé, contre un autre jeune homme de son âge avec qui il avait essuyé quelques différends. Pour sûr, ça ne devait pas être d'importance capitale, mais Aaron et l'alcool en grande quantité... Ça peut être désastreux.
Black mirror
los angeles perfect disorder
Prénom/pseudo Eugénie/elea.
âge/anniversaire 25 ans/5 juillet 1991
Pays France
Présence Régulière
Personnage Inventé
Intrigue aimerais-tu participer à l'intrigue du moment ? oui
Où as-tu trouvé le forum ? Dans mon four
Qu'en penses-tu ? Qu'il est tout chaud
Newsletter souhaites-tu recevoir les mps de masse ? non
En cas de suppression acceptes-tu que ton personnage puisse devenir une des victimes en cas de suppression ? non
Ta plus grande peur vis à vis du forum Qu'il meure
Autre chose ?
Bottin
Code:
<span class="bottinpris">◼ HENRY CAVILL</span> • Aaron Campbell

________________

Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander⠀/ Maupassant


Dernière édition par Aaron Campbell le Jeu 9 Mar - 11:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1379-aaron-burden-of-the- http://perfectdisorder.forumactif.org/t1491p10-aaron-try-to-make-a-fire-burn-again http://perfectdisorder.forumactif.org/t243-aaron-campbell-213-579-1991#1276 http://perfectdisorder.forumactif.org/t446-aaron-campbell-acampbell
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 267
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : henry cavill
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Lun 27 Fév - 0:07

Lane boy
call me back
you're the judge, oh no, set me free

RECUEIL DE TÉMOIGNAGES


"Jamais je n’oublierai d’où je viens.

De cette simplicité et cette modestie dans lesquelles j’ai grandi jour après jour et dont s’est extrait, à force d’ambition, l’homme que je suis devenu aujourd’hui. Malgré tout ce que les gens racontent et pensent, malgré ma prospérité et malgré les belles apparences, les souvenirs du passé me hantent encore à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, comme des leçons de vie teintée de bonheurs simples et de chagrins viscéraux.

Mon enfance n’a pas été l’enfance rêvée que l’on pourrait souhaiter à n’importe quel gamin de cette planète. Pourtant c’est dans cette obscurité que j’ai appris à chercher et à trouver la lumière ; à m’en extraire, chaque fois plus fort, malgré les nombreux obstacles. C’est dans ce pèle-mêle de peurs et de doutes que je me suis forgé, que j’ai finalement trouvé les opportunités.

C’est également auprès de la femme la plus altruiste et la plus humble que j’ai la chance de connaître que j’ai tiré les plus belles morales. Si mon environnement brille aujourd’hui, ce n’est pas grâce à une cuillère en argent que l’on aurait placé dans la bouche plus jeune. Non, c’est grâce à un long chemin parsemé d’embûches, comme tant d’autres en fin de compte.

Les médisants envieux peuvent dire ce qu’ils veulent, cela ne m’atteint pas. Que j’ai été chanceux, que je dis tout haut que j’ai de l’argent et que j’en suis fier… Quelle importance ? Pour dire vrai, je n’ai jamais su me soucier d’autrui s’il ne fait pas partie de mon cercle relationnel intime. Toute ma préoccupation va naturellement vers ceux qui comptent et pour qui je ferais tout. Que les ignares critiquent la figure qui a réussi à s’imposer et qui s’élève, si ça les conforte. Cela ne me fera pas me sentir coupable d’avoir réussi ma vie, parce que je sais que cela ne fait pas tout et que le chemin n’a pas toujours été si simple.

Jamais je n’oublierai d’où je viens. Jamais.”
Aaron Campbell lui-même.



“D’aussi loin que je me souvienne, Aaron a toujours été une figure protectrice, que ce soit avec sa sœur ou avec moi. Ce n’était pas le genre de garçon très réfléchi… Plutôt impulsif, ce qui pourrait sembler paradoxal vu son tempérament que l’on compare souvent à une “force tranquille”. A l’école, sa maîtresse me disait qu’il était un peu en retrait et que quand on lui cherchait des ennuis, il en venait trop vite aux mains. Comme s’il n’y avait pas de temps à perdre avec des grandes réflexions. Sur ce point, il n’a pas énormément changé.

Ce n’est en général pas un grand pensif et tout le monde vous le dira ; avec lui, c’est plutôt tout ou rien, maintenant ou jamais, vous voyez ? Il a la réflexion rapide et arrêtée, souvent fermée. C’est un homme d’action, un rationnel méthodique et rarement enclin à s’épancher sur ses sentiments, qui ressemblent d’ailleurs plus à un terrain glissant pour lui. Pourtant il a de profondes qualités de cœur qui m’ont toujours rendue admirative, en tout cas envers ses proches…Croyez-moi, je sais de quoi je parle, c’est moi qui l’ai conçu ! Si je crois savoir qu’il en a fréquenté un certain nombre, peu d’entre elles m’ont été présentées et je pense que c’est un bon indicateur, non ? Je me souviens encore de toutes ces filles que j’ai pu croiser au bas de l’immeuble, à l’époque, et qui me regardaient avec un intérêt tout particulier en chuchotant… Vous pensez que je ne comprenais pas ? Une fois, l’une d’elles m’a dit qu’Aaron avait mes yeux. Elle avait l’air fier d’une gamine de seize ans ; ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’Aaron est la parfaite copie de son père, jusqu’à la carnation de ses iris.”
Katherine Michaels, sa mère.


“…”
David Campbell, son père.
Absent. Encore et toujours.


"J’étais heureuse - en plus d’être chanceuse - de perfectionner mes connaissances et compétences en photographie avec Aaron. Cet homme a l’art et la manière de captiver l’attention de n’importe qui avec un simple regard, un simple sourire ou un simple mot. Je ne sais pas s’il s’agit plus de son charme ou de son assurance. Quoi qu’il en soit, il a une légitimité indéniable dans le domaine artistique et mes quelques mois à ses côtés m’ont été enrichissants. Jamais avare de conseils professionnels, il était cependant bien plus discret sur sa vie privée.

Sa fille ? Je n’en ai appris l’existence que grâce au cadre photo qui trônait sur son bureau. Il a dû m’en parler une fois, peut-être deux, de façon très brève. On sent qu’il n’a pas besoin de s’épancher là-dessus et qu’il s’agit bel et bien d’une autre partie de sa vie, bien distincte. Il ne mélange pas la sphère privée et la sphère professionnelle. Ça m’a rendu curieuse, d’une certaine façon, c’est vrai. Mais cela renforce aussi cette image d’homme invincible et si sûr de lui qu’il véhicule partout… Une stratégie toute calculée pour avoir plus de pouvoir, peut-être ?”
Caitlin Murray, une ancienne stagiaire.


“Aaron ? Nous ne sommes plus en contact aujourd’hui. A ce que j’ai entendu, il est devenu assez populaire à Los Angeles avec son talent. Reste à savoir si l’on parle de celui qu’il possède avec les femmes ou si c’est l’autre, là… Ah oui, la photographie (rires). S’il n’a pas changé, cela aurait tout aussi bien pu être l’autre, vous savez, mais je dois reconnaître que déjà à l’époque il nous intriguait avec ses clichés. Dans le bon sens, hein, il avait déjà une passion étrange pour ça. Enfin c’était assez surprenant pour un mec dans son genre, assez populaire j’veux dire, d’aimer l’art. Qu’on se le dise, Aaron c’était un peu un cancre. Le gars plaisantin au fond de la classe qui n’en fout pas une en cours, qui se tape des notes médiocres mais qui réussit malgré tout à s’attirer les faveurs grâce à une assurance et un charme hors paire. Pourtant, il n’était pas particulièrement expansif. Non plutôt discret même, je dirais, mais les meilleures conneries ne sont pas toujours les plus voyantes, entre nous…

Il n’était pas particulièrement impressionnant ou intimidant, non, c’était un type simple qui se battait pour se détacher de quelques démons intérieurs et nous l’aimions pour ça, pour tout ce qui se dégageait de lui. Cela en faisait un bonhomme attachant qu’il ne fallait jamais trop chercher, ni lui ni sa jolie frangine d’ailleurs, à mon souvenir (rires).

La famille, c’était un sujet à la fois rare et sensible pour lui. Il ne nous parlait jamais de son père et j’ai appris quel genre d’énergumène c’était que par le biais de ma mère, un soir où elle venait de rencontrer la mère d’Aaron à une réunion de parents d’élèves. Pas facile… Et pour ce qui est de sa mère, justement, il n’en parlait pas tant que ça non plus. Nous savions juste qu’elle bossait dans la restauration, qu’elle avait des horaires difficiles et qu’elle était “envahissante”. Enfin ça, c’était ce que le gamin disait… Pour avoir croisé sa mère une ou deux fois, je me souviens d’une belle femme aux traits fatigués certes, mais aussi très doux. Il est un peu tard pour le dire, mais merci à elle d’avoir supporté ces horaires difficiles, cela nous permettait de venir squatter librement chez eux pendant ce temps pour jouer à la console et croyez-moi, Aaron en était le premier ravi.”
Gary Smith, un ami du lycée.


“Je me demande s’il s’est plus intéressé à mon corps ou à mon sujet de mémoire, durant ces quelques semaines où nous sommes sortis ensemble… Non, à l’évidence, il a préféré mon corps et me l’a bien fait savoir. Pour quoi, au final ? S’échapper dans les draps d’une autre dès qu’il en a eu l’occasion.

Aaron était l’amant parfait dans la chambre, mais dès que nous en sortions, c’était une autre paire de manches. Si au lit je pouvais être sa priorité d’Etat, une fois dehors sa personne et ses propres intérêts redevenaient son unique préoccupation. J’ai été maintes fois déçue de lui à cause de ça. Je ressentais une espèce de frustration de ne pas me sentir assez importante et intéressante pour lui, alors qu’il me contemplait comme aucun autre homme, qu’il me disait les plus belles choses possibles quand ça lui chantait. Mais creuser en lui ? Jusqu’au plus profond de son coeur ? Cela m’a toujours semblé impossible. Je crois que je m’étais amourachée de lui et que malheureusement, c’était à sens unique. La preuve, il n’a pas regardé en arrière avant de me tromper et n’a même pas perdu de temps à s’excuser. Cela en dit long sur l’homme, non ?”
Abby Crawley, une ex.


“Monsieur Campbell me semble être un honnête et charmant homme, pour le peu de fois où je l’ai croisé. Il faut dire qu’il paraît passer bien plus d’heures en dehors de sa propriété qu’à l’intérieur. Quelques fois je l’ai vu en compagnie d’une fillette dans les bras et j’ai supposé que c’était sa fille à la façon qu’il avait de s’en occuper, mais ne me demandez pas à quoi ressemble la mère, je n’en ai pas la moindre idée ! Je crois que je ne l’ai jamais vu avec une femme, d’ailleurs. Non pas que je l’espionne sans arrêt, mais en tant que citoyen attentif et soucieux de ce qui se passe dans son quartier, vous comprenez… Lui reste très discret et très silencieux, en tout cas. Le type sans problème. Ce n’est pas plus mal, vous me direz, c’est le genre de voisin qu’on aimerait tous avoir… Quoiqu’un petit repas entre voisins de temps en temps, ça serait agréable, mais enfin, il a l’air si occupé… ”
Isaac Rosenthal, un voisin retraité.


“Les enfants n’intéressent pas vraiment le père de Valentina. Ça se voit quand il vient la chercher à la crèche ; il ne s’éternise pas sur les autres bambins qui sont là et j’irais même jusqu’à dire qu’ils ne l’attendrissent pas tant que ça. Toute son attention va vers sa fille et uniquement vers elle.

Enfin, de là à dire que c’est un grand curieux… Tant qu’il voit que la petite va bien, cela lui suffit et il peut la récupérer sans approfondissement sur sa journée. On voit qu’il a d’autres chats à fouetter, clairement, cela dit ça crève aussi les yeux qu’il aime beaucoup sa progéniture. Il faut dire que nous voyons plus souvent des mères que des pères, alors ceux qu’on voit retiennent davantage notre attention et monsieur Campbell semble attentif au bien être de sa fille, que demander de plus ?”
Arisa Miura, assistante maternelle.



________________

Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander⠀/ Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 955
Pseudo : Luluche
Avatar : Sophia Bush
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Lun 27 Fév - 0:17

Ah Riton (diminutif dégueulasse de Henry xD)
Re bienvenue à la maison (note la rime de fou)
Ok je m'arrête là et je sors ..

________________



" Temptation & Sincerity "
Chaque personne qu'on s'autorise à aimer, est quelqu'un qu'on prend le risque de perdre ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1379-aaron-burden-of-the- http://perfectdisorder.forumactif.org/t1491p10-aaron-try-to-make-a-fire-burn-again http://perfectdisorder.forumactif.org/t243-aaron-campbell-213-579-1991#1276 http://perfectdisorder.forumactif.org/t446-aaron-campbell-acampbell
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 267
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : henry cavill
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Lun 27 Fév - 0:18

Non mais voilà aussi...
#désespérance

________________

Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander⠀/ Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1343-adelaide-let-me-phot http://perfectdisorder.forumactif.org/t613-adelaide-notebook http://perfectdisorder.forumactif.org/t614-adelaide-sullivan-213-152-7178 http://perfectdisorder.forumactif.org/t616-adelaide-sullivan-adsully
Date d'inscription : 31/08/2016
Messages : 572
Pseudo : Cocaïne
Avatar : Nina Agdal
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Lun 27 Fév - 0:25

Je suis trop in love

________________


Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Lun 27 Fév - 8:52

J'étais obligée de sortir Charlie pour venir poster par ici.
Toujours beaucoup trop de perfection dans ce personnage.
(promis je viens vite te faire des bébés en rp )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1335-kai-nom-d-un-anti-vi http://perfectdisorder.forumactif.org/t1336-kai-norton-on-roule-notre-bosse-ensemble#26900 http://perfectdisorder.forumactif.org/t285-kai-norton-213-482-6262#2004 http://perfectdisorder.forumactif.org/t286-kai-norton-kenor#2015
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 1608
Pseudo : Nana / Ananas
Avatar : Adam Senn
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Lun 27 Fév - 22:21

Toujours aussi laid :roll: :arrow:

________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1379-aaron-burden-of-the- http://perfectdisorder.forumactif.org/t1491p10-aaron-try-to-make-a-fire-burn-again http://perfectdisorder.forumactif.org/t243-aaron-campbell-213-579-1991#1276 http://perfectdisorder.forumactif.org/t446-aaron-campbell-acampbell
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 267
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : henry cavill
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Jeu 9 Mar - 11:35

@Adélaïde Sullivan et ce n'est que le début

@Charlie Laurens les bébés seraient beaux... :siffle:

@Kai Norton le kéké des plages il va se calmer tout de suite

________________

Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander⠀/ Maupassant
Revenir en haut Aller en bas

Invité
and all the devils are here



Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   Jeu 9 Mar - 16:40

Welcome to los angeles
don't worry baby
admin référent : kai
My thoughts Tu sais déjà à quel point j'aime ta plume et à quel point j'aime te lire mais je le redis ici parce que c'est un délice. J'ai énormément aimé la façon dont tu as présenté l'histoire d'Aaron. L'idée des différents témoignages est vraiment cool et permet de nous en apprendre beaucoup sur qui est Aaron, dans toute sa complexité. Bref, j'aime beaucoup ce personnage même si tu t'en doutais déjà. :siffle:
Welcome ! La validation de ta fiche marque officiellement ton entrée dans la famille LAPDienne. Toutes nos félicitations ! Nous sommes certains que tu passeras un excellent séjour parmi nous et que tu trouveras rapidement ta place au sein de notre communauté. Pour t'aider, voici une petite liste de liens utiles qui devrait te permettre de trouver tous les sujets importants pour bien commencer ton aventure.

Premiers pas sur le forum Avant tout, il est important de se familiariser avec les détails techniques du forum. Si tu ne l'as pas encore fait, n'hésite pas à lire les différentes annexes qui te permettront de mieux situer ton personnage dans l'univers du forum.

- Questions / Suggestions
- Les sujets à ne pas manquer
- Annexes
- Devenir un tueur
- Gestion des points
- Comprendre les taux de suspicion
- Suivi des intrigues

Se tisser des liens Il est temps de passer à l'étape suivante: celle de l'intégration. Nous savons ô combien il peut être effrayant et difficile de trouver sa place sur un nouveau forum, ce qui explique pourquoi nous tenons impérativement à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que tu sauras trouver ta place au sein de notre famille. Chaque membre compte à nos yeux, car vous apportez tous quelque chose d'unique au forum. De nombreux systèmes sont en place pour faciliter ton intégration et il est évident que tu peux contacter un administrateur en cas de besoin. Nous te souhaitons bonne chance, bien que nous sommes persuadés que tout se passera bien pour toi: n'aie pas peur, nos membres sont tout sauf méchants ! Un système d'admin référent existe également sur le forum pour t'aider au mieux dans ton aventure.

- Admin référent
- Fiches de liens
- Demandes de RP

Autres liens utiles Sont regroupés ici d'autres sujets qui pourraient t'être utiles durant ton séjour parmi nous. Si les pré-liens coûtent des points, nous aimerions t'offrir ton premier pré-lien gratuitement afin de te remercier d'avoir choisi de t'inscrire sur LAPD. N'hésite pas à découvrir les autres sujets que nous avons soigneusement préparé pour nous assurer que ton expérience parmi nous resterait inoubliable.

- Créer un pré-lien
- Créer un scénario
- Réseaux sociaux
- Carte de Los Angeles
- Commande d'avatars

Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui ! Ne t'inquiète pas pour ton avatar, nous le recenserons automatiquement pour toi, pense cependant à vérifier que tu n'as pas été oublié après validation, sait-on jamais. Si jamais tu cherches quelque chose qui n'a pas été mis en avant dans ce sujet, n'hésite pas à contacter un membre de l'équipe administrative : nous nous ferons toujours un plaisir de te répondre dans les plus brefs délais.

Sur ce, nous te souhaitons un excellent séjour parmi nous, enrichi par des sujets passionnants et des rencontres inoubliables,

Affectueusement,
Le staff
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: AARON ▶ burden of the captain   

Revenir en haut Aller en bas
 

AARON ▶ burden of the captain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aaron Cel
» 95 IC... Aaron de Kerry (Mara VvCl et Cillbara Connor)
» Captain Did in the house
» Le swing d' AAron Baddeley
» Bon anniversaire.......Captain Did


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Autour du jeu :: Fiches de présentation :: Validées