Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1374-lysander-everybody-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t569-lys-it-s-my-own-design#8671 http://perfectdisorder.forumactif.org/t570-lysander-foster-213-824-564#8674
Date d'inscription : 29/08/2016
Messages : 106
Avatar : Aaron Johnson
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Dim 26 Fév - 22:57

Lysander Foster
It's my own design. It's my own remorse. Help me to decide. Help me make the most of freedom and of pleasure. Nothing ever lasts forever : everybody wants to rule the world
Perfect Disorder
Surname Foster, un nom typiquement anglo-saxon qui confirme ce que sa gueule laisse penser.
First name Lysander, un nom aussi doux que son porteur est épineux. Son second prénom est Eliott, en témoignage à son grand-père, une tradition vieille de plusieurs générations.
birthday Il est né le 15 août 1990, à Liverpool.
age Il a 26 ans et il redoute déjà la trentaine.
origins C'est un anglais pur souche et jusqu'à la mort, qui cultive son accent à couper au couteau comme son style particulier.
sexual orientation C'est un bisexuel refoulé qui n'a jamais vraiment assumé son attirance pour les personnes du même sexe.
relationship status Son amour étant parti à New-York depuis plusieurs mois, Lys se considère aujourd'hui célibataire. Par vengeance, parce qu'il a tellement besoin de plaire.
university Il est diplômé de musique et de marketing.
money maker En septembre 2015, il a lancé son label de musique T△LENT et son studio d'enregistrement. Tout ça commence à prendre de l'ampleur et il commence à se faire un nom.
Social climber Il vient de la classe moyenne même s'il espère gravir les échelons à la vitesse de la lumière.

Première chose à laquelle tu penses au réveil Si j'ai dormi, à ce que je pourrais bien composer. Si j'ai pas dormi, à ce que je viens de composer.
Première chose que tu fais en rentrant le soir J'enlève mes pompes et je me cale dans mon canapé avec ma guitare.
Une musique qui te fait changer d’humeur en un rien de temps réponse
L'activité qui te remonte toujours le moral Hound Dog d'Elvis Presley, un classique.
Si ta vie était un film, ce serait: Nowhere Boy, la vie de Lennon me fait rêver.

Ce qui te fait le plus facilement pleurer Tout et rien. Le monde me fait pleurer.
Ton plus grand complexe J'en ai pas, je suis parfait non ?
Ta plus grande fierté Moi-même.
Ton mot préféré Arpeggio.
Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux Dès que ça me plait pas, ça me paraît être une bonne raison.

Définis-toi avec une expression Libre comme l'air.
Ta personnalité en un mot  Suprême.
Ta personnalité (au lit) en un mot Zélée.
Plutôt sexe ou abstinence ?  Encore, encore et toujours. La beauté des corps, putain.
Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ?  J'élimine tous ceux sur mon chemin, je refaçonne l'humanité au mérite et je bannis les coupes rasées sur les côtés.



Who are you ?
you're the judge oh no
Propos rapportés par un ancien amour tragique.

Difficile d'établir un portrait décisif d'une personne qui, au mieux, se plaît à évader toute norme et toute appellation. Artiste, musicien, libertin, vagabond ... En attachant chacun de ces termes à sa personne, ils en deviennent réducteurs. La flamme de l'Angleterre brûle encore fièrement en lui, avec ferveur et passion. Vingt-six années plus tard, ses origines ne l'ont toujours pas renié. Un accent qui continue de chanter des légendes urbaines à chaque parole prononcée, un regard bleu perçant qui reconte les naufrages d'ancêtres oubliés, des boucles sauvages et farouches qui rappellent la barbarie des Saxons avant l'arrivée de la civilisation et des Romains.

Sauvage. Farouche. Téméraire. Il n'aurait pas survécu dans un système conçu pour le conformisme et la similarité. Lysander excelle dans un milieu où tous les regards sont rivés sur lui. Appartenir à quelque chose ne lui suffit pas. Avec Lysander, il est toujours question de s'élever au dessus de l'adversité afin de mieux briller. Sa créativité n'ayant pour seule égale la supercherie de son esprit, c'est naturellement vers des études de musique et de marketing que ce brun imprévisible a décidé de se tourner. Fraîchement diplômé de l'université, le voilà qui tente de nouveau d'atteindre les étoiles, encore et toujours dans l'objectif de briller, sans se rendre compte que son éclat est à son summum lorsqu'il se permet d'être lui-même, sans décorations. Il se suffit à lui-même.

Bisexuel, son coeur n'a pour limites que celles de ses goûts et de sa confiance. L'originalité et l'ouverture de son âme s'étend à ses draps et pourtant personne ne sait qu'il est autant capable de céder aux charmes d'une elle qu'à ceux d'un il. Ou de moi. Habitué à rejeter les systèmes et à se jouer des étiquettes, il ne se permettrait jamais de s'enfermer dans une case. Il est célibataire, ou bien c'est compliqué, parce que l'amour n'a rien d'un havre de paix avec lui. De classe modeste, il a toujours été fier de pouvoir se débrouiller seul, sans avoir besoin d'aide quelconque. Son obstination lui empêchant systématiquement d'accepter la défaite ou de s'avouer vaincu, même lorsque cela s'avère être nécessaire. Je suis bien placé pour pouvoir en témoigner: je l'ai toujours vu survivre à tout obstacle ayant décidé de lui barrer la route, même ceux qui semblaient les plus insurmontables. La force de son esprit est en parfaite contradiction avec la sensibilité de son âme. Voilà ce que j'ai trouvé en lui: une délicieuse oxymore, une divine contradiction.
groupe ◈ USUAL SUSPECTS, parce que c'est un garçon qui ne vit que par son cœur, par ses pulsions et par son instinct. Il a toujours fait fi des règles qui ne lui correspondaient pas. Il est capable de tout, du meilleur comme du pire.
Wish
we could turn back time to the good old days
Criminal record
you're the judge, set me free
Lys n'a pas de casier judiciaire, du moins, il s'est toujours débrouillé pour ne pas en avoir. On ne peut pas dire que c'est le plus gros délinquant du monde, disons juste qu'il a sa propre conception des choses biens et des choses mauvaises. Prenez par exemple, la plus grosse connerie qu'il ait faite - c'est ainsi qu'il l'appelle : Avant de s'envoler vers les US, il a volé une guitare très chère dans un magasin local de Liverpool. Il considère qu'il s'offrait un petit cadeau de départ et jusqu'ici il ne s'est pas fait prendre et ses parents n'ont jamais entendu parler de la police. Pourquoi se priver, il n'avait pas les moyens à l'époque de toute façon.
Sinon, il a souvent fini en cellule de dégrisement, non pas parce qu'il était trop saoul mais parce qu'il a le poing facile. Lys a la colère facile de toute façon alors la moindre chose qui l'énerve, il s'acharne dessus. Malheureusement, c'est souvent autrui.
Enfin comme tout le monde, il a fumé le joint, principalement dans les enceintes d'écoles, c'est toujours meilleur. S'il a dû se faire attraper une fois ou deux par les supérieurs, ça n'a jamais valu un tour chez les autorités. Aujourd'hui, Lysander essaie de se tenir à carreau car, grâce à son métier, il est sur le devant de la scène. Ça ne l'empêche pas de continuer à laisser sa colèr et ses instincts égoïstes faire quelques écarts quand ça lui chante.
Black mirror
los angeles perfect disorder
Prénom/pseudo So' alias Dandan, toujours.  
âge/anniversaire 25 ans présentemment, du 21 février.
Pays France, toujours.
Présence Quotidienne, mais un peu moins pour le rp.
Personnage Inventé du plus profond de mon cœur de drama.
Intrigue A la vie, à la mort.
Où as-tu trouvé le forum ? Je me suis montrée la voie.
Qu'en penses-tu ? Bah je sais plus trop en fait...
Newsletter nope, je le fais avec mon premier compte.
En cas de suppression Si je dois partir, je déciderai du sort de mon personnage.
Ta plus grande peur vis à vis du forum Que Lys ne devienne pas un grande star.
Autre chose ? #DIVAISBACK
Bottin
Code:
<span class="bottinpris">◼️ Aaron Johnson</span> • Lysander E. Foster

________________


if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1374-lysander-everybody-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t569-lys-it-s-my-own-design#8671 http://perfectdisorder.forumactif.org/t570-lysander-foster-213-824-564#8674
Date d'inscription : 29/08/2016
Messages : 106
Avatar : Aaron Johnson
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Dim 26 Fév - 22:58

Lane boy
call me back
you're the judge, oh no, set me free
TWO SIDES OF ONE COIN - 16 ans.

Les deux silhouettes identiques se glissèrent dans la porte entrouverte de cette salle de classe désaffectée là où personne ne saurait les trouver. A cette heure-ci, les élèves du lycée public de Liverpool profiteraient de leur pause pour envahir les pelouses vertes et jouir du soleil éclatant mais frais. Un regard par-dessus leur épaule avant de refermer la porte, à l’abri de tout regard autoritaire. La sonnerie retentirait d’ici une dizaine de minutes et c’était alors la seule occasion accordée à Lukah et Lysander pour qu’ils puissent passer du temps ensemble. C’était toujours difficile de séparer une telle paire surtout pour de longues heures de sciences pour l’un et d’histoire pompeuse de l’art pour l’autre. Ainsi ils s’étaient rapidement créé cette routine : se rejoindre ici et partager le joint de la fraternité tout en se racontant tout et rien pourvu qu’ils aient l’impression de vivre la même journée. Sans attendre, Lukah allumait déjà le mégot prohibé mais tellement salvateur tandis que Lys s’occupait d’ouvrir légèrement la fenêtre pour qu’aucune odeur suspecte ne s’imprègne dans la pièce. Aussitôt ce dernier se posta aux côtés de son frère qui s’offrait la première taffe. Ils avaient beau avoir des caractères paradoxales et opposés, faire les 400 coups ensemble dans la légalité ou non avait toujours été une particularité inhérente aux Foster. Jamais l’un sans l’autre, quitte à se faire prendre, il ne s’agissait toujours de deux coupables. Mais ils étaient malins et jusqu’ici, personne n’avait découvert le pot aux roses. Lys piqua la cigarette roulée des doigts de son frère et souffla l’épaisse fumée près de la fenêtre. Son regard bleu balaya la cour bondée avant qu’il ne se décide à parler. « La mère Johnson veut qu’on reprenne un tube des Beatles pour la semaine de charité. Devine qui fut l’élu ? » Se targua-t-il en adressant un sourire orgueilleux à Lukah. Seul son jumeau était capable de lire à travers ses mots vaniteux pour deviner combien il était fier d’avoir travaillé autant pour cette tâche. Comme d’habitude Lukah se raillait de la Mrs Johnson et tous deux ricanaient à l’unisson, en un seul rire harmonieux et franc. C’était certainement les dix minutes durant lesquelles Lys se sentait le plus lui-même. Si près, si proche de son frère. Parfois un seul contact visuel suffisait à ce qu’ils ne se comprennent. Il fallait croire qu’ils étaient faits pour ça, la gémellité sans réserve. Le joint passait de main en main. Celles-ci identiques aussi, excepté les doigts de Lys marquaient déjà la corne due aux nuits entières à gratter les cordes de sa guitare. Dès que Lukah prenait la parole et contait à son tour le récit de sa matinée, Lys prenait toujours le temps de détailler chacun de ses traits, de se retrouver dans ses mimiques adolescentes. Ils nourrissaient les mêmes ambitions d’ailleurs, quitter Liverpool, connaitre l’épanouissement et ce toujours en partageant chaque instant de leur vie. La sonnerie stridente extirpa soudain les Foster de leurs rêveries. Lys s’empressa d’écraser le mégot sous un pupitre en bois avant de le jeter par la fenêtre. Alors que Lukah allait disparaitre de nouveau, il accourut jusqu’à lui, l’attrapant par l’épaule. « T’as pas le sens du style mec, noue-la cette foutue cravate. Tu comptes être aussi négligé en Amérique ? » Et alors Lysander le coquet resserra la cravate de l’uniforme de Lukah, en profitant pour l’étrangler légèrement. Avant de se faire assassiner, il lui asséna une tape dans le dos et se fondit dans la foule après un dernier clin d’œil complice.



THE HEAD FLED AWAY - 23 ans

Lukah avait osé. Lukah partait, l’abandonnait après quelques années seulement à l'université de Los Angeles. Assis en tailleur sur son lit, une mine de déterrée traduisant sa nuit blanche, Lysander parvenait à peine à se contrôler. Chacun de ses gestes était emprunt de cette rage tremblante, de cette fureur silencieuse qui dévorait son âme d’artiste. Il n’avait même pas pu composer. Il avait mal, tellement mal et son jumeau était bien décidé à prolonger ses souffrances. Toc, toc. La réponse fut immédiate, d’une voix amère. « Dégage Lukah, je dors. » Il ne voulait pas le voir ni l’affronter. Faire face à sa fierté mal placée de grand altruiste qui partait à la conquête des autres. A travers la porte, s’éleva la voix trop paisible de son frère. « Je voulais juste te dire au revoir avant de partir. » Jubilait-il vraiment de cet adieu ? De voir dans quel état il avait mis son propre sang ? « J’m’en carre de ton au revoir, t’as voulu tracer ta route, trace. » Elle était bien loin l’aventure à deux, le soutien indéfectible que représentait Lukah. Désormais, il voulait faire route seul alors qu’il y a quelques jours, Lys pensait encore pour deux. Finalement la porte s’ouvrit et les yeux bleus cernés daignèrent à peine se lever sur la silhouette à l’entrée de sa chambre. « Putain Lys, c’est vraiment comme ça qu’on doit se quitter ? » A vrai dire l’âme du musicien avait imaginé un adieu bien plus dramatique, un au revoir fraternel et touchant. Mais le cœur brisé du jumeau abandonné ne pouvait se résoudre à donner une fin heureuse à cette trahison. Lys bondit soudain hors de son lit, n’acceptant plus cette position de faiblesse. Et alors il cracha, ses mots dépassant comme toujours sa pensée. « Ouais c’est comme ça qu’on se quitte ! J’veux pas d’un frère comme ça. » Des mots stupides, des mots jetés comme ça rien que pour le plaisir de blesser. Dieu qu’il voulait le frapper. « Tu peux pas dire ça. » Lukah flancha à peine, toujours plus digne. « T'es qu'un sale gamin égoïste, il faut que tout se passe comme tu l'as décidé ! Si on ne se plie pas aux désirs de Monsieur, plus rien ne va, tu sais quoi, j'en ai marre de ton attitude à la con. Tu te préoccupes seulement de ta petite personne et ce que je veux moi t'en a quelque chose à foutre ? Tu sais quoi, moi non plus je ne veux pas d'un frère comme ça. » Et le retour du boomerang fut davantage destructeur. Lys avait toujours trop tenu à leur paire, trop compté sur ce pilier pourtant psychique entre eux. « Ah c'est moi l'égoïste ? On est pas partis ensemble, on a pas rêvé ensemble peut-être ? J'ai abandonné Liverpool tout seul pour penser qu'à ma gueule ? Sitôt que l'opportunité de fuir se présente, tu fonces ? » Il s’était avancé vers lui, avait pointé un doigt accusateur sur son torse. Il avait besoin de le toucher une dernière fois, espérant atteindre enfin son âme de frère. « Bien entendu monsieur est parfait. Il croit faire ça pour le bien de l'humanité pour faire bouger les choses. Tout ce que tu bouscules ici c'est nous deux et ça juste pour ton petit plaisir d'humaniste écolo à la con. Tu vas foutre en l'air une année de bourse, une année d'économies des parents et c'est moi l'égoïste ? T'es qu'un hypocrite de merde Lukah. » Il avait toujours été trop honnête, trop parfait pour en demeurer sincère. Il n’avait aucun défaut apparent et c’était bien ça son principal vice. « Tu n'as jamais compris hein ? Tu te vois grand musicien, moi grand chirurgien ... mais ça c'est ton rêve Lys, pas le mien et je ne me sentirai pas coupable pour ça. » Cette fois-ci il ne réagissait plus aux caprices de Lys et le repoussait d’un geste placide qui eut l’effet d’une claque sur l’orgueil du musicien. « J'espère que tu comprendras un jour. » Et alors que Lukah se retourna pour le quitter à tout jamais, au profit d’autres, Lys s’élança rapidement vers lui pour le pousser violemment contre la porte. « J’espère que tu te planteras là-bas. » Il se fit repousser mais il ne s’interrompit pas pour autant. « Et que tu comprendras ce que t'as laissé derrière toi. » Ton sang, ton âme sœur, ta moitié. « Si c'est tout ce que tu me souhaites ... » Lukah disparut derrière la porte après ce dernier regard plein de ressentiment qui trouva son chemin rapidement dans l’être de Lys. Les poings serrés, la respiration haletante, il attendit presque patiemment que la porte du taxi à l’extérieur ne claque. Enfin il laissa éclater sa douleur. Attrapant une paire de ciseaux qui trainait non loin de lui, il attaqua alors frénétiquement le bois de la porte, la plantant d’autant coups que possible. Les larmes ne coulèrent pas sur ses joues mais bordaient l’orée de ses yeux bleus rageurs. Il se laissa théâtralement tomber le long de la porte, réprimant les sanglots menaçants. Son regard fureta sa chambre à la recherche d’un réconfort, d’un souvenir de l’être qui venait de l’abandonner. Lys croisa alors son propre reflet dans un miroir. Se redressant à la hâte, il s’approcha de celui-ci, les ciseaux toujours en main. Ce fut à la ressemblance avec son jumeau qu’il s’attaqua, à ce visage presque identique qu’il ne supportait plus. D’un geste déterminé et violent, il saisit plusieurs mèches de cheveux sur le côté de son crâne pour les couper brutalement. Chaque fois qu’ils tombaient, son cœur s’allégeait. Au fur et à mesure, la mémoire de Lukah s’effaça de son reflet. Lys laissa plusieurs boucles retomber sur son front en une espèce de banane. Il finit par rabattre les mèches plus courtes sur les côtés avant de les gominer pour qu’elles ne tiennent en place. Se démarquer de lui à tout jamais, le châtier de son absence voilà sa nouvelle aspiration…

THE TAIL REMAINED - 25 ans

« C’est pourquoi je compte bien représenter les Phi Epsilon comme il se doit et ainsi revaloriser notre image d’excellence sur ce campus. Epsilon, c’est pas Phini ! » Lysander scanda-t-il dans son micro, le poing levé. Il était fier de son slogan complètement décalé et stupide, une devise qui le caractérisait bien mais qui soulignait également l’engagement qu’il prenait auprès de sa confrérie maintenant qu’il venait d’en être élu le chef de file. Tandis que tous ses confrères l’applaudissaient, comme prévu, Lys s’empara de sa guitare pour chanter un morceau. Ses boucles tombaient en masse devant ses yeux bleus si bien qu’il était parfois obligé de les rabattre en arrière durant la musique. Ce geste il l’avait connu de nombreuses fois, il l’avait vu s’exécuter un nombre incalculable de fois. Excepté que le profil de son auteur avait été la sienne, sans être la sienne. Alors qu’en secret, il se mit à chanter les paroles qu’il avait spécialement écrites pour son jumeau Lukah lorsque celui-ci était parti la première fois, l’image de son second départ définitif envahit son imagination. Ce dernier avait attendu le jour des résultats de l’élection des Phi avant de partir dans le plus grand des secrets, sans même un au revoir. Ils savaient tout deux que l’adieu aurait été aussi déchirant que le premier. La joie d’être élu chef des Phi avait été détruite par la fuite de Lukah de l’UCLA, peut-être même des Etats-Unis même. Sa moitié est partie, laissant une crevasse deux fois plus grosse que la première. Il avait beau être assis face à des frères de cœur qui le soutenaient, il ne se sentait pas soutenu. Il essayait de se dresser fièrement, de faire office du pilier d’une confrérie entière alors qu’il venait de perdre la propre base de son existence. Au moment même où ils s'étaient retrouvés, enfin unis dans leur avenir, ils avaient été séparés. In spite of all the heartache, that you may cause me... Il ne lui en voulait pas, il n’avait plus la force de lui en vouloir. De vouloir s’échapper de cette vie encadrée, de ce jumeau insupportable et indigne qu’il avait été. A travers cette chanson, il faisait vivre un peu plus le souvenir de son frère. A travers son visage qui ressemblait de plus en plus au sien, il essayait de garder un peu plus de son âme en lui. Son audience aurait pu croire à l’émotion d’avoir été choisi, après tout Lys avait toujours été un petit con qui aimait s’emporter pour rien. Mais c’était bel et bien la tristesse de devoir fêter cette victoire seul qui le rongeait. Entièrement seul alors que ses yeux bleus s’égarèrent sur ses initiales gravées dans le bois noble de sa guitare. Peter n’était pas là non plus. Peter n’était pas caché parmi les siens pour le féliciter. Peter aussi en avait eu assez de ses caprices, de ses éternelles insatisfactions. Peu à peu, les gens qu’il aimait se détournaient de lui et peut-être qu’en se présentant à la tête des Phi Epsilon, Lysander avait recherché un peu plus d’amour. Pourtant il se dédierait entièrement à leur cause, il l’avait clamé haut et fort. Et alors qu’il achevait son morceau relativement court, relevant son visage illuminé d’un sourire arrogant, il regrettait de ne pas pouvoir le dire. Il se serait entièrement dédié à l’un comme l’autre. Il aimait son frère, il aimait Peter. Quel était le mal au fond ?
I'll do anything for you, anything you want me to, if you'll be true to me.

________________


if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically.


Dernière édition par Lysander E. Foster le Dim 26 Fév - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1641-santiago-money-makes
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 486
Pseudo : Chucky / EsterC
Avatar : Alexis Ren
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Dim 26 Fév - 23:02

Le plus beau, marry me

________________

   
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1374-lysander-everybody-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t569-lys-it-s-my-own-design#8671 http://perfectdisorder.forumactif.org/t570-lysander-foster-213-824-564#8674
Date d'inscription : 29/08/2016
Messages : 106
Avatar : Aaron Johnson
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Dim 26 Fév - 23:05


________________


if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1372-alice-money-makes-he http://perfectdisorder.forumactif.org/t273-alice-good-when-we-re-together http://perfectdisorder.forumactif.org/t279-alice-213-547-0024 http://perfectdisorder.forumactif.org/t671-alice-collins-alicemalice http://perfectdisorder.forumactif.org/t282-alice-collins-alicemalice#1933
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 496
Pseudo : elea. // eugénie
Avatar : emily didonato
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Dim 26 Fév - 23:11

Oh oui, c'est toi le plus beau, le plus génial, le plus merveilleux des cousins, mon Lys d'amour

________________


Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les événements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée.⠀⠀⠀⠀⠀Austen




Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1334-sacha-i-m-bulletproo http://perfectdisorder.forumactif.org/t1363-sacha-lets-be-clear-i-ll-trust-no-one http://perfectdisorder.forumactif.org/t527-sacha-lewis-213-482-8615
Date d'inscription : 14/07/2016
Messages : 1545
Pseudo : Tik Tok
Avatar : Rosie Huntington-Whiteley
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : C'est compliqué

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Lun 27 Fév - 8:41

Oh non, le râleur est de retour. :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1335-kai-nom-d-un-anti-vi http://perfectdisorder.forumactif.org/t1336-kai-norton-on-roule-notre-bosse-ensemble#26900 http://perfectdisorder.forumactif.org/t285-kai-norton-213-482-6262#2004 http://perfectdisorder.forumactif.org/t286-kai-norton-kenor#2015
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 1622
Pseudo : Nana / Ananas
Avatar : Adam Senn
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Lun 27 Fév - 22:23

J'aime toujours autant ce personnage On se dépêche de faire sa fiche le vieux Phi

________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1374-lysander-everybody-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t569-lys-it-s-my-own-design#8671 http://perfectdisorder.forumactif.org/t570-lysander-foster-213-824-564#8674
Date d'inscription : 29/08/2016
Messages : 106
Avatar : Aaron Johnson
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Mar 28 Fév - 7:03

@Eva Milano La plus belle, ne nous marions pas, notre vie sera plus belle ainsi.
@Alice Collins Redis-le encore, tout le monde n'a pas bien entendu. Ma plus belle cousine, la plus talentueuse, la plus chagasse, la plus seks. La plus, quoi.
@Sacha Lewis Tu sais ce qu'il te dit, le râleur ? rentre à la maison.
@Kai Norton Et Lys aime toujours autant détester Kai, rien que pour le principe. :sisi: :sisi: Merci honey, bah j'ai fini figure-toi, c'toi qui valide ma suprêmeté dans ce monde ?

Et voilà, Lysander Eliott Foster fait encore des ravages...

________________


if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t155-meghan-you-ll-never-b http://perfectdisorder.forumactif.org/t1451-meghan-green-light#29179
Date d'inscription : 11/08/2016
Messages : 450
Pseudo : Beylin
Avatar : Gigi Hadid
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Mar 28 Fév - 8:22

Welcome to los angeles
don't worry baby
admin référent : Meghan
My thoughts Cette fiche, ce personnage je peux pas        Déjà il y a trop de feels  par ici   La partie dans laquelle tu décris le départ de Lukah est juste magnifique, j'adoooore les contradictions de Lysander entre la façon avec laquelle il agit et ce qu'il ressent vraiment   On voit bien l'évolution du personnage et je suis toujours aussi fan de ton style     T'as des formules trop jolies que je suis jalousie devant     L'introduction est superbe également et j'adore le paragraphe sur le casier judiciaire    Faudra vraiment qu'on joue notre lien un jour  
Welcome ! La validation de ta fiche marque officiellement ton entrée dans la famille LAPDienne. Toutes nos félicitations ! Nous sommes certains que tu passeras un excellent séjour parmi nous et que tu trouveras rapidement ta place au sein de notre communauté. Pour t'aider, voici une petite liste de liens utiles qui devrait te permettre de trouver tous les sujets importants pour bien commencer ton aventure.

   Premiers pas sur le forum Avant tout, il est important de se familiariser avec les détails techniques du forum. Si tu ne l'as pas encore fait, n'hésite pas à lire les différentes annexes qui te permettront de mieux situer ton personnage dans l'univers du forum.

   - Questions / Suggestions
   - Les sujets à ne pas manquer
   - Annexes
   - Devenir un tueur
   - Gestion des points
   - Comprendre les taux de suspicion
   - Suivi des intrigues

   Se tisser des liens Il est temps de passer à l'étape suivante: celle de l'intégration. Nous savons ô combien il peut être effrayant et difficile de trouver sa place sur un nouveau forum, ce qui explique pourquoi nous tenons impérativement à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que tu sauras trouver ta place au sein de notre famille. Chaque membre compte à nos yeux, car vous apportez tous quelque chose d'unique au forum. De nombreux systèmes sont en place pour faciliter ton intégration et il est évident que tu peux contacter un administrateur en cas de besoin. Nous te souhaitons bonne chance, bien que nous sommes persuadés que tout se passera bien pour toi: n'aie pas peur, nos membres sont tout sauf méchants ! Un système d'admin référent existe également sur le forum pour t'aider au mieux dans ton aventure.

   - Admin référent
   - Fiches de liens
   - Demandes de RP

   Autres liens utiles Sont regroupés ici d'autres sujets qui pourraient t'être utiles durant ton séjour parmi nous. Si les pré-liens coûtent des points, nous aimerions t'offrir ton premier pré-lien gratuitement afin de te remercier d'avoir choisi de t'inscrire sur LAPD. N'hésite pas à découvrir les autres sujets que nous avons soigneusement préparé pour nous assurer que ton expérience parmi nous resterait inoubliable.

   - Créer un pré-lien
   - Créer un scénario
   - Réseaux sociaux
   - Carte de Los Angeles
   - Commande d'avatars

   Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui ! Ne t'inquiète pas pour ton avatar, nous le recenserons automatiquement pour toi, pense cependant à vérifier que tu n'as pas été oublié après validation, sait-on jamais. Si jamais tu cherches quelque chose qui n'a pas été mis en avant dans ce sujet, n'hésite pas à contacter un membre de l'équipe administrative : nous nous ferons toujours un plaisir de te répondre dans les plus brefs délais.

   Sur ce, nous te souhaitons un excellent séjour parmi nous, enrichi par des sujets passionnants et des rencontres inoubliables,

   Affectueusement,
   Le staff
   

________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1641-santiago-money-makes
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 486
Pseudo : Chucky / EsterC
Avatar : Alexis Ren
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)

Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   Mar 28 Fév - 8:29

Je suis déçue #dramaqueen #capricieuse

________________

   
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world   

Revenir en haut Aller en bas
 

LYSANDER ▶ everybody wants to rule the world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» World Mini Raids / Route 66 // 1 an après : page 23
» World Séries by Renault : Magny Cours 2010
» [Blog] New DS World
» Maillots internationaux (World Cup 2010)
» world carp classic


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Autour du jeu :: Fiches de présentation :: Validées