Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 NIKA ▶ i know that i won't surrender

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1337-nika-i-know-that-i-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t1351-nika-si-t-as-pas-de-curly-prends-un-ami
Date d'inscription : 26/02/2017
Messages : 26
Pseudo : gwynplaine
Avatar : stav strashko
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:05

Nika Hemingway-Strikes
i can’t help but be wrong in the dark 'cause I’m overcome in this war of hearts i can’t help but want oceans to part  'cause I’m overcome in this war of hearts
Perfect Disorder
Surname Hemingway
First name Nicolae
birthday 04/01/1991, Kazan, RU
age Vingt-six ans
origins Britannique
sexual orientation Asexuel
relationship status Père célibataire
university Master de maths, inachevé
money maker Sans emploi
Social climber Modeste

Première chose à laquelle tu penses au réveil Café
Première chose que tu fais en rentrant le soir Souffler
Une musique qui te fait changer d’humeur en un rien de temps Bohemian Rhapsody, Queen
L'activité qui te remonte toujours le moral Shopping
Si ta vie était un film, ce serait: Le Terminal

Ce qui te fait le plus facilement pleurer La peur
Ton plus grand complexe Aucun
Ta plus grande fierté Mon fils
Ton mot préféré Pancakes
Le meilleur motif pour raccrocher au nez de quelqu'un au téléphone, à tes yeux La colère

Définis-toi avec une expression Sometimes the only way to stay sane, is to go a little crazy
Ta personnalité en un mot  Compliqué
Ta personnalité (au lit) en un mot  Inexistant
Plutôt sexe ou abstinence ?  Abstinence par l'indifférence
Tu as le pouvoir de changer le monde. Que fais-tu ?  Il y a tellement de choses à changer qu'il faudrait être fou pour penser qu'une seule action changerait quelque chose



Who are you ?
you're the judge oh no
Nika est né sous le prénom de Nicolae, seul vestige de l'existence d'une génitrice quelque part en Russie. Il a été adopté bébé par les parents Hemingway et a donc dès son plus jeune âge vécu dans les beaux quartiers londoniens sans jamais manquer de rien. Né le 04/01/1991, il a maintenant vingt-six ans et sa situation amoureuse est très simple à comprendre : il est difficile d'être en couple quand on est asexuel, il se retrouve donc le fier père célibataire d'un petit Cillian qui fêtera prochainement son deuxième anniversaire. Avant l'accident de voiture qui lui coûta un an de sa vie il étudiait dans un master de mathématiques dans lequel il excellait mais il n'est pas dit qu'il reprenne ses études ; en effet Nika se retrouve dans une situation financière très modeste et ferait peut être mieux de se trouver un emploi ... Tout ça reste encore à voir. Son caractère ? Je dirais que c'est un personnage assez secret, introverti, il n'aime pas qu'on se mêle de sa vie. Mais une fois qu'on le connaît un peu on découvre un homme passionné, qui s'investit à fond dans ce qu'il entreprend, qui aime et donne sans compter en plus d'être loyal et d'une fidélité à toute épreuve à ceux qui ont réussi à obtenir sa confiance - mais vu son caractère méfiant envers les autres ce n'est pas une chose facile à acquérir.
groupe ◈ Les innocents. Je vois bien Nika reprendre ses études mais plutôt en ingénierie, ce qui une fois diplômé le fera partir vers le groupe des scientifiques, mais pour l'instant il a passé un an entre vie et mort alors il est même pas au courant de la vague de crimes quoi ...
Wish
we could turn back time to the good old days
Criminal record
you're the judge, set me free
Vols et infractions en matière informatique. Nika avait besoin d'argent pour payer ses études et il avait un ordinateur sous les doigts ... Pourquoi se priver alors que les riches ne se rendent jamais compte de toute façon qu'il leur manque de l'argent ? Le FBI n'a bien sûr pas aimé sa petite magouille qui consistait à fouiller un peu dans la banque fédérale et il aurait pu finir en prison pour les modiques sommes obtenues - quelques dix ou douze millions - mais à la place ils ont préféré lui offrir une occasion de se racheter. Occasion qu'il a saisie au vol mais si ça lui a évité la prison, son casier ne sera jamais effacé.
Black mirror
los angeles perfect disorder
Prénom/pseudo Chaton, princesse ...
âge/anniversaire 25 ans, 21/04
Pays France
Présence Quotidienne
Personnage Inventé
Intrigue Non, c'est trop tôt
Où as-tu trouvé le forum ? J'immigre depuis Frat'
Qu'en penses-tu ? CF. la newsletter
Newsletter Oui
En cas de suppression acceptes-tu que ton personnage puisse devenir une des victimes en cas de suppression ? Oui mais faut tuer Cillian avec
Ta plus grande peur vis à vis du forum Aucune
Autre chose ? Nope
Bottin
Code:
<span class="bottinpris">◼ STAV STRASHKO</span> • Nika Hemingway-Strikes


Dernière édition par Nika Hemingway-Strikes le Dim 26 Fév - 15:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1337-nika-i-know-that-i-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t1351-nika-si-t-as-pas-de-curly-prends-un-ami
Date d'inscription : 26/02/2017
Messages : 26
Pseudo : gwynplaine
Avatar : stav strashko
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:05

Lane boy
call me back
you're the judge, oh no, set me free
La vie. Donner la vie, pour beaucoup, est le plus précieux don que Dieu ait donné aux femmes ; si Maria aurait pu être d'accord avec cette idée elle ne pouvait qu'admettre que quand on vit dans la rue et qu'on se prostitue pour trois fois rien, avoir un bébé est un sacré handicap - si encore ses parents avaient l'argent pour le récupérer ce petit être elle aurait pu s'arranger avec eux. Mais non. Ils étaient au moins aussi misérables qu'elle et cela ne l'arrangeait en rien. Et elle n'avait même pas l'argent nécessaire pour avorter ! Elle avait soupiré. Prié pour qu'il arrive quelque chose à ce petit garçon qu'elle ne pouvait pas voir s'inviter dans sa vie. Volé des médicaments censés l'aider à supporter sa grossesse indésirable et calmer ses nausées. Rien ne s'était produit. A six mois, elle était toujours aussi enceinte - et de plus en plus grosse, ce qui n'arrangeait pas ses affaires. C'est finalement une discussion suivie à mi-voix entre deux passantes qui lui accorda une solution : l'adoption. A ce qu'elle comprenait vaguement de ses notions d'anglais, beaucoup d'étrangers venaient sur le sol russe recueillir des bébés, faisant leur bonne action en les sortant d'une vie triste à souhait, pour que leurs maisons solitaires reprennent vie. Bon ... Bien sûr, trouver une agence d'adoption qui accepte un bébé dont la mère est sous-alimentée, peut être malade, fumeuse et buvait de l'alcool ne fut pas une mince affaire : trop de chances que ce garçon soit mal foutu. Elle avait alors dû commencer à être une génitrice saine - plus de clopes, plus d'alcool - et entamer un suivi médical pour qu'on lui accorde une certaine crédibilité : elle avait bien attaqué son huitième mois quand elle trouva les parents américains, riches, qu'elle cherchait. Cinq mille euros pour être débarrassée de ce bébé ? La meilleure affaire de toute sa vie. Les parents ? Bah. Ils étaient riches, donc le gosse aurait forcément une belle vie en Angleterre. Il s'en sortait bien lui aussi - ou du moins assez pour qu'elle soit en paix avec sa conscience.

De l'argent. Vous savez l'importance que ça a de l'argent, dans la vie d'un enfant ? Aucune. Absolument aucune. Nika aurait volontiers abandonné tout l'or du monde pour avoir le droit à ne serait-ce qu'à un sourire de ses parents - mais ceux-ci étaient toujours tellement absorbés, ils avaient toujours tellement mieux à faire que de s'occuper de lui ou de son frère. Enfin "ses" frères ; l'ainé ne les portait que tellement peu dans son cœur RJ et lui que finalement, le blond hésitait à le voir comme un grand frère. En fait ce fils biologique était hautain et méprisant avec eux, les deux fils adoptés qui n'étaient que les jouets temporaires d'un couple mal marié : ils avaient pouponnés et s'étaient lassés de leurs existences comme on se lasse trop vite d'un jouet démodé, et alors plus rien ne put les pousser à même un regard qui ne soit pas blasé. Enfant, on ne comprend pas ces choses là. Alors Nika se demandait souvent ce qu'il avait fait de mal - RJ réussit pourtant à lui faire comprendre que ce n'était pas lui le fautif de l'histoire, et le blond en garda pour son frère une certaine reconnaissance. Puis ... A défaut d'avoir une vraie famille, qui ressemble à celle des portraits unis qu'on tire tous les ans, il avait une nourrice qui pensait à leur donner à manger, des jouets à volonté et un super frangin ! Mais que n'aurait-il pas donné pour avoir de vrais parents ...

Grandir dans la plus grande indifférence de la part de ses parents et sous les coups bas, méprisants, de son aîné avaient au moins des répercussions positives dans la vie de Nika : si il pleurait souvent le soir en regrettant que sa mère biologique l'ait mis à l'adoption, leur attitude détestable et incompréhensible avait au moins pour mérite de lui apprendre la solidarité avec le benjamin, RJ, puisque ces deux-là subissaient le même mépris de la part du reste des Hemingway. C'était comme si avoir été désirés au point que les parents fassent des démarches d'adoption, le fait qu'ils soient là avait suffi à fatiguer des parents qui avaient toujours préféré les mondanités et le luxe - whisky de collection et haute couture - à ces deux intrus qu'ils avaient choisis et invités dans leurs vies. De plus, à l'adolescence, le même combat unit les deux adolescents : celui de leur poids. Si l'obésité de RJ n'avait jamais empêché l'affection de Nika, celui-ci dut faire face à un métabolisme si actif qu'il en restait maigre, follement maigre, au point même parfois d'en faire des malaises. Mais ensemble, ils se donnèrent le courage non seulement d'affronter les critiques et les railleries mais aussi de combattre leurs démons en apprenant à maîtriser leurs corps respectifs. Cela prendrait des années. Certes. Mais ils avaient au moins la chance de pouvoir affronter tout cela ensemble.

L'adolescence est, dans neuf cas sur dix, un passage difficile autant pour l'adolescent lui-même que pour toute forme d'autorité qui essaie de se lever sur son passage : parents, professeurs, policiers ... L'adolescent typique en veut au monde entier et refuse de se laisser dicter sa conduite. L'adolescent typique ne connaît que ses propres règles et ne reconnaît que ses propres limites. Nika était de ceux-là. Ainsi, ses connaissances en maths et en informatique - les codes n'étant, selon lui, qu'une suite logique aux mathématiques - lui permirent d'enfreindre allègrement toute forme de légalité tant que cela lui rapportait quelque chose ; principalement, de faire enrager les gens. Mais surtout il fallait l'avouer : il était un vrai petit con. Renvoyé en moins d'une semaine de toutes les écoles publiques, embarqué plusieurs fois en garde à vue pour des blagues douteuses - et parfois dangereuses -, tout était bon pour se faire remarquer et gâcher la tranquillité dorée de ses parents. Est-il nécessaire dire combien ces tentatives échouaient sur le long terme ? Elles ne servaient toutes qu'à faire un peu plus de lui un paria, l'éloignant toujours un peu plus de cette famille adoptive qui ne voulait finalement pas plus de lui que lui ne voulait d'eux. Alors il fit la seule chose qui sembla normale : il prit son ordinateur, vida son compte en banque ... et partit. En pleine nuit. Sans rien dire. Mais quitte à ce que personne n'en ait rien à faire de lui, autant qu'il vive sa vie ailleurs.

Le problème de devoir se débrouiller seul quand on a que dix-huit ans ? La plupart du temps, on fait n'importe quoi. La notion de bien et de mal est pourtant bien définie à cet âge et la majorité nous donne accès à certaines facilités ... Mais on ne fait pas forcément les bons choix. Après avoir choisi un appartement mal décoré en plein centre ville de Los Angeles avec son frère RJ, Nika s'accorda alors à dire que sans salaire il n'allait être qu'un poids pour son aîné - et ça c'était catégoriquement hors de question. Si il avait été assez intelligent pour atteindre d'avoir terminé le secondaire avant de claquer la porte de papa/maman, son cerveau fit rapidement le tour de ses possibilités : ou il se trouvait un boulot sous-qualifié et paierait difficilement les factures ou il continuait ses magouilles sur son ordinateur et ils vivraient confortablement, sans avoir à se soucier de quoique ce soit. Mais généralement, quand une escroquerie bien montée vous permet de voler douze mille dollars en un clic, directement de la banque fédérale américaine, vous avez à peine le temps de voir votre compte se renflouer que vous vous retrouvez menottes au poignet. Bien sûr, le blond trouva que c'était cher payé que de se retrouver au poste pour une histoire de quelques milliers quand le pays disposait de millions - officiellement, et officieusement encore plus sur des comptes off shore - et essaya bien de se rebeller. Mais la prison ? Okay, il était peut être naïf d'avoir pensé qu'ils ne feraient que lui confisquer son ordinateur. Mais il ne pouvait pas aller en prison pour quelques dollars ?

La première question qu'on se pose quand on vous impose un changement radical de vie, c'est inévitablement : "est ce que c'est ça, ma vie ?". Et inévitablement vint un temps où ce fut le tour de Nika de se poser la question. Il avait espéré que reprendre ses études et arrêter ses petites activités pendant un temps calmerait la police - qu'ils se lasseraient de le surveiller et qu'il aurait ensuite la paix. Et il se retrouvait maintenant à s'inscrire dans un master, visant le doctorat, pour ensuite devoir travailler pour le gouvernement ; une cellule devait probablement l'attendre au moindre faux pas vu comme il était surveillé. Bordel. Il avait l'impression qu'une horde de piranhas lui collait aux fesses. Mais soit. Les maths ne l'avaient jamais spécialement dérangé alors si il fallait en être diplômé pour leur faire plaisir, alors il ferait ce foutu master. Non seulement il en était largement capable mais en plus il sortirait major de promotion juste pour faire rager ces imbéciles d'inspecteurs qui l'avaient pris pour un moins que rien. Bon ... Cette stabilité - quoique déroutante - n'avait pas que des mauvais côtés. Les fêtes étudiantes étaient sympas, il avait réussi de semer cette petite brune un peu trop collante et trop amoureuse quelque part entre la deuxième et la troisième année, celle-ci lui préférant un leader de fraternité plus populaire, et il avait même réussi à retrouver RJ. Enfin ... Celui-ci avait tendance à se laisser aller à faire n'importe quoi mais ils arrivaient quand même à passer des moments à eux comme ils l'avaient tant fait avant. Complicité fraternelle. Alors même si Nika avait du mal à se faire à cette vie trop lisse, trop sage, qui l'enfonçait dans une routine presque angoissante ... Il fallait bien admettre que la normalité pouvait presque avoir du bon tout fin de compte.


La dernière chose au monde que Nika aurait pu prévoir dans sa vie personnelle, c'était réellement d'avoir un enfant. Déjà parce qu'il ne se voyait pas assumer une telle responsabilité - mais surtout il faudrait qu'il ressente un minimum de désir pour une fille et cela semblait au dessus de ses moyens. Ca l'avait toujours été. Il avait occulté cette idée, se disant que si plus tard l'envie lui prenait il pourrait toujours penser à adopter ... Mais est-ce que cette pensée avait appelé le destin à se mêler de sa vie ? Au moment précis où cette pensée lui traversa l'esprit, le blond entendit comme une sorte de miaulement engourdi, et se stoppa au milieu de la rue. Il ne lui fallut alors que quelques secondes pour comprendre que le miaulement venait d'un carton dans lequel avait été déposé non pas un chaton comme il le pensait ... mais un bébé. Un nouveau-né, à peine enveloppé dans une couverture, qu'on avait posé là et abandonné à la pitié des passants - qui n'avaient nullement fait attention à ses petits bruits, couverts par ceux plus agressifs de la ville aux heures de pointe. Que devait-il faire ? Bien entendu il prit le bébé dans ses bras, conscient que si il le laissait ici le garçon mourrait avant la fin du jour - de faim ou de chaud. Mais devait-il le déposer dans un hôpital ? Dans une église, comme ils faisaient tous à la télévision ? Mais alors cet enfant connaîtrait la galère de l'adoption ... Ou peut être qu'il ne serait jamais adopté ... Que deviendrait-il alors ? Il suffit que le bébé ouvre ses yeux et les pose dans les siens pour que Nika prenne la décision la plus folle de sa vie : tant pis si ça allait être compliqué. Tant pis si RJ le prenait mal. Mais ce bébé était son ultime chance de devenir quelqu'un de bien - et il ne laisserait pas cette occasion lui filer entre les doigts.


Los Angeles. Cité des Anges. Ville des miracles, ville d’une renaissance, ville où il ne s’était jamais confronté au mot « impossible ». Nika la regarde maintenant de ses grands yeux clairs. Passe une main dans ses cheveux désordonnés. Se sent perdu dans l’immensité. Une poussière dans un océan d’étoiles. Il se retourne vers l’hôpital derrière lui, familier et rassurant, et ferme les yeux. Inspire. Panique. Quatre cent quatre-vingt-dix jours. Un an et quatre mois. Presque un an et demi depuis qu’il s’était retrouvé coincé dans un paquet de tôle. Mannequin de sang. Poupée sans vie. Laissé comme mort dans les épaves de deux voitures. Et le voilà, maintenant : il avait fallu quatre cent quatre-vingt-dix jours aux médecins pour lui rendre une vie. Pour faire en sorte que Nika surmonte son état de malade, son traumatisme, ses séquelles, et qu’il redevienne enfin Nika. L’étudiant qui vivrait en colocation avec son frère. Le jeune papa un peu dépassé qui aime son bébé du fond du cœur mais ne sait pas trop s’y prendre. Celui qui avait un passé fâcheux avec les forces de l’ordre. Mais pourrait-il encore être ce Nika là ?

De ce qu’il avait compris, personne ne savait trop où était RJ. On disait qu’il était parti. Ailleurs. Qu’il avait cru son petit frère mort dans l’accident et avait ensuite suivi une occasion de s’en aller. Refaire sa vie. Son flirt du moment ne l’avait pas attendu, bien sûr … Ils n’étaient même pas tout à fait encore un couple alors pourquoi l’aurait-elle attendu un an ? Cillian avait été confié à une famille, qui s’était bien occupée de lui, mais il serait libre d’aller le chercher. Cillian. Son fils. Le seul point d’ancrage auquel il pourrait se rattraper : le seul qui n’était pas parti. Que la vie ne lui avait pas pris. Un klaxon. Il sursaute. Fronce les sourcils. Fixe le taxi arrêté devant lui, généreusement offert par l’hôpital pour qu’il retourne chez lui. Il monte et souffle en bégayant un peu sur son adresse. Hésite. A peur de se tromper, l’espace d’une seconde. De ne rien avoir à y faire. Soupire et hoche la tête quand le chauffeur lui demande si il est sûr. Il ne sait même pas à quoi pourrait bien ressembler sa vie après un an de sursis. Mais il faut bien commencer quelque part …



Dernière édition par Nika Hemingway-Strikes le Dim 26 Fév - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1334-sacha-i-m-bulletproo http://perfectdisorder.forumactif.org/t1363-sacha-lets-be-clear-i-ll-trust-no-one http://perfectdisorder.forumactif.org/t527-sacha-lewis-213-482-8615
Date d'inscription : 14/07/2016
Messages : 1543
Pseudo : Tik Tok
Avatar : Rosie Huntington-Whiteley
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : C'est compliqué

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:07

Bienvenue (enfin rebienvenue non?) parmi nous.
Bon courage pour remplir ta petite fichette.
Si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1641-santiago-money-makes
Date d'inscription : 27/08/2016
Messages : 486
Pseudo : Chucky / EsterC
Avatar : Alexis Ren
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:11

Bon retour parmi nous

________________

   
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t155-meghan-you-ll-never-b http://perfectdisorder.forumactif.org/t1451-meghan-green-light#29179
Date d'inscription : 11/08/2016
Messages : 450
Pseudo : Beylin
Avatar : Gigi Hadid
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:14

BIENVENUUUUUUUUUUUUE

________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1337-nika-i-know-that-i-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t1351-nika-si-t-as-pas-de-curly-prends-un-ami
Date d'inscription : 26/02/2017
Messages : 26
Pseudo : gwynplaine
Avatar : stav strashko
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:18

    Ohlàlà que d'amour

    Merci à toutes, vous êtes belles, ça fait du bien de se refaire une petite place par ici
    Sasha ... Euh ... J'avais en quelque sorte essayé d'être là à l'ouverture mais ça a été un tel échec que ça compte pas hein :arrow:  


Dernière édition par Nika Hemingway-Strikes le Dim 26 Fév - 14:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1334-sacha-i-m-bulletproo http://perfectdisorder.forumactif.org/t1363-sacha-lets-be-clear-i-ll-trust-no-one http://perfectdisorder.forumactif.org/t527-sacha-lewis-213-482-8615
Date d'inscription : 14/07/2016
Messages : 1543
Pseudo : Tik Tok
Avatar : Rosie Huntington-Whiteley
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : C'est compliqué

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:23

@Nika Hemingway-Strikes T'en fais pas cette fois on va te bichonner bien comme il faut
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1337-nika-i-know-that-i-w http://perfectdisorder.forumactif.org/t1351-nika-si-t-as-pas-de-curly-prends-un-ami
Date d'inscription : 26/02/2017
Messages : 26
Pseudo : gwynplaine
Avatar : stav strashko
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 14:26

    Oh mais je sais Et cette fois celui qui veut me déloger bin il a du boulot
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1335-kai-nom-d-un-anti-vi http://perfectdisorder.forumactif.org/t1336-kai-norton-on-roule-notre-bosse-ensemble#26900 http://perfectdisorder.forumactif.org/t285-kai-norton-213-482-6262#2004 http://perfectdisorder.forumactif.org/t286-kai-norton-kenor#2015
Date d'inscription : 28/08/2016
Messages : 1608
Pseudo : Nana / Ananas
Avatar : Adam Senn
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : Célibataire

Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   Dim 26 Fév - 16:51

Welcome to los angeles
don't worry baby
admin référent : KAI
My thoughtsTe revoilà !

Tu as toujours un style d'écriture puissant, j'adore, vraiment ! Ta fiche est très complète, l'histoire menée sur un fil qui nous fait voyager à travers son épopée, car oui, il a vécu des choses ce petit ! Alors bon retour parmi nous, éclates toi bien !
Welcome ! La validation de ta fiche marque officiellement ton entrée dans la famille LAPDienne. Toutes nos félicitations ! Nous sommes certains que tu passeras un excellent séjour parmi nous et que tu trouveras rapidement ta place au sein de notre communauté. Pour t'aider, voici une petite liste de liens utiles qui devrait te permettre de trouver tous les sujets importants pour bien commencer ton aventure.

Premiers pas sur le forum Avant tout, il est important de se familiariser avec les détails techniques du forum. Si tu ne l'as pas encore fait, n'hésite pas à lire les différentes annexes qui te permettront de mieux situer ton personnage dans l'univers du forum.

- Questions / Suggestions
- Les sujets à ne pas manquer
- Annexes
- Devenir un tueur
- Gestion des points
- Comprendre les taux de suspicion
- Suivi des intrigues

Se tisser des liens Il est temps de passer à l'étape suivante: celle de l'intégration. Nous savons ô combien il peut être effrayant et difficile de trouver sa place sur un nouveau forum, ce qui explique pourquoi nous tenons impérativement à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que tu sauras trouver ta place au sein de notre famille. Chaque membre compte à nos yeux, car vous apportez tous quelque chose d'unique au forum. De nombreux systèmes sont en place pour faciliter ton intégration et il est évident que tu peux contacter un administrateur en cas de besoin. Nous te souhaitons bonne chance, bien que nous sommes persuadés que tout se passera bien pour toi: n'aie pas peur, nos membres sont tout sauf méchants ! Un système d'admin référent existe également sur le forum pour t'aider au mieux dans ton aventure.

- Admin référent
- Fiches de liens
- Demandes de RP

Autres liens utiles Sont regroupés ici d'autres sujets qui pourraient t'être utiles durant ton séjour parmi nous. Si les pré-liens coûtent des points, nous aimerions t'offrir ton premier pré-lien gratuitement afin de te remercier d'avoir choisi de t'inscrire sur LAPD. N'hésite pas à découvrir les autres sujets que nous avons soigneusement préparé pour nous assurer que ton expérience parmi nous resterait inoubliable.

- Créer un pré-lien
- Créer un scénario
- Réseaux sociaux
- Carte de Los Angeles
- Commande d'avatars

Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui ! Ne t'inquiète pas pour ton avatar, nous le recenserons automatiquement pour toi, pense cependant à vérifier que tu n'as pas été oublié après validation, sait-on jamais. Si jamais tu cherches quelque chose qui n'a pas été mis en avant dans ce sujet, n'hésite pas à contacter un membre de l'équipe administrative : nous nous ferons toujours un plaisir de te répondre dans les plus brefs délais.

Sur ce, nous te souhaitons un excellent séjour parmi nous, enrichi par des sujets passionnants et des rencontres inoubliables,

Affectueusement,
Le staff

________________



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: NIKA ▶ i know that i won't surrender   

Revenir en haut Aller en bas
 

NIKA ▶ i know that i won't surrender

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (dept 14) GIRONDINE, Selle française, Sauvée par Helena (Janvier 2010)
» [Review Officielle] TNA No Surrender 2012
» [Spoilers] Impact Wrestling spécial No Surrender du 17/09/2014


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Autour du jeu :: Fiches de présentation :: Validées