Merci de votre soutien !
Faites vivre le forum en votant aux topsites !
Mais ce n'est pas tout, vous pouvez désormais afficher votre soutien aux yeux de tous en arborant nos nouvelles signatures !
Nouvelle version
La version 4 fait son entrée de diva sur LAPD et avec elle, plein de nouveautés !
Pour tout savoir, c'est par ici

 

 Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 960
Pseudo : Luluche
Avatar : Sophia Bush
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 2:20



❝ Retrouvailles inattendus ❞
Jace & Arizona

26 décembre - Pas de répit pour nous les agents du FBI ! Même un lendemain de noël, on travaille ! J'ai passé les fêtes de fin d'années avec mes parents, encore une année sans mon frère. Malgré qu'il ne soit plus parmi nous depuis 9 ans, je ne peux toujours pas m'empêcher de remarquer la place vide à la table. Éternelle tradition française, nous avons mangé la dinde avec les marrons, la bûche de noël et ouvert les cadeaux. Mes parents m'ont offert un magnifique bougeoir pour mon appartement. Quant à moi j'ai offert une tablette à ma mère et la saison 5 de Game of Thrones à mon père. Une fois les cadeaux ouvert, j'avais prétextée que j'avais de la visite le soir pour rentrer chez moi, me mettre en pijama en vitesse et boire une bière devant un film avec mon chat sur les genoux. J'adorais mes parents mais j'avais du mal à rester trop longtemps avec eux depuis la mort de mon frère. Etre avec eux me rappelait que trop que nous étions censé être quatre et pas seulement trois. En grandissant pas mal de mes amies, sans savoir le drame familiale qui nous était tombé dessus, me disaient que j'étais tellement généreuse que je ne ressemblait pas au schéma type d'une fille unique.. Je ravalais en général mes larmes avant de sourire. J'ai toujours fait ça, ravaler mes larmes et sourire comme si tout allait bien, comme si mon frère n'avait jamais été assassiné. Peu de gens était réellement au courant de ce drame familiale. Seulement un ami de mon frère Adam et Charlie mon amie d'enfance. Même mon coéquipier n'en savait rien. Je n'en parlais jamais, par peur d'être encore submergée par la douleur qu'à causé cette perte. Il y avait un autre homme à qui j'en avait parlé, un homme que je n'avais pas revu depuis maintenant un peu plus de cinq ans. Jace. C'était le détective privé que j'avais engagé à cette époque pour m'aider à retrouver toutes les personnes susceptibles d'en savoir un peu plus que moi sur la mort de mon frère. Il était d'ailleurs le seul à être au courant de ce que je leurs faisait vraiment à ces hommes.. Il ne m'a jamais dissuadé d'arrêter et à toujours comprit mes motivations, veillant seulement à ce que je ne dépasse pas les limites et que je ne perde pas en chemin. Un lien vraiment très fort nous unissait et que je crois qu'il est le seul homme pour qui j'ai eu de réels sentiments. Il n'en a jamais été au courant bien entendu, notre relation n'était pas vraiment propice à l'expression de nos sentiments. Et pourtant, quand j'étais dans ses bras, des tas de choses incroyables se produisait, notamment le fait que la douleur était mon présente. Il me faisait du bien. Et comme une idiote je suis partie sans jamais donné de nouvelle. J'avais peur de le faire plongé avec moi dans ce chemin sombre que j'avais emprunté.
C'était à lui que je pensais ce matin, en allant chercher deux cafés au starbucks du coin. Un café latté pour Kenyon et un chocolat vanille pour moi. J'étais comme une enfant en entrant dans la chaine de café, avec mes gants et mon bonnet. Il faisait froid à LA aujourd'hui. Une fois la commande prête, je me retourne pour passer la porte d'entrée et me dépêcher d'apporté ce café à Kenyon avant qu'il soit de mauvaise humeur, quand je percute quelqu'un, jonglant pour garder mes cafés en mains. Quand le tout fût stabilisé, je m'accordais le droit de lever les yeux pour m'excuser au près de la personne que je venais de bousculer. Je n'en cru pas mes yeux, quand mon regard croisa celui de la personne qui me faisait face. Je bredouillais alors un : « Ja .. Jace ? » avant de tout bêtement sourire.


© Pando


Dernière édition par Arizona Harper-Duval le Lun 23 Jan - 1:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1124-jace-kerington-start http://perfectdisorder.forumactif.org/t1125-jace-kerington-can-i-do-something-for-u http://perfectdisorder.forumactif.org/t1128-jace-kerington-564-958-8952
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 88
Pseudo : Conspiracy
Avatar : Luke Evans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 11:46

Retrouvailles inattendus.

@Arizona Harper-Duval & Jace Kerington

Cela faisait quelques jours, peut-être même semaines, que Jace travaillait sur un dossier, il était comme ça cet homme qui avait la trentaine, le boulot était pour lui l'une des choses, si ce n'est, la chose la plus importante pour lui. Il était célibataire, rendait rarement visite à sa famille et sa meilleure amie devait être sa tasse de café toujours à ses côtés.
Jace avait vu beaucoup de dossiers sur des thèmes différents passer sur son bureau, le plus souvent ceux-ci était là à cause d'un flagrant manque de confiance, des femmes qui pensaient que leur mari les trompaient et inversement, mais des fois, c'était plus sensible, beaucoup plus sensible.
D'aussi loin qu'il se souvienne, le dossier le plus sensible qu'avait eu à traiter Jace était celui d'Arizona Harper-Duval, sensible car elle était très impliquée dans cette affaire, son frère avait été tué et elle voulait tout faire pour retrouver ceux qui en étaient les auteurs, il peut encore se souvenir cette flamme d'espoir qu'elle avait, cette détermination inébranlable, cette rage dans le regard lorsqu'elle s'était présentée à son bureau. Jace n'aurait jamais pu refuser, il faisait ce métier de détective privée pour les personnes qui ne pouvaient mener un combat seule, pour les personnes qui avaient besoin d'aide et pour toutes celles qui avait cette petite flamme d'espoir.
Le détective avait prit tout le temps nécessaire pour avoir les détails de l'histoire, il avait vu que lorsqu'Arizona la racontait, elle était bien décidé à partir également en quête de vengeance, si elle décidait de s'engager sur chemin elle en reviendrait changée, il accepta donc de prendre en charge le dossier à la seule condition qu'elle ne fasse rien qu'elle ne puisse regretter par la suite.
Jace lui donna chaque information lorsqu'il en avait, travaillant jour et nuit pour obtenir le moindre indice, parlant à des contacts, remuant des archives, mais un jour Arizona ne donna plus de nouvelles sans aucune raison explicite, après quelques essaie afin de la contacter, le détective classa le dossier dans ses archives personnelles, si elle ne répondait pas c'est qu'elle ne voulait sûrement plus en entendre parler.
Les années passèrent, les clients aussi tout comme leur dossier, les ressources du détective se multiplièrent tant au niveau contact qu'équipement, ses habitudes n'avaient pas changées, chaque matin après s'être levé, douché et avoir enfilé son costume il se rendait dans un starbucks non loin de chez lui pour prendre un café latté, emmenant avec lui quelques notes sur lesquelles il réfléchissait, aujourd'hui il avait emmené encore une affaire d'adultère, ce n'était pas le plus passionnant, même si il devait bien l'avouer certaines affaires étaient plutôt cocasse, prit dans ses pensées il poussa la porte du Starbucks dans lequel il avait l'habitude de se rendre, sans prêter attention réellement au rester, lorsqu'il y'eu impact, il s'excusa aussitôt aidant la jeune femme à stabiliser son plateau et ses boissons, ce n'est que lorsqu'elle releva la tête qu'il la reconnue, cette jeune femme c'était Arizona, celle qu'il avait aider pour son dossier quelques années auparavant, celle qui était partie sans ne donner un quelconque motif, il fût extrêmement surprit et elle l'être aussi lorsqu'elle le reconnut à son tour. Un sourire qu'elle lui adressait, lui qui en retour en faisait un également timidement.

Arizona ? Je ne pensais pas te revoir un jour... Tu vas bien ?

Le détective ne savait pas vraiment quoi dire face à cette situation, il avait envie de savoir pourquoi elle était partie, ce qu'elle était devenu, si elle avait tournée la page, mais peut-être que de son côté la jolie jeune femme ne voulait plus en reparler et qu'elle avait décidée de tirer une croix sur son passée. Voyant les deux boissons que la jeune femme portée il se dit qu'elle n'aurait peut-être pas le temps de discuter ou de partager un café mais il tenta tout de même le coup, il était désireux d'en savoir plus.

On peut peut-être discuter, du moins si tu as le temps bien sûr.
Dit-il en souriant portant son regard sur les deux boissons.

Arizona n'avait pas vraiment changé avec le temps, c'était toujours la jolie jeune femme qui avait frappé à la porte de son bureau, cependant elle avait l'air plus épanouie, du moins c'est ce que laissait croire son jolie sourire.
© Pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 960
Pseudo : Luluche
Avatar : Sophia Bush
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 15:33



❝ Retrouvailles inattendus ❞
Jace & Arizona

26 décembre - Je dois avouer que je ne m'attendais absolument pas du tout à croiser Jace ici. Il était à Los Angeles je le savait mais après avoir coupé les ponts avec lui, j'avais évité tous les endroits où nous allions ensemble et tous les endroits où je le savait susceptible d'aller. Los Angeles étant une grande ville, il était quasiment impossible qu'on se retrouve. Et pendant cinq ans j'avais réussis à l'éviter. Il m'était arrivé quelques fois après ne plus avoir répondu à ses appels, de me pointer devant son cabinet de détective, de le regarder au loin à travers la vitre et de me retenir de courir dans ses bras. J'avais du prendre sur moi pendant un moment, pour ne pas retourner le voir. Je dois avouée que parfois, quand j'allais le voir chez lui, ce n'était pas pour avoir les derniers indices trouvés par Jace, c'était pour passer la nuit avec lui et sentir au moins une fois dans la journée que je pouvais me sentir bien. Je ne lui ai jamais dit ce genre de chose, j'avais trop peur de gâcher le moment si ça n'avait pas été réciproque. Et je n'ai jamais su si c'était le cas.

En tout cas ce matin je ne m'attendais vraiment pas à trouver Jace ici. Et pourtant j'aurais dû m'en douter. Il venait presque tous les matins au starbucks prendre un café avant d'aller à son bureau. Et ce starbucks était celui qui était juste à côté de chez lui. J'avais fait attention pendant cinq ans, mais ce matin j'étais tellement fatiguée, prise dans mes pensées, totalement ailleurs que quand j'ai vu le starbucks et le message de Kenyon qui me disait que peut importe l'heure à laquelle j'arrivais, si je pouvait lui apporter un café je serais la meilleure des coéquipières, je n'avais pas réfléchis. En entrant ici, je ne me serais jamais imaginé que j'allais être propulsé cinq ans en arrière.

Le son de sa voix me fis un choque. Je ne l'avait pas entendu depuis tellement longtemps et pourtant je me souvenais de chaque tonalité. Il souriait timidement, et je pouvais comprendre, j'imaginais aussi qu'il devait avoir des centaines de questions à commencer par : Pourquoi tu n'as plus donné de nouvelles ? Je savais qu'il était temps que je lui dise, je lui devait des explications. « Oui je vais très bien merci. Et toi comment ça va ? » Je commençais à sentir moi aussi une certaine timidité s'installer. J'étais un peu gênée, après tout je m'étais réveillée dans son lit un matin, j'avais attrapée toutes mes affaires et encore je pense en avoir oublié, et j'étais partie. Sans jamais rappeler ni jamais revenir. A sa proposition, je regardais l'heure et me dis qu'avec toutes les heures supplémentaires que je faisais, je n'étais même pas censé être au boulot aujourd'hui. Pendant une fraction de seconde j'hésitais, après tout j'avais essayé de le fuir pendant cinq ans, et j'avais de bonne raison, alors c'était peut-être une erreur de reprendre contact avec lui. Mais la vérité c'est qu'il m'avait quand même manqué. Je souris donc de plus belle en lui faisant un signe de tête pour lui indiquer une table au fond de la salle. Une fois à la table, j'attrapais mon téléphone et envoyais un sms à Kenyon pour lui dire que je ne savais pas à quelle heure j'arriverais, qu'il ne m'attende pas. Une fois assise, je tend à Jace le café latté qui était censé être pour Kenyon. « Tiens un café latté, il me semble que c'est ce que tu buvais non ? » J'enlève mon bonnet et porte le gobelet à ma bouche, sans le quitter des yeux.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1124-jace-kerington-start http://perfectdisorder.forumactif.org/t1125-jace-kerington-can-i-do-something-for-u http://perfectdisorder.forumactif.org/t1128-jace-kerington-564-958-8952
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 88
Pseudo : Conspiracy
Avatar : Luke Evans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 17:13

Retrouvailles inattendus.

@Arizona Harper-Duval & Jace Kerington

Au delà de l'affaire sur laquelle travaillait Jace pour Arizona, il y'avait plus, peut-être que les études de son dossier jusqu'à pas d'heures, les rendez-vous pour discuter des avancés, nous avait plus rapprochés en tout cas il y'avait plus qu'une simple relation entre un détective et sa cliente, le détective n'avait jamais vraiment eu d'histoires sérieuses ou même de simples histoires, prit par son travail il le plaçait en haut de ses priorités, mais Arizona avait quelque-chose chez elle qui le faisait tomber, sa détermination, son espoir, il ne savait pas vraiment mais à de maintes reprises ils avaient passé la nuit ensemble et Jace appréciait cela, il pensait que c'était réciproque mais lorsque la belle quitta son appartement laissant quelques-unes de ses affaires au passage et ne donnant plus de nouvelles à la suite de cela, Jace commença à se laisser conquérir par un certain alcool qui lui faisait oublier tout cela.
Quelques mois après, il parvint à remplacer l'alcool par l'investissement qu'il mettait dans ses affaires, redoublant d'efforts, il avait fini par restaurer l'équilibre qu'il avait au départ.

Cependant aujourd'hui tout était remis en question, face à lui se trouver la femme qui était partie il y'a cinq ans, sa réaction timide était la seule chose qu'il était capable d'exprimer, il savait que ce qu'elle avait vécu était tragique et il lui pardonnait, il n'avait jamais porté Arizona comme responsable de quoi que ce soit, leur relation n'était d'ailleurs pas clairement défini.
Aujourd'hui il avait l'occasion d'en savoir plus sur elle, sur ce qu'elle était devenu, rien que son regard et son sourire était parlant, la femme qui avait toquée à son bureau en quête de vengeance avait semble t-il laissée place à celle en quête de paix, quant à lui, il avait fait un assez gros travail sur lui-même pour ne pas perdre la tête ou replonger dans l'alcool, il s'était endurcie.
Aujourd'hui, maintenant, il décidait pour une fois de prendre son temps pour autre chose que ses affaires, sourire timide mais esprit confiante, il était désireux d'en savoir plus sur la belle Arizona.

Génial ! Eh bien, je n'ai pas à me plaindre, les affaires tournent bien.

Voyant Arizona lui indiquant de la tête une table avec un grand sourire aux lèvres, il comprit vite qu'elle acceptait sa proposition et ça lui faisait plaisir. Rien ne l'obligeait à lui offrir de son précieux temps et pourtant elle le faisait, elle avait même retenu que le détective buvait du café latté, lorsqu'elle lui en tendit un, il ne put retenir son sourire.

Exact, tu as bonne mémoire. Merci beaucoup.

Malgré le temps qui était passé Arizona gardait en mémoire certaines choses quant à Jace, signe qu'il n'avait peut-être pas complètement été effacé de sa mémoire.
Il se débarrassa lui aussi de quelques affaires, venant déposer sa veste sur le dos de sa chaise et déposant son téléphone sur la table, il accrocha le regard que la belle Arizona portait sur lui venant le soutenir.
Il ne savait pas vraiment quel sujet aborder ayant peur de faire une bêtise et de venir gâcher ce moment alors il décida de lui demander ce qu'elle devenait, ce que la vie lui avait apporté pendant ces années d'absences.

Alors, dit moi, qu'est ce que tu deviens ? Qu'est ce qui à changé pendant les cinq dernières années ?

Jace ne pouvait retirer le sourire qu'il avait sur son visage, ces retrouvailles lui faisait vraiment plaisir et ça aurait été idiot de le cacher.

© Pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 960
Pseudo : Luluche
Avatar : Sophia Bush
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 19:37



❝ Retrouvailles inattendus ❞
Jace & Arizona

26 décembre - J'étais gênée. Je savais qu'il faudrait un jour qu'on aborde la nuit ou j'étais partie comme une voleuse, sans un au revoir, sans une explication sans rien. Mais à cet instant présent j'avais juste envie de le voir sourire, de continuer de l'observer en train de me regarder avec ses yeux brillants. Nous n'avions pas besoin de se le dire pour comprendre que nous étions vraiment content de se retrouver. Quand je lui tend son café, je ne peux pas m'empêcher de sourire en même temps.  « Je me suis toujours demandé comment tu pouvais boire un truc aussi dégueulasse, alors oui je m'en souviens. Et puis mon coéquipier bois la même chose alors comment oublier. » Je bois une gorgée de mon chocolat chaud, toujours en fixant Jace des yeux.  « Super si ça marche, t'as toujours été un bon détective de toute façon. » Je fais rarement des compliments aux gens et il est bien placé pour le savoir. Avec lui j'étais vraiment moi, avec mes doutes, mes peurs et mes angoisses. Et lui il supportait ça et me rassurait. Notre relation n'était pas vraiment définit. Nous étions amis, ça c'est certain mais c'était bien plus compliqué que ça. Nous n'étions pas vraiment ensemble puisqu'on ne se l'était jamais dit, mais dans un sens un couple c'est deux personnes qui partage leurs secrets les plus sombres, qui se soutienne mutuellement, qui ont des relations sexuelles et qui ne voit personne d'autre. Je ne savais pas pour lui mais c'était mon cas. Pendant les deux ans ou j'ai fait appel à lui, et où je passais mes nuits chez lui, je n'ai jamais vu personne d'autre. Le plus malheureux c'est que tout allait bien entre nous et je pense que c'est aussi pour ça que je suis partie. Je me suis rendue compte de ce que je ressentais pour lui et j'ai eu peur alors je me suis enfuie. Plus j'y pensais plus je me demandais si je serais capable de lui dire tout ça. Je reprend soudain mes esprits, sortant de mes pensées. Il souriait, cette fois de façon moins timide. Nous reprenions l'habitude d'être avec l'autre, et très vite. « Et bien j'ai terminé l'académie du FBI, et j'ai obtenu mon doctorat en criminologie. Et puis j'ai été embauché comme profiler au FBI. » J'étais fière de mon parcours, fière d''avoir réussis en tant que femme dans un monde remplit d'homme. Quand j'étais partie, je finissais l'école du FBI et mon doctorat en criminologie. « Et toi alors ? » Pour le moment on parlait des choses en surface comme de simple amis, mais je savais que viendrais le moment de parler des choses sérieuses.

Pendant ce temps Kenyon commençait à se demander ou j'étais. C'était donc le troisième messages qu'il m'envoyait depuis que j'étais a table avec Jace. Désolée de devoir couper la conversation, je composais le numéro de mon coéquipier, entendant la détonation lorsqu'il décrocha. « Kenyon c'est Ari, je vais travailler à l'appartement aujourd'hui je pense. Normalement j'étais même pas censé venir, j'ai encore 8 jours de repos ... Bah écoutes mon grand t'as cas travailler plus comme moi ... Oui envoie moi le dossier, j'annote tout en rouge et je te renvoie, ce sera peut-être un peu tard. Ca roule, à demain ! » Je raccroche et range mon portable au fond de mon sac. Je replonge mon regard dans celui de Jace. « Désolée, je devais prévenir mon coéquipier, qu'il ne m'attende pas. T'as du temps aujourd'hui ou tu dois aller bossé ? » Je souriais timidement à mon tour, je venais plus ou moins de lui demander de passer sa journée avec moi.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1124-jace-kerington-start http://perfectdisorder.forumactif.org/t1125-jace-kerington-can-i-do-something-for-u http://perfectdisorder.forumactif.org/t1128-jace-kerington-564-958-8952
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 88
Pseudo : Conspiracy
Avatar : Luke Evans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 20:59

Retrouvailles inattendus.

@Arizona Harper-Duval & Jace Kerington
La remarque d'Arizona fit éclater de rire le détective, lui adorait le café latté, c'était une boisson douce mais qui lui donnait assez de tonicité pour tenir toute la journée, lorsqu'elle lui dit que son coéquipier buvait la même chose, Jace arbora un sourire malicieux, comme si ils avaient raison et que le latté était exceptionnellement bon, du moins c'est ce que pensait l'homme.

J'ai toujours aimé le café latté parce qu'il associe la douceur du lait et la force du café, un bon mélange de deux choses opposés. Et c'est pas déguelasse ! Ton coéquipier à bon goût !

Jace avait toujours travailler seul, alors pour lui le terme coéquipier ne représentait pas grand chose mais pour la belle ça devait sûrement être une aide, un soutient en cas de besoin, quelqu'un sur qui se reposer et Jace était content qu'elle ait quelqu'un comme ça.

C'est comment d'avoir un coéquipier ?

A mesure que le temps passait le détective perdait sa timidité pour laisser place à la joie de retrouver cette personne qui lui avait beaucoup manqué, ça ne faisait que quelques minutes qu'ils s'étaient retrouvé et elle avait déjà réussi à le faire rire. Il ne pouvait s'empêcher de se remémorer les moments passés avec elle, des moments de douceur, de tristesse et de bonheur, tout ce mélange qui au final donnait une parfaite alchimie.
Une alchimie qui s'envola mais dont le détective à toujours gardé de beaux souvenirs, aujourd'hui il avait la possibilité de peut-être recommencer quelque-chose, il ne savait pas bien quoi mais il trouvait ça triste de perdre tout contact avec une personne avec laquelle il avait passer de si bon moments.
Lorsqu'elle lui annonça qu'elle avait réussi ses études et était désormais profiler au FBI, il arbora un très grand sourire, elle œuvrait aujourd'hui pour la sécurité de son pays, chaque jour elle pouvait se lever en pensant à ce qu'elle allait faire, accomplir, combattre le crime, comme celui dont son frère avait été victime, peut-être était-ce pour ça aussi qu'elle avait décidé de faire ce métier.

C'est super ça, la criminalité va lourdement chuter, ta détermination est à tout épreuve, je suis sûr que tu graviras vite les échelons.

Lorsqu'elle demanda ce que faisait Jace, il ne pu se targuer d'avoir fait grand chose de plus, il continuait à essayer de résoudre les dossiers qu'on lui confiait, certes il n'y avait pas beaucoup de nouveauté mais malgré les années qui étaient passées il n'avait pas perdu l'envie de faire les choses bien.

Eh bien j'essaye toujours d'aider les gens qui viennent toquer à ma porte, ça me tient toujours autant à cœur.

Lorsqu'elle appela son coéquipier le jeune détective patientait tout en buvant son café latté le regard toujours porté sur la belle Arizona, c'était aussi ça sûrement d'avoir un coéquipier, devoir prévenir de ses déplacements.

Je comprends tout à fait, ne t'inquiète pas. L'avantage d'être un détective privé c'est sûrement d'avoir le choix d'aménager ses horaires et je peux bien prendre une journée pour nos retrouvailles.

Jace ne savait pas encore ce qu'il se passerait aujourd'hui mais il avait le sourire aux lèvres et ne doutait pas qu'elle serait bonne, pour une fois il s'autorisé une pause, il était si content de la retrouver, peut-être essayait-il de le cacher un peu mais elle devinerait bientôt que c'est le cas, si ce n'est pas déjà le cas.

© Pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 960
Pseudo : Luluche
Avatar : Sophia Bush
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 21:42



❝ Retrouvailles inattendus ❞
@Jace Kerington & Arizona

26 décembre - Je devais avouer que c'était quand même bizarre de me retrouver à nouveau ici, assise en face de lui avec mon chocolat à la main. Avant, il y a maintenant cinq ans de ça, nous nous retrouvions dans un café aussi, pour prendre notre petit déjeuné si ce n'était pas chez lui ou chez moi. Voilà pourquoi notre relation était assez particulière, le détective privé que j'avais engagé pour retrouver les meurtriers de mon frère dormait chez moi parfois et me préparais le petit déjeuné, quand je venais me blottir dans ses bras, sa chemise sur le dos, déposant un doux baiser sur ses lèvres. J'avais du mal à ne pas le fixer dans les yeux. Son regard, sombre et doux à la fois m'avais quelque peu manqué durant toutes ses années. J'étais toujours un peu gênée de la situation mais je reprenais vite mes vielles habitudes avec lui. « Tu parles, mon coéquipier n'a bon goût d'après toi que parce qu'il boit la même horreur, tu peux pas te baser sur ça ! Je continue à clamer que le café latté n'aurait jamais dû être inventé ! » Je lui tire la langue avant de boire une autre longue gorgé de mon chocolat vanille. Je lui tend mon gobelet, avec malice. « Tiens goûte ça plutôt ! » Ce geste fût totalement naturelle car ce n'était pas la première fois. Souvent j'avais la manie de lui faire goûter tous ce que je mangeais, pour savoir ce qu'il aimait ou pas, pour en savoir un peu plus sur lui. A part l'histoire de mon frère, nous n'avions jamais vraiment parlé de nos vies. Je ne savais rien sur Jace, seulement ce qu'il avait voulu me dire et ce qu'il me laissait découvrir et je ne lui en voulait pas. En fait j'aimais cette part de mystère qu'il laissait planer. Nous étions assez proche pour parler de nos angoisses mutuelles et présentes mais pas assez pour parler de celle qui nous avaient marquées mais qui étaient passées.

Jace me sort de mes pensées quand il me demande ce que ça fait d'avoir un coéquipier. « C'est super ! Surtout quand on à un coéquipier comme le mien, Kenyon. C'est un peu moi au féminin. C'est l'assurance de se dire que s'il nous arrive quoi que ce soit on peu compter sur l'autre, qu'il nous soutient et surtout qu'il est là pour nous si on est trop près de prendre un chemin trop sombre. » Je baisse la tête en disant tout ça, et quand je la relève, je plante mon regard dans celui de Jace. « En fait y a cinq quand c'était plus ou moins toi mon coéquipier si on y pense. » C'était exactement ça, il était la pour me soutenir, me consoler, me protéger et surtout me surveiller, que je n'aille pas trop loin, que je ne me perdre pas. Une personne de confiance qui n'a jamais révélé ce que j'ai pu faire à ces hommes, et qui a toujours comprit  pourquoi je le faisait. C'est grâce à Jace si j'en suis arrivée là ou j'en suis, mais il ne le sait pas. Je souris également au compliment qu'il me fait, je ne sais pas si le taux de criminalité va réellement baisser mais en tout cas je prend mon travaille à coeur, peut-être un peu trop parfois même.

Quand je l'entendis parler de son boulot, je revis l'homme que j'avais connu à l'époque. Toujours motivé par son travaille, près à tout pour aider même la simple femme qui pense que son marie la trompe. Il acceptait la plupart des enquêtes non pas pour l'argent mais pour l'aide qu'il pouvait apporter à ses clients. « Si tu aides les autres comme tu m'a aidé moi, alors ils ont beaucoup de chance. J'espère juste que tu n'embrasse pas toutes tes clientes comme tu le faisait avec moi. » Cette dernière phrase était sortie sans que vraiment je ne le veuille. Je l'avait pensé mais j'imaginais pas que j'avais pu la dire à voix haute. Je me mordais instinctivement la lèvre inférieur en le regardant désolée d'avoir tenu de tel propos. « Pardon ça c'était déplacé, tu fais bien ce que tu veux. » En disant ça, je ne pu m'empêcher de laisser transparaître une once de jalousie dans ma voix. Si c'était moi qui avait décidé de le laisser, les sentiments que j'avais laissé derrière moi avait vite refait surface avec les souvenirs de nos moments passés ensemble. Je me ressaisissais rapidement avec que cela ne soit trop gênant pour lui comme pour nous. Quand il m'annonça qu'il pouvait prendre sa journée, j'étais contente. Nous allions pouvoir nous retrouver mais surtout nous expliquer enfin.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1124-jace-kerington-start http://perfectdisorder.forumactif.org/t1125-jace-kerington-can-i-do-something-for-u http://perfectdisorder.forumactif.org/t1128-jace-kerington-564-958-8952
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 88
Pseudo : Conspiracy
Avatar : Luke Evans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 22:53

Retrouvailles inattendus.

@Arizona Harper-Duval & Jace Kerington
La petite "rivalité" qui venait de naître quant à la qualité d'un café latté rappelait à Jace ces moments où il soutenait avec amusement un avis divergent de celui d'Arizona, ces moments qui finissaient toujours d'une façon un peu plus douce que la précédente, c'était ça aussi leurs petits moments,ils n'étaient pas tout le temps d'accord mais au final on trouvait toujours un moyen de passer un très bon moment ensemble.
Comment ne pouvait-il pas être nostalgique de cela.
Elle avait été la première à avoir été capable de le sortir de sa petite routine, pour lui faire découvrir d'autres choses, d'autres plaisirs de la vie que son travail balayait constamment.

Si car le café latté est sacré mademoiselle ! Et je clame le contraire !

Jace était repartit de plus belle dans cette petite confrontation qu'il trouvait amusante et lorsqu'elle lui proposa de goûter son chocolat en lui tendant son gobelet, il ne pût refuser, ça lui rappelait tout ces moments où elle s'amusait à essayer de le faire goûter toute sortes de plats et il appréciait cela, ils pouvaient échanger comme ça, connaître justement ces goûts pour un éventuel dîner au restaurant ou à la maison.

Avec plaisir. En tout cas ça sent bon !

Jace porta le gobelet à sa bouche et goûta du bout des lèvres la boisson d'Arizona, elle était douce un chocolat au parfum vanillé.
Il acquiesça légèrement de la tête en direction de la jolie brune, il avouait difficilement que sa boisson était bonne, mais il finissait par lui rendre son gobelet tout en ricanant légèrement.

Ok, ton chocolat est super bon !

Lorsque Arizona expliqua à Jace tout les avantages d'avoir un coéquipier, il comprit bien vite que lui aussi aurait dût en prendre un, car de nombreuses fois il avait dût prendre de nombreux risques sans sécurité derrière.

Oh ça doit-être génial, tu ne dois jamais t'ennuyer et te sentir plus en sécurité, c'est une bonne chose.

Jace lui adressait un regard doux et affectueux tandis qu'elle venait lui rappeler qu'il y'a quelques années, eux deux formaient un beau duo.
C'était vrai, il y'a quelques années, ils étaient presque inséparable travaillant tout deux nuit et jour pour retrouver les responsables du crime dont avait été victime le frère d'Arizona.
Jace lui répondit en baissant son regard quelques-secondes vers son gobelet qu'il faisait nerveusement tourner entre ses mains, avant de relever le regard et d'essayer de le porter à nouveau sur Arizona.

C'est vrai...

La remarque que venait de faire Arizona toucha profondément Jace, elle avait mit le doigt sur la raison de sa motivation, sur la raison même du pourquoi il faisait ce job, rétablir la vérité sur certains points pour des personnes qui n'en étaient pas capables. Il eu à nouveau un doux sourire lorsqu'elle termina sa phrase, Jace se souvenait de comment ils s'étaient rapprochés, de cette proximité, de ces baisers, de ces moments passés ensemble.

J'ai toujours les mêmes convictions, la même motivation qui m'anime et en ce qui concerne les femmes j'ai bien peur de ne partager ma vie qu'avec le café depuis quelques années.

Lorsqu'il la vit s'excuser il s'empressa de la rassurer, le temps avait refermé quelques blessures du passés, aujourd'hui il allait bien et allait toujours de l'avant.

Pas de soucis ne t'inquiète pas. Ce genre de question ne me dérange pas.

Jace se releva, tout en proposant à la belle brune d'allait un peu marcher en emportant leur boissons, sur le chemin ils pourraient à nouveau discuter, de points un peu plus sensible peut-être.

Et si on allait marcher un peu ?

Jace attrapa sa veste qu'il enfila sans quitter Arizona des yeux, lui adressant un sourire comme il avait l'habitude de lui en faire par le passé.
© Pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

50%
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 15/09/2016
Messages : 960
Pseudo : Luluche
Avatar : Sophia Bush
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mar 27 Déc - 23:32



❝ Retrouvailles inattendus ❞
@Jace Kerington & Arizona

26 décembre - Plus je passais du temps en sa compagnie plus je me rappelais pourquoi j'étais sûrement tombée amoureuse de lui à l'époque. Tous nos souvenirs remontaient à la surface et je commençais à me demander pourquoi j'avais décidé de fuir. Pour son bien, parce qu'à l'époque j'avais jugé qu'il n'était plus assez objectif pour prendre lui même la décision. Je pensais être tellement nocive que je ne voulais pas lui faire du mal. Je n'avais pas pensé qu'en partant j'avais pu lui en faire. Sans vraiment m'en rendre compte les larmes m'était montés aux yeux mais heureusement je réussis à me reprendre avant de craquer. Cette période de ma vie était très dur et pourtant quand j'y repense, je me souviens aussi de beaucoup de soutiens, d'amour et de paix, tout ce que je pouvais ressentir avec lui.

Toujours dans cette guéguerre concernant le café latté, je pris ma tête entre mes mains avant de regarder Jace le plus sincèrement possible et d'ajouter : « Je suis désolée Jace mais jusqu'à ma mort je clamerais haut et fort que le café latté est une abomination dont l'inventeur aurait pu s'abstenir, voilà tout est dit. » Je récupère mon gobelet, levant un sourcil et le regardant avec la malice d'une enfant de huit ans.  « Ah tu vois ! Ca c'est une vrai boisson chaude à consommer sans modération. Monsieur Kerington, je crois que j'ai encore des tas de choses à t'apprendre en ce qui concerne tes goût culinaire. » Je lui donne une petite tape dans l'épaule avant de rire. Ça me faisait tellement de bien de partager un moment comme ça avec lui. Bizarrement il ne me renvoyait pas du tout à cette période difficile de ma vie au contraire.

Quand il commence à me parler des femmes, je m'attend à entendre quelque chose de douloureux et finalement c'est tout le contraire qu'il se passe. Inconsciemment, quand il avait commencé à me répondre, j'avais fermé les yeux, comme prête à encaisser un coup. Et quand je compris qu'il n'y avait peu ou pas eu de femmes après moi, un sentiment de soulagement m’envahit. Je souris avant de me reprendre, ce n'était pas vraiment le moment de sourire, avec ce qu'il venait de dire. J'essaie tout de même de relativiser et de dire quelque chose pour ne pas qu'il se rende compte de tous les sentiments qui me traverses en cet instant, lui qui à toujours su lire en moi comme dans un livre ouvert.  « Et bien c'est dommage, le café c'est peut-être bon mais ça ne fait pas à mangé, ni des sourires, ni des câlins ! » La bonne blague, c'était moi qui disait ça alors que j'avais dégagé le seul homme qui avait suivit avec Jace. Exactement pour les même raisons : La peur qu'il lui arrive quelque chose.

Quand il me propose d'aller marché, j'accepte avec plaisir. J'enfile mes gants et mon bonnet et attrape mon gobelet, tout en franchissant la porte. En sortant je me retourne sur la devanture du Starbucks et sourit en me disant que j'ai vraiment bien fait de m'arrêter ici ce matin. Je me retourne à nouveau vers Jace et le suit, marchant sans vraiment de but précis.  « Tu habites toujours dans le coin ? » ma question n'avait pas forcément d'arrière pensé mais je voulais simplement savoir s'il habitait toujours à deux pas de mon boulot et pas très loin de mon appartement non plus .. Toute la timidité que j'avais pu ressentir auparavant avait disparu à présent. Il y a des personnes comme ça qu'on perd de vu pendant très longtemps mais avec qui il suffit de seulement 20 minutes pour que tout soit comme avant. Mon coeur bat à cent à l'heure et encore une fois mes lèvres trahissent mes pensées : « Jace on va pas tourner autours du pot pendant trois heures ! Je te dois des explications concernant la nuit où je suis partie et .. et jamais revenue ! » Voilà tout était dit, je ne pouvais pas revenir en arrière.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar

and all the devils are here

00%
Voir le profil de l'utilisateur http://perfectdisorder.forumactif.org/t1124-jace-kerington-start http://perfectdisorder.forumactif.org/t1125-jace-kerington-can-i-do-something-for-u http://perfectdisorder.forumactif.org/t1128-jace-kerington-564-958-8952
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 88
Pseudo : Conspiracy
Avatar : Luke Evans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Situation sentimentale : En Couple

Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   Mer 28 Déc - 0:31

Retrouvailles inattendus.

@Arizona Harper-Duval & Jace Kerington
Inévitablement, Jace se demandait ce qu'il ce serait passé si Arizona ne l'avait jamais quitté pour une raison x, est-ce qu'ils auraient emménager ensemble, est ce qu'il auraient tout partager comme un couple, peut-être même auraient-il pu avoir un enfant ensemble, après tout Jace avait un travail stable qui aurait pu suffire en attendant la fin des études d'Arizona et il aurait pu être le pilier de leur couple justement.
Mais Jace ne faisait que se torturer l'esprit, avec des si il pouvait refaire le monde, il devait faire face à la réalité, Arizona l'avait quitté cinq ans auparavant sans lui donner de nouvelle, et aujourd'hui ils partageaient ensemble un moment agréable sans aucun rancœur.
Ce doux moment de réflexion avait été interrompu par leur bataille pour savoir si le café latté était une bonne boisson ou non, chacun défendait son opinion avec entrain et ni Arizona, ni Jace ne semblait prêt à céder.

Eh bien jusqu'à ta mort nous auront un débat à alimenter !

Jace se mit à rire suit aux remarques d'Arizona quant à ses goûts culinaires, le détective n'était pas du genre à se faire à manger midi et soir, c'était plutôt des repas rapide qu'il prenait tout en observant ses dossiers, il ne laissait pas vraiment de place à la dégustation, du moins, plus depuis que la jolie brune l'avait quitté.
Sa tape amicale le fit rire et en réponse à cela il ne put s'empêcher de rire également tout en lui répondant.

Exact, depuis quelques temps mon alimentation s'est comment dire, dégradé, un temps que je gagne sur des dossiers.

Lorsqu'elle aborda le sujet des probables "conquêtes" féminines qu'aurait pu faire Jace dans sa vie, il se rendit compte que dès lors qu'il prit la parole, elle ferma les yeux, comme pour mieux encaisser le choc, comme l'on pourrait le faire en se protégeant d'un tir d'un ballon dans notre direction.
Il ne pût s'empêcher de sourire lorsqu'il la vit rouvrir ses yeux tout en souriant, probable signe que pour elle comme pour lui, il restait sûrement une petite braise qui n'attendait qu'a être attisée pour que tout recommence comme avant.
D'un sourire amusé le jeune détective répondit à la belle brune.

Certes ! Et Dieu sait que j'aurais bien besoin des trois !

Au revoir le Starbucks et place à une marche dans la ville, prenant le temps d'attendre la jolie brune, Jace avait son regard posé sur elle, comme à de nombreuses reprises depuis qu'il avait pénétré dans ce café.
La question de la belle était légitime, après tout ce temps Jace aurait pu déménager, cependant il appréciait trop l'endroit et ses habitudes pour tout quitter.

Oui je suis attaché à ce quartier à mes habitudes et à.. mes voisins !
Dit-il en riant à la fin de sa phrase.
Et toi ?

Sentant la douce brise sur son visage, Jace profitait de chaque moment en compagnie de la belle Arizona, mais elle vint rompre le silence qui s'était installé par la volonté de confesser quelques secrets de son passé et malgré le fait que Jace n'éprouvait aucune rancœur, il était désireux de savoir ce qui avait poussé Arizona à le quitter sans une explication.
Il inspira profondément avant de lui répondre.

Tu sais, tu n'es pas obligée de te justifier, on a tous le droit d'avoir des secrets et je sais ce que tu as vécu, je ne veux pas que tu culpabilise pour quoi que ce soit ou que tu te sente obligée de te justifier.

Jace lui tendit s'arrêta et lui tendit sa main, le regard brillant, plein d'espoir avec un léger sourire, il la regardait droit dans les yeux repensant à chaque moment qu'ils avaient passé ensemble mais à tout ceux qu'ils avaient perdu pendant ces cinq ans également.

© Pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
and all the devils are here



Sujet: Re: Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles inattendus || Ft Jace [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» 2011-04-10 Retrouvailles des beaux jours ! (40 photos)
» vend Jace
» Retrouvailles de famille
» Basco Landais 2010 - Retrouvailles les 22 et 23 Mai
» Retrouvailles torrides


They call it
the city of angels
but all the devils are here

LOS ANGELES ◈ PERFECT DISORDER :: Los Angeles :: Central Sector